Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'exécution capitale

 | 
Régis Bertrand
, 
Anne Carol

Statut et traitement du condamné

Mourir en Espagne : « garrot vil » et exécution capitale dans l’Espagne contemporaine

Isabelle Renaudet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le garrot a déjà derrière lui une longue existence lorsqu’il devient par ordonnance royale en date du 24 avril 1832 le seul moyen par lequel infliger la peine de mort en Espagne. Si la décision de la monarchie ne fait qu’officialiser par là même une pratique fort ancienne, elle n’en ouvre pas moins une ère nouvelle dans la mesure où l’histoire du garrot se confond à partir de ce moment avec celle de la peine capitale au-delà des Pyrénées. Durant la période contemporaine, le garrot est donc l’objet d’une attention soutenue en tant qu’instrument bénéficiant du sinistre monopole consistant à donner la mort. Son ombre revient régulièrement hanter les colonnes des faits divers rapportés par la presse. La mise en scène de la mort qu’il orchestre donne lieu à de nombreux témoignages, tant littéraires qu’iconographiques1. Il constitue enfin l’un des éléments centraux du débat qui oppose abolitionnistes et anti-abolitionnistes, débat qui prend corps durant la seconde moitié du xixe siècle. L...

© Presses universitaires de Provence, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540