Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Provence-Auschwitz

 | 
Robert Mencherini

Préfaces

Préfaces

Isidore Aragones

Texte intégral

1La période de la Shoah reste une période unique, non seulement dans l’histoire juive, mais dans l’histoire de l’humanité, par le nombre des victimes et l’horreur indicible des camps de la mort organisée de manière scientifique.

2Notre connaissance du système nazi montre combien ce déchaînement de la barbarie put organiser le meurtre de 6 millions de juifs européens, et combien il put être terrifiant pour tous.

3Notre devoir sacré est de transmettre aux jeunes générations qu’une politique d’extermination aussi perverse peut naître dans les ténèbres intérieures d’un homme « ordinaire ».

4Notre devoir sacré est de rappeler des réalités insoutenables. Notre région a été ce lieu d’histoire trop souvent méconnu, où le processus de la destruction des juifs a été longuement réfléchi.

5Le premier tome nous a livré une image saisissante de Marseille, ses journées noires de janvier 1943, où fut planifié par une armada de démoniaques nazis la destruction du Vieux Port, de l’Opéra et la répression massive de la population juive.

6Le second tome aborde, grâce à l’accès et à la découverte de documents historiques exceptionnels, des événements d’une précision frappante, comme la persécution des juifs des Basses Alpes, le camp d’internement de Miramas, la déportation des enfants de la Verdière, ou le camps d’internement des Milles, qui prochainement deviendra un des premiers lieux de Mémoire de France.

7Une lecture qui nous fait revivre un passé dont les traces sont toujours présentes, une lecture qui doit permettre d’interroger le présent à partir de l’événement passé.

8Revenir sur ces tragédies, nous interroger sur les raisons de l’antisémitisme, sur les entreprises du négationnisme bousculent notre quotidien, nos chemins de douleurs mais aussi d’espoir.

Auteur

Président CRIF Marseille Provence

© Presses universitaires de Provence, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540