Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'exécution capitale

 | 
Régis Bertrand
, 
Anne Carol

L’exécution, entre spectacle et édification

Une mise en scène de la violence légitime : les exécutions capitales dans la presse (1870-1939)

Marine M’Sili

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette communication porte sur les récits d’exécution capitale publiés par le Petit Marseillais entre 1870 et 1939 et s’inscrit dans une interrogation plus large sur l’histoire de la violence contemporaine. Précisément, la presse populaire entretient avec la violence des rapports ambigus. Son développement, à partir de la fin du second empire, est en grande partie soutenu par la publication d’une abondante chronique de faits divers parmi lesquels les crimes de sang occupent une place importante. Tout en donnant un écho croissant à la violence privée, la presse populaire véhicule un discours stigmatisant les auteurs de cette violence et demande une répression accrue. Un exemple parmi tant d’autres est un article intitulé « Les humanitaires et les criminels »1 qui préconise le rétablissement de « cette peine du fouet qui donne, en Angleterre, de si bons résultats ». Le Petit Marseillais, à l’instar de l’ensemble des grands quotidiens populaires de la IIIe République, s’affirme tout au ...

© Presses universitaires de Provence, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540