Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Échec et écriture

 | 
Annick Duperray

Première section. La vision perdue ou l'illusion d'un Yankee romantique

III. L'image dérobée

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les tonalités platoniciennes de la rêverie italienne ont rattaché la vérité et la plénitude de l'être à une pré-histoire a-temporelle ; la reprise des hallucinations fantasmatiques a ramené cette nostalgie de la vie immédiate à un désir de retour vers des quiétudes anténatales. Le texte des nouvelles ne s'est toujours pas dégagé de la fixation tyrannique à l'image maternelle. Cependant, nous allons assister à la figuration d'un nouvel affrontement qui se préparait depuis le début même de l'œuvre et au cours duquel le héros semble vouloir reprendre vigueur.

La série des nouvelles qui va nous occuper maintenant, paraît effectivement reproduire le stade crucial où le père, d'abord obstacle suscitant l'hostilité, doit devenir le pivot de "l'humanisation".1 L'identification au père évolue depuis la situation conflictuelle de rivalité ; celui-ci devient modèle à imiter2 tandis que cette assimilation sur un mode nouveau est censée "désaliéner l'enfant du regret qu'il peut avoir et de l'impu...

© Presses universitaires de Provence, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540