Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Parlement de Provence

 | 
Amis de la Méjane

Remerciements

Gilles Éboli

Texte intégral

1En 2001, à l’occasion du cinquième centenaire de la création du Parlement de Provence, la Cité du Livre d’Aix-en-Provence a accueilli une exposition et un colloque consacrés à l’histoire de cette institution. Cette manifestation fut organisée à l’initiative des Amis de la Méjanes, qui ont aussi pris à leur charge le colloque. La Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme et l’Université de Provence, par le biais de l’UMR Telemme et des Publications de l’Université de Provence, ont apporté elles aussi une contribution essentielle à ce colloque, qui lui doit sa tenue scientifique et le volet européen qui avait été souhaité. L’Association française d’histoire de la justice et la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence ont accepté de contribuer elles aussi à l’organisation de ce moment important. Mme Monique Cubells, MM. Bernard Amouretti, Bernard Cousin et Marcel Bernos ont été les principaux maîtres d’œuvre de la préparation scientifique, avec la Cité du Livre. Nous tenions à remercier ces partenaires dont la collaboration efficace a permis de mener à bien ce projet.

2Les actes proposés ici reflètent la richesse des communications. Nous signalons toutefois que M. Charles-Samuel Cohen, initialement prévu pour intervenir sur le thème : « Les avocats et le Parlement de Provence », empêché pour des raisons de santé, n’a malheureusement pas pu participer à nos débats. Nous réitérons ici nos vœux de total rétablissement. Par ailleurs, ce colloque était complété par une conférence publique prononcée par M. Jean-Louis Roudil, président de chambre à la Cour d’Appel. Cette conférence, intitulée « Être juge en France en l’an 2000 », ne faisait pas partie d’un colloque consacré à l’histoire du Parlement jusqu’à sa disparition au moment de la Révolution française. Nous avons donc choisi de ne pas la reproduire dans le présent volume. Enfin, il nous était difficile de rendre compte dans son intégralité de la table-ronde, réunissant notamment Mme Monique Cubells, M. Francesco Di Donato, Mme Michèle Janin-Thivos, Mme Maria-Victoria Lopez-Cordon, qui a clôturé nos débats ; trois interventions en montreront certains aspects.

Auteur

Conservateur en chef, Directeur de la cité du livre

© Presses universitaires de Provence, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540