Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'exécution capitale

 | 
Régis Bertrand
, 
Anne Carol

Les représentations de l’exécution

Entre horreur du supplice et vision béatifique : regards sur le martyre dans la peinture italienne et française à l’époque moderne

Martine Vasselin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le martyre est la mise à mort de l’adepte d’une confession persécutée. Le supplicié est mis à mort en raison de la profession publique de sa foi, jugée attentatoire à l’ordre civil, une attitude à laquelle il est censé pouvoir renoncer librement, jusqu’à l’instant suprême, en abjurant. Aux yeux de ceux qui le condamnent, son comportement est incompréhensible et masochiste, par obstination, et il devient ainsi davantage à leurs yeux sa propre victime que la leur. Pour le martyr, qui a une foi profonde en son Dieu, l’obstination inconcevable est le fait de ses persécuteurs, proies et agents du Malin, que sa constance et sa soumission à son destin ne parviennent pas à dessiller. Le martyre est la résultante d’un malentendu ontologique entre deux conceptions de la vie, le martyr renonçant à la vie terrestre dans l’espoir d’un vie glorieuse dans l’au-delà, à laquelle ses persécuteurs ne croient pas, et par suite, d’une incapacité irrémédiable à se comprendre les uns les autres.

Ainsi ces ...

© Presses universitaires de Provence, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540