Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Vietnam

 | 
Gilles De Gantès
, 
Phuong Ngoc Nguyen

Héritage du modernisme

Les recherches sur le mouvement Duy Tân au Viêt Nam

Văn Khánh Nguyễn et Bích Hạnh Trương

Texte intégral

  • 1 Voir par exemple quelques ouvrages parus avant 1954 : Bài diên thuyết đạo đức, luân lý Đông Tây và (...)

1Au début du XXe siècle, le mouvement Duy Tân (Modernisation) s’est, dans un premier temps, développé dans la province de Quảng Nam avant de se répandre dans tout le pays. Ceci a non seulement traduit un grand changement dans la mentalité des patriotes vietnamiens, mais a également ouvert une ère nouvelle dans l’histoire de la résistance anticolonialiste du Viêt Nam. Depuis cette date, en un siècle, de nombreux ouvrages des auteurs vietnamiens et étrangers portant sur le mouvement Duy Tân ont vu le jour. C’est surtout au cours de ces dernières années que ce mouvement attire de plus en plus l’attention car des questions qu’il a posées restent d’actualité pour la période de Đổi Mới (Renouveau) depuis 1986. Dans cet article, nous essaierons de donner un bilan des recherches des auteurs vietnamiens sur le mouvement Duy Tân. Dès les années 1920 et 1930, certains auteurs ont abordé, directement ou indirectement, ce mouvement, notamment à travers les œuvres de ses lettrés dirigeants tels que Phan Châu Trinh ou Huỳnh Thúc Kháng1. Aussi, Đào Trinh Nhất publie Đông Kinh Nghĩa Thục (qu’on peut traduire par l’École de la capitale de l’Est pour la juste cause) à l’Imprimerie Mai Lĩnh en 1937, première étude sur la question. En 1950, l’Imprimerie Tân Việt publie la collection Việt Nam chí sĩ [Nobles lettrés du Viêt Nam] présentant la biographie et des écrits littéraires de grands patriotes vietnamiens tels que Phan Đình Phùng (par Ðào Trinh Nhất), Phan Bội Châu, Phan Châu Trinh, Huỳnh Thúc Kháng (par Thế Nguyên). Dans chacun des livres de cette série, une partie annexe est consacrée aux événements et aux grands personnages du mouvement patriotique du début du XXe siècle. Leur valeur documentaire est incontestable mais ces publications sont loin d’être de vraies études. Les recherches proprement dites sur le mouvement Duy Tân n’ont vu le jour qu’après 1954.

2Au Nord du Viêt Nam, la priorité de la recherche a été donnée à l’étude des luttes pour l’indépendance du pays, y compris le mouvement Duy Tân. La plupart des historiens estimaient à l’époque qu’il s’agissait d’un mouvement de caractère bourgeois, dirigé par des lettrés modernistes porteurs de l’idéologie de cette classe. Une série d’articles parus au milieu des années 1950 dans la revue Văn Sử Địa (Littérature-Histoire-Géographie, devenue plus tard revue Nghiên cứu lịch sử, Recherches historiques) témoigne de cette voie d’interprétation. Par exemple on peut citer : « Những cuộc vận động Đông Du và Đông Kinh Nghĩa Thục » (Des mouvements de mobilisation Đông Du et Đông Kinh Nghĩa Thục) ; « Duy Tân là phong trào tư sản hay tiểu tư sản » (Duy Tân est-il un mouvement bourgeois ou petit-bourgeois) de Trần Huy Liệu (n° 11, 1955) ; « Góp ý kiến vào vấn đề : Tính chất cách mạng qua các cuộc vận động Đông Du, Đông Kinh Nghĩa Thục » (Contribution à la question : le caractère révolutionnaire manifesté dans les mouvements Đông Du et Đông Kinh Nghĩa Thục) de Văn Tân (n° 15, 1956) ; « Tính chất và giai cấp lãnh đạo hai phong trào Đông Kinh Nghĩa Thục và Đông Du » (La nature et la classe dirigeante des deux mouvements Đông Kinh Nghĩa Thục et Đông Du) de Nguyễn Bình Minh (nos 33-34, 1957).

3Pour le cas de Phan Châu Trinh, de nombreux chercheurs insistaient sur ses sentiments patriotiques bourgeois et sa propension au réformisme : nettement influencés par la théorie de la violence révolutionnaire et l’idée selon laquelle la lutte révolutionnaire est essentiellement une lutte armée, ces chercheurs n’ont pas pu examiner à fond ses contributions. Les appels à l’insurrection de Phan Bội Châu ont donc été mieux évalués que les idées de Phan Châu Trinh, certains auteurs affirmant même que son choix de la voie réformiste s’expliquait par sa peur des armes perfectionnées des Français.

  • 2 Dặng Việt Thanh, « Phong trào Đông Kinh Nghĩa Thục – cuộc cách mạng văn hóa dân tộc dân chủ đầu ti (...)
  • 3 Tô Trung, « Phong trào Đông Kinh Nghĩa Thục – một cuộc cải cách xã hội đầu tiên (trao đổi ý kiến v (...)
  • 4 Nguyễn Anh, « Đông Kinh Nghĩa Thục có phải cuộc vận động cách mạng văn hóa dân tộc không ? » [DKNT (...)
  • 5 Nguyễn Văn Kiệm, « Tìm hiểu xu hướng và thực chất của Đông Kinh Nghĩa Thục » [Essai sur les tendan (...)
  • 6 Trần Minh Thư, « Cố gắng tiến tới thống nhất nhận định về Đông Kinh Nghĩa Thục » [Pour un accord d (...)

4Les historiens du Nord étudiaient relativement peu les manifestations du mouvement Duy Tân en Annam et en Cochinchine, en partie pour des raisons méthodologiques, en partie du fait des lacunes documentaires liées à la situation de guerre. Par contre, dès les années 1960, la revue Nghiên cứu lịch sử a lancé un débat sur cette Đông Kinh Nghĩa Thục auquel ont participé de nombreux chercheurs. Un des thèmes majeurs du débat était le rôle de Đông Kinh Nghĩa Thục dans l’interaction entre les deux courants de violence et de réforme du mouvement de libération nationale du Viêt Nam au début du XXe siècle. Ðặng Việt Thanh affirmait par exemple que « Đông Kinh Nghĩa Thục est la première révolution culturelle de notre pays »2, alors qu’un autre chercheur considérait l’action de l’école uniquement comme « une lutte idéologique qui penche pour l’idéologie bourgeoise »3, Nguyễn Anh estimait que « les activités de l’école sont influencées par le courant réformiste du mouvement révolutionnaire vietnamien au début du XXe siècle dont le symbole est Phan Châu Trinh »4. Pour Nguyễn Văn Kiệm, au contraire, « Đông Kinh Nghĩa Thục est un composant de la révolution nationale démocratique dont Phan Bội Châu est à la tête et [l’établissement] est dirigé directement par lui »5. Tentant une synthèse, Trần Minh Thư (pseudonyme du professeur Hồ Song) considérait Đông Kinh Nghĩa Thục comme « un mouvement qui se manifeste essentiellement sur le front culturel et idéologique, et qui est influencé par toutes les deux tendances de violence et de réforme, l’impact de la première étant plus grand »6. Malgré ces divergences d’opinions, Đông Kinh Nghĩa Thục et du mouvement Duy Tân étaient mieux connus à l’issue de ces débats.

  • 7 Huỳnh Thúc Kháng tự truyện [Autobiographie (de Huỳnh Thúc Kháng)], traduit et publié par l’éditeur (...)
  • 8 Nguyễn Văn Xuân, Phong trào Duy Tân [Le mouvement Duy Tân], Éditions Lá Bối, Sài Gòn, 1970, p. 10, (...)
  • 9 Thái Bạch, Thor văn quốc cấm thời Pháp thuộc [Poésies et prose interdites sous la domination franç (...)
  • 10 À citer notamment : Thái Bạch, op. cit. ; Vũ Đắc Bằng, « Đại học tư lập đầu tiên ở Việt Nam hiện đ (...)

5Alors que les historiens du Nord accordaient la priorité de leurs recherches à la nature et la place du mouvement Duy Tân, les auteurs du Sud s’intéressaient surtout à son contenu et à son évolution. En particulier Huỳnh Thúc Kháng, un des chefs du mouvement Duy Tân, a été publié par Anh Minh (Ngô Thành Nhân)7. La diffusion de ses ouvrages a beaucoup aidé des chercheurs du Sud car Huỳnh Thúc Kháng avait « une mémoire d’éléphant », proposait « des remarques profondes, la bonne foi et un style d’écriture splendide » qui rendait êtres humains et événements très vivants et fournissait des sources documentaires de valeur : Huỳnh Thúc Kháng était l’« historien du mouvement Duy Tân »8. D’autres lettrés du mouvement Duy Tân étaient également étudiés dans le Sud9. Plus généralement, de nombreux articles publiés dans les revues avant 1975 abordaient divers aspects du mouvement : du journal Đăng cổ tùng báo (Gazette à l’ancienne lanterne) au Nord au journal Nông cổ mín đàm (Tribune du vieux peuple paysan), depuis les personnages jusqu’aux œuvres littéraires et au mouvement Duy Tân au Sud10.

  • 11 Nguyễn Hiến Lê, Đông Kinh Nghĩa Thục, publié par l’auteur à Saigon en 1956 ; réédité par les éditi (...)

6Parmi ces études se distinguaient les ouvrages de Nguyễn Hiến Lê, de Sơn Nam et surtout de Nguyễn Văn Xuân. Đông Kinh Nghĩa Thục de Nguyễn Hiến Lê est une présentation des événements et des sources documentaires et non un essai proprement dit, comme son auteur lui-même l’écrit dans la préface. Publié pour la première fois à Sài Gòn en 1956, il connut sa quatrième édition en 197411, ce qui témoigne de sa valeur. Les deux ouvrages de Sơn Nam, Miền Nam đầu thế kỷ xx – Thiên Địa Hội và cuộc Minh Tân (Le Sud au début du XXe siècle – l’association Thiên Địa Hội et le mouvement Minh Tân) publié en 1971 et Phong trào Duy Tân ở Bắc Trung Nam (Le mouvement Duy Tân au Nord, au Centre et au Sud) publié en 1975, présentent les traits principaux du mouvement Duy Tân dans l’ensemble du pays, et fournissent notamment des renseignements inédits sur le mouvement Duy Tân dans le Sud (connu surtout sous le nom de Minh Tân).

7Mais l’ouvrage le plus important sur le mouvement Duy Tân publié au Sud avant 1975 est sans doute Phong trào Duy Tân (Le mouvement Duy Tân) de Nguyễn Văn Xuân. Paru pour la première fois en 1970, ce livre a été considéré comme la première présentation plus ou moins exhaustive du mouvement : ses leaders, son organisation, son évolution aux analyses et commentaires. D’après Nguyễn Văn Xuân,

  • 12 Nguyễn Văn Xuân, Phong trào Duy Tân [Le mouvement Duy Tân], rééd. Đà Nẵng et le Centre d’études na (...)

du point de vue politique, le mouvement Duy Tân reste modeste en comparaison avec des grandes organisations politiques ayant une structure dirigeante bien élaborée et des stratégies de lutte efficaces, mais il est le plus fort en matière de mobilisation des masses en faveur de la nouvelle culture, de la nouvelle vie, du développement de l’éducation, de l’industrie, de l’agriculture et du commerce12.

  • 13 Nguyễn Văn Xuân, ibidem, p. 299.

8En même temps, l’auteur a bien montré des limites de ce mouvement : ses dirigeants ont surestimé les droits de l’homme et de la personne sans les comprendre profondément, Phan Châu Trinh a confondu les partisans des droits de l’homme et du peuple avec les Français en général en croyant pouvoir s’appuyer sur les derniers pour parvenir au progrès et il a eu ensuite des déboires une fois venu en France, son organisation revêt le manque de discipline et d’efficacité13. L’auteur confrontait les sources écrites exploitées au maximum et les études de terrain. En effet, Nguyễn Văn Xuân a pu s’entretenir avec des témoins importants tels que Lương Trọng Hối, Hồ Ngại, Lê Ấm (le beau-fils de Phan Châu Trinh), Võ Hoán (un lettré du Quảng Nam), Nguyễn Xương Thái (ancien administrateur du journal Tiéng Dân, Voix du peuple). Son ouvrage est une des rares publications parues dans le Sud sur la question et considérablement appréciée à la fois par sa contribution aux sources historiques et sa qualité de recherche. On peut trouver pourtant des limites dans ce livre. Il est à noter tout d’abord l’insuffisance documentaire reconnue par l’auteur lui-même. Quoique les renseignements recueillis lors des recherches de terrain soient riches, ils ne peuvent pas remplacer les sources classiques. En plus, l’auteur a consacré une partie de son livre à Đông Kinh Nghĩa Thục en tant qu’un composant du mouvement Duy Tân à travers le pays mais n’a pas abordé le mouvement Duy Tân en Cochinchine. Enfin, avec le style d’un écrivain plus qu’un chercheur, Nguyễn Văn Xuân a fait de son livre une présentation pleine de saveur poétique, ce qui en retour a rendu certaines de ses considérations subjectives.

  • 14 Chương Thâu, Đông Kinh Nghĩa Thục và phong trào cải cách văn hóa Việt Nam đầu thế kỷ xx [DKNT et l (...)
  • 15 Nguyễn Văn Khánh, « Đọc sách Đông Kinh Nghĩa Thục và phong trào cải cách văn hóa đầu thế kỷ xx » [ (...)

9Au lendemain de la réunification du pays en 1975, les deux écoles historiques du Nord et du Sud ont pu se rapprocher et se compléter. De ce point de vue, Đông Kinh Nghĩa Thục và phong trào cải cách văn hóa đầu thế kỷ xx (Đông Kinh Nghĩa Thục et le mouvement de réforme culturelle au début du XXe siècle) de Chương Thâu paru en 1982 est la meilleure synthèse sur Đông Kinh Nghĩa Thục à ce jour. L’auteur a non seulement décrit les caractéristiques générales de la situation politique, économique et sociale vietnamienne du début du XXe siècle, mais a reconstitué encore l’image de Đông Kinh Nghĩa Thục dans ces trois sphères culturelle (et éducatif), sociale et économique. Il a donné également des analyses sur le rôle de Đông Kinh Nghĩa Thục dans le mouvement de libération nationale. Par rapport aux ouvrages parus avant cette date, le livre de Chương Thâu a marqué un grand progrès en matière d’exploitation des sources documentaires et d’analyses. Pourtant, les analyses de Chương Thâu n’étaient pas très différentes de celles de Trần Minh Thư : selon lui, Đông Kinh Nghĩa Thục « reste dans la dimension d’un mouvement réformateur de modernisation qui suit celui de Phan Bội Châu – le plus progressiste de notre pays au début du XXe siècle14 ». Afin d’éclairer la question, Nguyễn Văn Khánh a proposé une nouvelle approche : il faut tenir compte non seulement des conditions intérieures et extérieures, mais également des situations subjectives et objectives de différents courants patriotiques au Viêt Nam au début du XXe siècle pour comprendre la différenciation au sein du mouvement révolutionnaire à l’époque15.

  • 16 Huỳnh Thúc Kháng niên phổ : Huỳnh Thúc Kháng tự truyện và Thor gởi Kỳ Ngoại hầu Cýring Để [Annuair (...)

10Depuis le Đổi Mới, les recherches historiques en général et celles sur le mouvement Duy Tân en particulier se sont considérablement développées. Ceci se traduit tout d’abord dans le recueil et la publication des documents : Phan Bội Châu toàn tập (Œuvres complètes de Phan Bội Châu) en 1990, « œuvres posthumes » gigantesques de Phan Châu Trinh réunis en 3 volumes de Phan Châu Trinh toàn tập (Œuvres complètes de Phan Châu Trinh) en 2005, paru à l’occasion du 80e anniversaire de sa mort. Cette collection comprend également des articles et ouvrages des révolutionnaires, chercheurs Vietnamiens et étrangers sur Phan Châu Trinh, de même que des « commentaires » concernant ses écrits littéraires, sa pensée et son œuvre. À la liste des nouvelles publications s’ajoutent encore Phan Châu Trinh qua những tư liệu mới (Phan Châu Trinh aux lumières des nouveaux documents) réunis par Lê Thị Kinh et publiés en 2003, Văn thor Đông Kinh Nghĩa Thục (Prose et poésies du Đông Kinh Nghĩa Thục) publié en 1997, une collaboration de l’École Française d’Extrême-Orient à Hanoi et les Archives Nationales du Viêt Nam. Parallèlement à l’apparition des nouveaux livres, des ouvrages de Huỳnh Thúc Kháng, Sõn Nam, Nguyễn Q. Thắng, et Nguyễn Văn Xuân, publiés pour la première fois au Sud avant 1975, ont été également réédités16.

  • 17 « Đông Kinh Nghĩa Thục và phong trào Nghĩa thục ở các địa phương » [DKNT et le développement des é (...)
  • 18 « Tăng Bạt Hổ tinh thần yêu nườc gắn liền với tư tường canh tân » [Tăng Bạt Hổ – sentiments patrio (...)
  • 19 Lương Văn Can và phong trào Duy Tân, Đông Du [Lương Văn Can et les mouvement Duy Tân et Đông Du], (...)
  • 20 Trần Quý Cáp – Nhà chí sĩ Duy Tân Việt Nam đầu thế kỷ xx [Trần Quý Cáp – lettré moderniste vietnam (...)

11Le développement des recherches historiques sur le mouvement Duy Tân ne se limite pourtant pas à la publication de sources : les chercheurs tels que Chương Thâu17, Hải Ngọc Thái Nhân Hòa18 ou Lý Tùng Hiếu19 s’intéressent de plus en plus aux personnalités et aux lieux, la province de Quảng Nam étant la plus étudiée, étant le berceau du mouvement Duy Tân et le pays natal des grandes figures de lettrés du mouvement20.

12La multiplication des travaux n’a pas qu’un aspect quantitatif, elle permet une nouvelle reconnaissance de la place du mouvement Duy Tân, de son rôle au sein du mouvement de libération nationale du début du XXe siècle et aussi de sa signification pour le développement du Viêt Nam à l’heure actuelle. Ce changement se manifeste tout d’abord par une appréciation plus positive du rôle de Phan Châu Trinh : au vu des progrès sociaux actuels et de la mondialisation, les historiens appréhendent mieux l’évolution de la pensée de Phan Châu Trinh, de son conservatisme initial à une ouverture lui ayant permis de se saisir de certains aspects de la culture occidentale, ce qui est ressorti du colloque de Hochiminh-Ville (mars 2006) à l’occasion du 80e anniversaire de la mort du lettré, au cours duquel l’historien Đinh Xuân Lâm, grand spécialiste de l’histoire moderne du Viêt Nam, a affirmé que :

la propension politique et les activités de Phan Châu Trinh ont joué un grand impact sur le mouvement révolutionnaire à l’époque. En effet, ses revendications pour la démocratie et les droits de l’homme se conformaient à la tendance générale du monde, et aussi à l’évolution du mouvement révolutionnaire vietnamien sortant de la catégorie féodale pour s’adapter à une nouvelle catégorie de caractère bourgeois. C’est dû à ses influences qu’une grande mobilisation pour la démocratie a été lancée tout d’abord au Centre pour se développer ensuite à travers le pays, attaquant l’idéologie féodale et promouvant la réforme des mœurs, le développement de l’industrie et du commerce, etc. Phan Châu Trinh est certainement le premier Vietnamien porteur des idées démocratiques. Il mérite sa haute place dans l’histoire de notre lutte nationale pour l’indépendance.

  • 21 Văn minh tân học sách [Livre des nouvelles études de la civilisation] et Quốc dân độc bản [Livre d (...)

13Par ailleurs, certains chercheurs commencent à analyser le mouvement Duy Tân à l’aune du Đổi Mới. S’appuyant sur une étude de deux ouvrages de Đông Kinh Nghĩa Thục21, Hồ Song affirme que dans la pensée des dirigeants de l’école :

  • 22 « Góp thêm vào sự đánh giá Đông Kinh Nghĩa Thục » [Contribution à la prise en considération de DKN (...)

est née une théorie de développement, incomplète mais inspirée de réflexions de l’actualité [de l’époque], et qui reste d’actualité aujourd’hui. […] Les plans et espoirs qui avaient été réalisés très partiellement sont maintenant mis en œuvre sous la direction du Parti et de l’État dans le processus de renouveau.22

14L’ouvrage Xu hướng canh tân, Phong trào Duy Tân, Sự nghiệp Đổi Mới (Từ giữa thế kỷ xix đén cuối thế kỷ xx) (Tendance de rénovation, mouvement Duy Tân, l’œuvre de renouveau du milieu du XIXe siècle à la fin du XXe siècle) publié par Hải Ngọc Thái Nhân Hòa en 2005 va dans le même sens. L’historien de l’économie Đặng Phong compare également le mouvement Duy Tân et le Đổi Mới. Il estime que, malgré les différences (situations, personnages, résultats), Duy Tân et le Đổi Mới ont ce point commun du choix du nouveau, du progrès, comme la solution principale pour le développement. Dans les deux cas sont pointés les défauts dans les mœurs et la mentalité vietnamiens, considérés autrefois comme des normes intouchables. Tous les deux mettent accent sur les principes reconnus au Viêt Nam actuel : peuple riche, pays puissant, société équitable, fraternelle, et civilisée. Cette inspiration semble prometteuse pour les recherches sur le mouvement Duy Tân.

15Le mouvement Duy Tân est un des événements les plus marquants dans l’histoire du Viêt Nam et il a été le sujet de nombreuses études depuis un siècle. Dans le domaine historique, les résultats sont considérables, notamment en matière de documentation : plusieurs ouvrages des lettrés modernistes eux-mêmes, mais aussi d’autres documents ont été collectés et publiés, ce qui contribue à enrichir les connaissances sur le mouvement, son évolution et sa diversité. Dans l’ensemble, les historiens vietnamiens s’accordent en ce qui concerne les caractéristiques et la direction du mouvement Duy Tân. En même temps, quelques lacunes dans l’appréhension et l’évaluation du mouvement en général et de Phan Châu Trinh en particulier sont corrigées. Cependant, la divergence des opinions se manifeste encore sur certains thèmes, notamment au sujet de la relation entre les deux mouvements Duy Tân et Đông Du et surtout sur l’efficacité relative de chacune des deux stratégies. Pourtant, il est notable que, malgré la différence essentielle des options qu’ont prises les deux hommes, ils ne sont jamais entrés en conflit et ont tenté de collaborer. Espérons qu’avec le Dổi Mới, renouveau économique mais aussi celui de la pensée, les lacunes et préjugés dans la prise en considération de ces deux mouvements nationaux influencés par l’idéologie bourgeoise seraient corrigés et qu’il y aura une évaluation plus objective du rôle et la place de ces deux courants de violence et de réforme dans le mouvement patriotique vietnamien au début du XXe siècle.

16Comme le mouvement Duy Tân, Đông Kinh Nghĩa Thục a suscité l’attention des chercheurs et a gagné beaucoup d’attentions des chercheurs au cours des dernières décennies, certains considérant que les deux phénomènes sont indépendants, d’autres qu’ils sont un mouvement déployé sur les deux places. Globalement, les activités de Đông Kinh Nghĩa Thục ressemblaient aux manifestations du mouvement Duy Tân en Annam, ce qui a amené Nguyễn Văn Xuân à nommer Đông Kinh Nghĩa Thục le « Duy Tân au Tonkin ». Quant à savoir si Đông Kinh Nghĩa Thục a été influencé, par Phan Châu Trinh ou par Phan Bội Châu, le débat ouvert dès les années 1960 n’est pas encore bien tranché.

17Le mouvement Duy Tân n’a pas duré très longtemps et s’est achevé dans l’échec. Cependant, les questions qu’il a posées, notamment celle de la démocratie, des droits de l’homme et du peuple, la réforme de l’éducation et le développement des activités productives et commerciales, restent toujours d’actualité dans le Viêt Nam actuel. Plus que jamais, les efforts d’étudier ce mouvement nous ouvriront de nouvelles et meilleures pistes d’appréhension des questions du passé, afin d’en tirer des leçons historiques et des solutions pour les problèmes du présent.

Bibliographie

Bibliographie des ouvrages et des articles portant sur le mouvement Duy Tân publiés au Viêtnam (1926-2007)23

1 Đặng Đức An, « Thanh niên Hành Thiện tham gia phong trào Đông Du, Đông Kinh nghĩa thục và Việt Nam Quang phục hội » [La jeunesse du village Hành Thiện dans les mouvements Đông Du, Đông Kinh nghĩa thục et Việt Nam Quang phục hộI], Nghiên cứu Lịch sử, 1995, n° 4 (281), p. 64-69.

2 Nguyễn Anh, « Bàn thêm về nguyên nhân ra đời hai xu hướng cải lưõng và bạo động trong phong trào cách mạng đầu thế kỷ xx » [Contribution au débat sur l’origine des tendances réformiste et armée dans le mouvement révolutionnaire au début du XXe siècle], Nghiên cứu Lịch sử, n° 65, 1961.

3 Nguyễn Anh, « Đông Kinh nghĩa thục có phải cuộc vận động cách mạng văn hóa dân tộc không ? » [DKNT est-il un mouvement révolutionnaire de la culture nationale ?], Nghiên cứu Lịch sử, 1961, n° 32, p. 38-46.

4 Nguyễn Thế Anh, Việt Nam dưới thời Pháp đô hộ [Viêtnam à l’époque coloniale française », Saigon, Éditions Lửa thiêng, 1970.

5 Nguyễn Thế Anh, Phong trào kháng thué miền Trung năm 1908 qua các Châu bản triều Duy Tân [Le mouvement de protestation de 1908 au Centre Vietnam à travers les documents rouges du règne de Duy-Tân], Saigon, Bộ Văn Hóa Giáo Dục và Thanh Niên, 1973.

6 Nguyễn Thế Anh, « Thử xét lại các nguyên nhân của phong trào kháng thuế miền Trung năm 1908 » [Essai de reconsidération des causes du mouvement de protestation de 1908 au Centre Vietnam], Nghiên cứu Việt Nam, n° 1, 1973.

7 Bài diễn thuyét đạo đức, luân lý Đông Tây và đoạn lườc sử cụ Phan Châu Trinh [La conférence sur l’éthique et morale orientale et occidentale de Phan Châu Trinh et sa biographie en abrégé], Imprimerie Xua Nay, 1926.

8 Thái Bạch, Thõ văn quốc cấm thời Pháp thuộc [Poésies et prose interdites sous la domination française], Saigon, Khai Trí, 1968.

9 Vũ Dắc Bằng, « Dại học tu lập đầu tiên ở Việt Nam hiện đại » [Le premier établissement supérieur privé au Viêt Nam moderne], Tư tường, n° 1-2, Saigon, 1975.

10 Phi Bằng (Huỳnh Thúc Kháng), Thi văn các nhà chí sĩ Việt Nam [Poèmes et proses des lettrés patriotes viêtnamiens], Hué, Éditions Tân Thanh, 1937.

11 Phạm Quốc Bằng, « Dám tang Lưõng Văn Can duới mắt báo chí đưõng thời » [L’enterrement de Lương Văn Can dans la presse de l’époque], Xưa và Nay, n° 40B, juin 1997.

12 Trần Quý Cáp – Nhà chí sĩ Duy tân Việt Nam đầu thế kỷ xx [Trần Quý Cáp – lettré moderniste vietnamien au début du XXe siècle], Danang, éditions Ðà Nẵng, 1995.

13 Nguyễn Sinh Duy, Phong trào Nghĩa hội Quảng Nam [Le mouvement de Nghĩa hội dans la province de Quảng Nam], Danang, Éditions Ðà Nẵng, 1996.

14 Nguyễn Thiếu Dũng, Văn học thời Duy Tân [La littérature de la période de Duy Tân], revue Bách Khoa, n° 389-390, Saigon, 1973.

15 Nguyễn Thiếu Dũng, « Jules Roux : Nguời bạn thân thiết của cụ Phan Châu Trinh » [Jules Roux : un ami proche de Phan Châu Trinh], Bách Khoa, n° 404, Saigon, 1974.

16 Nguyễn Văn Dương, Tuyển tập Phan Châu Trinh [Œuvres choisies de Phan Châu Trinh], Danang, Éditions Ðà Nẵng et Trung tâm Nghiên cứu Quốc học, 1995.

17 Lê Đại – con người và thơ văn [Lê Dại – l’homme et l’œuvre], Hanoi, Éditions Văn hóa Thông tin, 2001.

18 Trần Thanh Dạm, « Lương Văn Can – nhà ái quốc và nhà giáo dục lớn đầu thế kỷ xx » [Lương Văn Can – le patriote et le grand éducateur au début du xxe s.], journal Sài Gòn giải phóng, le 12 juin 2002.

19 Nguyễn Đình Dầu, « Nam Bộ với phong trào Đông Du » [Le Sud Viêtnam et le mouvement Đông Du], a và Nay, n° 236, mai 2005.

20 Phạm Long Diền, « Vai trò của Nông cổ mím đàm trong phong trào Duy tân miền Nam » [Le rôle du journal Nông cổ mín đàm dans le mouvement Duy Tân au Sud], Bách Khoa, n° 425, Saigon, 1975.

21 Nguyễn Kim Dính, Gương chí sĩ [Exemples de lettrés patriotes], Saigon, 1926.

22 Thái Kim Dỉnh, « Ngô Đức Kế chí sĩ, nhà văn, nhà báo » [Ngô Ðức Kế – lettré patriote, écrivain et journaliste], Xua và Nay, n° 64B, juin 1999.

23 Vu Gia, Phan Châu Trinh – nguời khởi xướng dân quyền [Phan Châu Trinh – initiateur des droits de l’homme], Hanoi, Éditions Kim Đồng, 2002.

24 Lam Giang, Trần Quý Cáp và tu trào cách mạng dân quyền đầu thế kỷ xx [Trần Quý Cáp et le courant de pensées démocratiques au début du XXe siècle], Đông A éditeur, Saigon, 1970.

25 Trần Văn Giàu, Sự phát triển của tu tưởng ở Việt Nam tir thế kỷ xix đến Cách mạng tháng Tám [L’évolution des idées au Viêtnam du XIXe siècle à la Révolution d’Août], 2 tomes, Hanoi, Éditions Khoa học Xã hội, 1973 et 1975.

26 Thu Hoài, « Lương Văn Can – nguời thầy của giéri doanh thương » [Lương Văn Can – le maître des entrepreneurs], Thời báo Kinh té Sài Gòn, n° du printemps 2003.

27 Lý Tùng Hiếu, Lương Văn Can và phong trào Duy tân, Đông Du [Lương Văn Can et les mouvement Duy Tân et Đông Du], Hochiminh-ville, Éditions Văn hóa Sài Gòn, 2005.

28 Lý Tùng Hiếu, « Hậu thế nhìn về Lương Văn Can » [Lương Văn Can vu par les jeunes générations], Xua và Nay, n° 214, juin 2004.

29 Hải Ngọc Thái Nhân Hòa, Xu hướng canh tân, Phong trào Duy tân, Sự nghiệp đổi mới (Từ giữa thế kỷ xix đến cuối thế kỷ xx) [Tendance réformiste, mouvement Duy Tân, l’œuvre du renouveau. Du milieu du xixe s. à la fin du xxe s.], Danang, Éditions Ðà Nẵng, 2005.

30 Hải Ngọc Thái Nhân Hòa, « Tăng Bạt Hổ – tinh thần yêu nuérc gắn liền véri tu tưởng canh tân » [Tăng Bạt Hổ – sentiments patriotiques et de rénovation], Xua và Nay, numéro 48B, février 1998.

31 Đào Văn Hội, Ba nhà chí sĩ họ Phan : Phan Đình Phùng, Phan Châu Trinh, Phan Bội Châu [Trois lettrés patriotes au nom de Phan : Phan Đình Phùng, Phan Châu Trinh, Phan Bội Châu], Saigon, édition par l’auteur, 1957.

32 Đỗ Thị Hòa Héri, Tìm hiêu tu tưởng dân chủ của Phan Châu Trinh [Contribution à la compréhension des idées démocratiques de Phan Châu Trinh], Hanoi, Éditions Khoa học Xã hội, 1996.

33 Hồi ký về cụ Phan và cụ Huỳnh [Mémoires sur les lettrés Phan et Huynh], Hanoi, Éditions Văn học, 1997.

34 Ngô Đức Kế, Phan Tây Hồ di thảo [Œuvres posthumes de Phan Tây Hồ], Hanoi, Éditions Thịnh Quang, 1926.

35 Nguyễn Văn Kiệm, « Tìm hiểu xu huérng và thực chất của Đông Kinh nghĩa thục » [Essai sur les tendances et la véritable nature de DKNT], Nghiên cứu Lịch sử, 1964, n° 66, p. 39-45.

36 Nguyễn Văn Kiệm, « Góp phần vào việc đánh giá Đông Kinh nghĩa thục » [Contribution à la considération de DKNT], Nghiên cứu Lịch sử, 1997, n° 4 (293), p. 1-10.

37 Nguyễn Văn Kiệm, Góp phần tìm hiểu một só vấn đề lịch sử cận đại Việt Nam [Contribution à la compréhension de quelques problèmes de l’histoire du Viêtnam moderne], Hanoi, Éditions Văn hóa Thông tin, 2003.

38 Nguyễn Mậu Kiến và những đóng góp của gia đình ông [Nguyễn Mậu Kiến et les contributions de sa famille], édition par l’Association des Historiens du Viêtnam et Sở Văn hóa Thông tin Thái Bình.

39 Lê Thị Kinh, Phan Châu Trinh qua những tư liệu mới [Phan Châu Trinh à travers de nouveaux documents], Danang, Éditions Đà Nẵng, 2003.

40 Trần Hữu Kỳ, « Thêm một số tài liệu về cụ Phan Châu Trinh » [Quelques nouveaux documents sur Phan Châu Trinh], Nghiên cứu Lịch sử, n° 70, 1960.

41 Kỷ yếu hội thảo khoa học « Phan Châu Trinh và Huỳnh Thúc Kháng » [actes du colloque Phan Châu Trinh et Huỳnh Thúc Kháng] à Danang les 8 et 9 septembre 1992, Danang, Éditions Đà Nẵng.

42 Hồ Tá Khanh, Thông sử Công ty Liên Thành [Histoire de la Société Liên Thành], Paris, 1984.

43 Huỳnh Thúc Kháng, Huỳnh Thúc Kháng tự truyện [Autobiographie (de Huỳnh Thúc Kháng)], traduit et publié par l’éditeur Anh Minh, Hue, 1963.

44 Huỳnh Thúc Kháng, Bức thư bí mật gửi Kỳ ngoại hầu Cường Để [Lettre secrète au Prince Cường Để], publié par l’éditeur Anh Minh, Hue, 1967.

45 Huỳnh Thúc Kháng, Huỳnh Thúc Kháng niên phổ : Huỳnh Thúc Kháng tự truyện và Thơ gởi Kỳ Ngoại hầu Cường Để [Chronologie de Huỳnh Thúc Kháng : Autobiographie et Lettre au Prince Cường Để], Hanoi, Éditions Văn hóa Thông tin, 2000 (1res éd. en 1963 et 1967 par l’éditeur Anh Minh).

46 Nguyễn Văn Khánh, « Đọc sách Đông Kinh Nghĩa Thục và phong trào cải cách văn hóa đầu thế kỷ xx », [Compte rendu du livre DKNT et le mouvement de réforme culturelle au début du XXe siècle], Nghiên cứu Lịch sử, n° 5 (283), 1983, p. 82-85.

47 Phan Khoang, « Những người Việt Nam có tinh thần cải cách Duy tân khi nước nhà mới tiếp xúc với văn minh Tây phương » [Les Vietnamiens porteurs de l’esprit de modernisation au temps des premiers contacts avec la civilisation occidentale], Bách Khoa, n° 71, Saigon, décembre 1959.

48 Phan Khoang, « Những biến chuyển đầu tiên trong xã hội Việt Nam khi tiếp xúc với văn minh Âu Tây » [Les premiers changements dans la société viêtnamienne au début du contact avec la civilisation occidentale], Bách Khoa, n° 67-68, Saigon, 1959.

49 Phan Khoang, Việt Nam Pháp thuộc sử (1884-1945) [Histoire du Viêtnam à l’époque de la colonisation française], Saigon, Éditions Khai Trí, 1960.

50 Châu Hải Kỳ, « Tìm hiểu những hoạt động cách mạng của cụ Phan Châu Trinh tại Bình Thuận » [Recherche sur les activités révolutionnaires de Phan Châu Trinh à Bình Thuận], Bách Khoa, n° 100, Saigon, 1961.

51 Nguyễn Hiến Lê, Đông Kinh Nghĩa Thục, publié par l’auteur à Sài Gòn en 1956 ; réédité par les éditions Lá Bối, Sài Gòn en 1968 et en 1974 ; réédité à Hanoi par les éditions Văn hóa Thông tin en 2002.

52 Trần Huy Liệu, « Những cuộc vận động Đông Du và Đông Kinh nghĩa thục, Duy tân là phong trào tư sản hay tiểu tư sản ? » [Les mouvements Đông Du, Đông Kinh nghĩa thục, Duy tân sont-ils de nature bourgeois ou petit-bourgeois ?], revue Văn Sử Địa, 1955, n° 11.

53 Trần Huy Liệu, Lịch sử tám mươi năm chống Pháp [Histoire des quatre-vingts ans de résistance anti-française]. Tome 1 et tomes 2a ont été édités à Hanoi par Ban Nghiên cứu Văn Sù : Địa (Département des recherches Littérature-Histoire-Géographie] en 1957 et 1958. Le tome 2b a été édité à Hanoi par les éditions Sù : học (Histoire) en 1961.

54 Trần Huy Liệu, Văn Tạo, Nguyễn Công Bình, Tài liệu tham khảo lịch sử cận đại Việt Nam [Documents pour l’histoire du Viêtnam moderne], t. 3, Hanoi, Éditions Văn Sù : Địa, 1958.

55 Thạnh Lộc, « Từ Liên Thành thương quán đến tàu Đô đốc Latouche Tréville » [De la société Liên Thành au bateau Amiral Latouche Tréville], Xưa và Nay, n° 142 (190), juin 2003.

56 Huỳnh Lý, Phan Châu Trinh – Cuộc đời, thân thể và sự nghiệp [Phan Châu Trinh – sa vie et son œuvre], Danang, Éditions Ðà Nẵng, 1992.

57 Huỳnh Lý, Hoàng Ngọc Phách, Thơ văn Phan Châu Trinh [Œuvres littéraires de Phan Châu Trinh], Hanoi, Éditions Văn học, 1983.

58 Đặng Thai Mai, Thơ văn cách mạng Việt Nam đầu thế kỷ xx [Poèmes et proses révolutionnaires dans le Viêtnam au début du XXe siècle], Hanoi, Éditions Văn học, 1964.

59 Anh Minh, Phan Tây Hồ tiên sinh lịch sử [Biographie de Phan Tây Hồ], Hue, 1957.

60 Nguyễn Bình Minh, « Tính chất và giai cấp lãnh đạo hai phong trào Đông Kinh nghĩa thục và Đông Du » [La nature et la classe dirigeante des mouvements Đông Kinh nghĩa thục et Đông Du], revue Văn Sử Địa, 1957, n° 33, 19-39 et n° 34, p. 6-12.

61 Lương Chí Minh, « Nghiên cứu so sánh Phan Bội Châu và Phan Châu Trinh » [Phan Bội Châu et Phan Châu Trinh – étude comparative], traduction par Nguyễn Thế Tăng du chinois, Nghiên cứu Lịch sử, 1994, n° 1 (272).

62 Phạm Hoàn Mỹ, « Phan Châu Trinh (1872-1926) : người đứng đầu gió » [Phan Châu Trinh (1872-1926) : le leader], Bách Khoa, n° 30, Saigon, 1958.

63 100 năm thành lập Duy tân Hội và thân thể Tiểu La Nguyễn Thành [Centenaire de la fondation du Parti Duy Tân et l’œuvre de Tiểu La Nguyễn Thành], Quảng Nam, Éditions Sở Văn hóa Thông tin Quảng Nam, 2004.

64 Sơn Nam, Phong trào Duy tân ở Bắc Trung Nam [Le mouvement Duy Tân au Nord, au Centre et au Sud] ; Miền Nam đầu thế kỷ xx – Thiên Địa Hội và cuộc Minh Tân [Le Sud au début du XXe siècle – l’association Thiên Địa Hội et le mouvement Minh Tân], Hochiminh-Ville, Éditions Trẻ, 2003.

65 Thế Nguyên, Huỳnh Thúc Kháng, Éditions Tân Việt, 1950.

66 Thế Nguyên, Phan Châu Trinh (1872-1926), Éditions Tân Việt, 1950.

67 Ngô Thành Nhân, Ngũ Hành Sơn chí sĩ [Patriotes de la Montagne Ngũ Hành], Hue, Éditions Anh Minh, 1961.

68 Phạm Đình Nhân (dir.), Xu hướng đổi mới trong lịch sử Việt Nam – Những gưõng mặt tiêu biểu [La tendance à la rénovation dans l’histoire du Viêtnam – les visages les plus représentatifs], Hanoi, Éditions Văn hóa Thông tin, 1998.

69 Đào Trinh Nhất, Đông Kinh Nghĩa thục, Hanoi, Éditions Mai Lĩnh, 1937.

70 Đặng Phong, « Thù : so sánh Duy tân với Đổi mới (Nhìn từ góc độ kinh tế) » [Essai de comparaison entre Duy tân và Đổi mới du point de vue économique], Nghiên cứu Kinh té [Recherches économiques], novembre 2003.

71 Đặng Minh Phương, « Về cuộc vận động cắt tóc ngắn ở nước ta » [Sur le mouvement des cheveux coupés], Xưa Nay, n° 56, octobre 1998.

72 Quan hệ văn hóa, giáo dục Việt Nam – Nhật Bản và 100 năm phong trào Đông Du, [Relations culturelles et éducatives entre le Viêtnam et le Japon et le centenaire du mouvement Đông Du], Hanoi, Éditions Đại học Quốc gia, 2006.

73 Vũ Tiến Quỳnh (sélection et présentation par), Thơ văn Phan Châu Trinh [Poèmes et proses de Phan Châu Trinh], Hochiminh-vlle, Éditions Văn nghệ Thành phố Hồ Chí Minh, 2000.

74 Hồ Song, « Đông Kinh nghĩa thục trong phong trào Duy tân ở Việt Nam đầu thế kỷ xx » [DKNT dans le mouvement Duy Tân au Viêtnam au début du XXe siècle], Nghiên cứu Lịch sử, n° 6 (295), 1997.

75 Hồ Song, « Góp thêm vào sự đánh giá Đông Kinh Nghĩa Thục » [Contribution à la prise en considération de DKNT], Nghiên cứu Lịch sử, n° 4 (293), 1997.

76 Hồ Song (recueil et présentation par), « Thư của Lương Trúc Đàm gửi Toàn quyền Đông Dường kháng nghị việc bắt Phan Châu Trinh » [Lettre de Lương Trúc Đàm au Gouverneur général de l’Indochine : protestation contre l’emprisonnement de Phan Châu Trinh], Nghiên cứu Lịch sử, n° 1 (272), 1994.

77 Chu Đăng Sơn, Luận về Phan Bội Châu và Phan Châu Trinh (in lần thứ 3) [Sur Phan Bội Châu et Phan Châu Trinh (3e édition)], Saigon, Éditions Thăng Long, 1959.

78 Phạm Văn Sơn, Việt Nam cách mạng cận sử [Histoire de la révolution du Viêtnam], Saigon, édition par l’auteur, 1963.

79 Phạm Văn Sơn, Chế độ Pháp thuộc tại Việt Nam [Le régime colonial français au Viêtnam], Saigon, édition par l’auteur, 1972.

80 Thiếu Sơn, « Một thiếu sót quan trọng : Đông Kinh Nghĩa thục trong văn học sử Việt Nam » [Une lacune majeure : DKNT dans l’histoire de la littérature vietnamienne], Phổ thông, 86, août 1962.

81 Văn Tâm, « Góp ý kiến vào vấn đề : Tính chất cách mạng qua các cuộc vận động Đông Du, Đông Kinh nghĩa thục » [Contribution au débat sur le caractère révolutionnaire des mouvements Đông Du et Đông Kinh nghĩa thục], Văn Sử Địa, 1956, n° 15, p. 61-71.

82 Văn Tạo, « Kết thúc cuộc thảo luận Phan Châu Trinh » [La fin du débat sur Phan Châu Trinh], Nghiên cứu Lịch sử, n° 76, 1965.

83 Trần Trúc Tâm, Chí sĩ Trần Cao Vân (1886-1916) [Le lettré patriote Trần Cao Vân], Danang, Éditions Ðà Nẵng, 1999.

84 Tân Thư và xã hội Việt Nam cuối thế kỷ xix – đầu xx [Les Nouveaux Écrits et la société vietnamienne de la fin du xixe au début du XXe siècle], Hanoi, Éditions Chinh tri quoc gia, 1997.

85 Tập diễn văn của ông Huỳnh Thúc Kháng [Recueil des discours du Mr Huỳnh Thúc Kháng], Hanoi, Éditions Chân Phương ấn quán, 1926.

86 Nguyễn Quang Trung Tiến, « Nhân sĩ Quảng Ngãi trong vụ kháng thuế năm 1908 » [Les lettrés de Quảng Ngãi dans le mouvement anti-impôt de 1908], Nghiên cứu Lịch sử, n° 1 (266), 1993.

87 Nguyễn Đức Tuấn, Bùi Quốc Bình, Nguyễn Đình Ân, Phan Châu Trinh – nhà chí sĩ yêu nước, nhà canh tân đầu thế kỷ xx [Phan Châu Trinh – lettré patriotique, moderniste au début du XXe siècle], Quảng Nam, publié par le Comité populaire du chef-lieu de district Tam Kỳ, 2002.

88 Sù : Bình Tù : (Huỳnh Thúc Kháng), Thi văn với thời chại [La littérature et le temps moderne], Hue, Imprimerie Tiếng Dân, 1937.

89 Nguyễn Văn Tường, « Sõ lược tiểu sù :, sõ lược gia hệ cụ Phan Tây Hồ. Phan Tây Hồ niên biểu » [La biographie et la généalogie sommaire de Phan Tây Hồ. Chronologie de Phan Tây Hồ], Bách Khoa, n° 406, Saigon, 1974.

90 Nguyễn Văn Tường và Phạm Liệu, Đông Dương chính trị luận : Một di thảo chưa chược công bố của Phan Châu Trinh [Essai politique sur l’Indochine : un manuscrit non publié de Phan Châu Trinh], Bách Khoa, n° 406, Saigon, 1974.

91 Đặng Việt Thanh, « Phong trào Đông Kinh nghĩa thục- cuộc cách mạng văn hóa dân tộc dân chủ đầu tiên ở nước ta » [Le mouvement Đông Kinh nghĩa thục – première révolution culturelle démocratique nationale dans notre pays], Nghiên cứu Lịch sử, 1961, n° 25, p. 14-24.

92 Nguyễn Thành, Lịch sử báo Tiéng dân [Histoire du journal Tiéng dân], Danang, Éditions Đà Nẵng, 1992.

93 Nguyễn Thành, « Đông Kinh nghĩa thục và Đại Nam (Đăng cổ tùng báo) » [Đông Kinh nghĩa thục et le journal Đại Nam (Đăng cổ tùng báo)], Nghiên cứu Lịch sử, 1997, n° 4 (293), p. 17-20.

94 Nguyễn Thành, « Tìm hiểu tư tưởng chính trị của Huỳnh Thúc Kháng » [Essai sur les idées politiques de Huỳnh Thúc Kháng], Nghiên cứu Lịch sử, n° 1(266), 1993.

95 Nguyễn Q. Thắng, Huỳnh Thúc Kháng – con người và thơ văn [Huỳnh Thúc Kháng – l’homme et l’œuvre], Saigon, Éditions Bộ Văn hóa, Giáo dục và Thanh niên, 1974.

96 Nguyễn Q. Thắng, Huỳnh Thúc Kháng, Hochiminh-ville, Éditions TP Hồ Chí Minh, 1992.

97 Nguyễn Q. Thắng, Quảng Nam trong hành trình mở cõi và gift nước [Quảng Nam dans l’itinéraire de fondation et de défense nationale], Hochiminh-Ville, Éditions Tổng hợp, 2005.

98 Nguyễn Quyết Thắng, Huỳnh Thúc Kháng – con người và thơ văn (1876-1947) [Huỳnh Thúc Kháng – vie et œuvre], Hanoi, Éditions Văn học, 2001.

99 Nguyễn Q. Thắng, Phong trào Duy Tân với các khuôn mặt tiêu biểu [Le mouvement Duy Tân et les figures marquantes], Hanoi, Éditions Văn Hóa Thông Tin, 2006.

100 Chương Thâu, Đông Kinh Nghĩa thục và phong trào cải cách văn hóa Việt Nam chầu thế kỷ xx [DKNT et le mouvement de réforme culturelle au début du XXe siècle], Hanoi, Éditions Hà Nội, 1982.

101 Chương Thâu, Đông Kinh nghĩa thục và phong trào Nghĩa thục ở các chịa phương [DKNT et le développement des écoles libres dans de différentes localités], Nghiên cứu Lịch sử, 1997, n° 4 (293), p. 11-16.

102 Thơ văn Phan Châu Trinh [Poèmes et proses de Phan Châu Trinh], Hanoi, Éditions Văn học, 1983.

103 Nguyễn Khắc Thuần, Hải Ngọc Thái Nhân Hòa, Lý Thị Mai, 100 năm trường Tân học Phú Lâm và nhà thực hành Duy tân xuất sắc : Lê Cõ [100 ans de l’école de Nouvelles études Phú Lâm et le praticien moderniste éminent : Lê Cơ (actes de colloque)], Quảng Nam, Département de la Culture et de l’Information de Quảng Nam, 2006.

104 Nguyễn Khắc Thuần, « Nguyễn Quang Diêu và bước ngoặt lớn của lịch sử tư tưởng Việt Nam » [Nguyễn Quang Diêu et un grand tournant de l’histoire des idées du Viêtnam], Xưa và Nay, n° 130, décembre 2002.

105 Bùi Bích Thuận (dir.), Phan Bội Châu – Phan Châu Trinh : tác giả, tác phẩm [Phan Bội Châu – Phan Châu Trinh : homme et œuvre], Éditions Tổng hợp Đồng Nai, 2002.

106 Trần Minh Thư, « Cố gắng tiến tới thống nhất nhận định về Đông Kinh nghĩa thục » [Pour un accord dans l’appréhension de DKNT], Nghiên cứu Lịch sử, 1965, n° 81, p. 31-37.

107 Thu Trang, Những hoạt động của Phan Châu Trinh tại Pháp (1911-1925) [Les activités de Phan Châu Trinh en France (1911-1925)], Hochiminh-ville, Éditions Thành phố Hồ Chí Minh et Trung tâm Nghiên cứu Quốc học, 2000.

108 Dương Bá Trạc – Tiểu sử và thư văn [Dương Bá Trạc – biographie et œuvres], Hanoi, Éditions Đông Tây, 1945.

109 Phan Châu Trinh toàn tập [Phan Châu Trinh – œuvre complète], Danang, Éditions Ðà Nẵng, 2005.

110 Phan Châu Trinh, Lịch sử quốc gia huyết lệ [Histoire nationale en larmes de sang], Éditions Thịnh Quang, 1926.

111 Phan Châu Trinh, Giai nhân kỳ ngộ [Rencontre merveilleuse avec les femmes élégantes], présenté par Lê Văn Siêu, Éditions Lam Hồng, 1958.

112 Tô Trung, « Phong trào Đông Kinh nghĩa thục – một cuộc cải cách xã hội đầu tiên (trao đổi ý kiến với ông Đặng Việt Thanh) » [Le mouvement Đông Kinh nghĩa thục, première réforme sociale (réponse à Đặng Việt Thanh)], Nghiên cứu Lịch sử, 1961, p. 53-55.

113 Minh Viên Huỳnh Thúc Kháng, Bức thý trả lời chung [Lettre de réponse au public], Hue, Imprimerie Tiếng dân, 1945.

114 Văn thư Đông Kinh Nghĩa thục [Prose et poésies du Đông Kinh nghia thuc], Archives nationales du Viêt Nam et École française d’Extrême-Orient à Hanoi, Hanoi, Éditions Văn hóa Thông tin, 1997.

115 Bùi Xuân, « Về diên biến phong trào chống thuế năm 1908 ở Quảng Nam » [Le déroulement du mouvement anti-impôt de 1908 à Quảng Nam], Nghiên cứu Lịch sử, 1994, n° 2 (273).

116 Nguyễn Văn Xuân, « Phan Châu Trinh và tiếng tơ lòng » [Phan Châu Trinh et la voix du cœur], Bách Khoa, n° 379, Saigon, 1972.

117 Nguyễn Văn Xuân, « Phan Châu Trinh với thuyết « ỷ Pháp cầu tiến bộ » hay Pháp – Việt đề huề » [Phan Châu Trinh et sa théorie « s’appuyer sur la France pour progresser » ou la théorie de la collaboration franco-annamite], Bách Khoa, n° 406, Saigon, 1974.

118 Nguyễn Văn Xuân, « Chân dung Phan Châu Trinh dưới mắt người con và qua cuộc triển lãm » [Le portrait de Phan Châu Trinh à travers sa descendance et l’exposition], Bách Khoa, n° 406, Saigon, 1974.

119. Nguyễn Văn Xuân, Phong trào Duy tân [Le mouvement Duy Tân], Éditions Lá Bối, Saigon, 1970, rééd. Ðà Nẵng, 1995.

120 Nguyễn Văn Xuân, Ðàm Văn Chí, Nguyễn Q. Thắng, Võ Đạt, Phan Thúc Duyện trong phong trào Duy tân Việt Nam [Phan Thúc Duyện dans le mouvement Duy Tân], Hanoi, Éditions Văn hóa, 1996.

Notes

1 Voir par exemple quelques ouvrages parus avant 1954 : Bài diên thuyết đạo đức, luân lý Đông Tây và đoạn lườc sử cụ Phan Châu Trinh [La conférence sur l’éthique et morale orientale et occidentale de Phan Châu Trinh et sa biographie en abrégé], Imprimerie Xýa Nay, 1926 ; Phan Châu Trinh, Lịch sử quốc gia huyết lệ [Histoire nationale en larmes de sang], Thịnh Quang, 1926 ; Ngô Đức Kế, Phan Tây Hồ di thảo [Œuvres posthumes de Phan Tây Hồ], Thịnh Quang, 1926 ; Tập diên văn của ông Huỳnh Thúc Kháng [Collection d’essais de Monsieur Huỳnh Thúc Kháng], Chân phương ấn quán, 1926 ; Sử Bình Tử (pseudonyme de Huỳnh Thúc Kháng), Thi văn với thời đại [La littérature et le temps moderne], Imprimerie Tiếng Dân, Huế, 1937 ; Đào Trinh Nhất, Đông Kinh Nghĩa Thục, Hanoi, Imprimerie Mai Lĩnh, 1937 ; Minh Viên Huỳnh Thúc Kháng, Bức thư trả lời chung [Lettre de réponse au public], Imprimerie Tiếng dân, 1945 ; Dường Bá Trạc – Tiểu sử và thư văn [Dường Bá Trạc – biographie et œuvres], Đông Tây, 1945 ; Thế Nguyên, Huỳnh Thúc Kháng, Éditions Tân Việt, 1950 ; Thế Nguyên, Phan Châu Trinh (1872-1926), Éditions Tân Việt, 1950.

2 Dặng Việt Thanh, « Phong trào Đông Kinh Nghĩa Thục – cuộc cách mạng văn hóa dân tộc dân chủ đầu tiên ở nườc ta » [Le mouvement Đông Kinh nghĩa thục – première révolution culturelle démocratique nationale dans notre pays], Nghiên cứu Lịch sử, 25, 1961, p. 14-24.

3 Tô Trung, « Phong trào Đông Kinh Nghĩa Thục – một cuộc cải cách xã hội đầu tiên (trao đổi ý kiến với ông Dặng Việt Thanh) » [Le mouvement Đông Kinh nghĩa thục, première réforme sociale (réponse à Dặng Việt Thanh], Nghiên cứu Lịch sử, 1961, p. 53-55.

4 Nguyễn Anh, « Đông Kinh Nghĩa Thục có phải cuộc vận động cách mạng văn hóa dân tộc không ? » [DKNT est-il un mouvement révolutionnaire de la culture nationale ?], Nghiên cứu Lịch sử, 32, 1961, p. 38-46.

5 Nguyễn Văn Kiệm, « Tìm hiểu xu hướng và thực chất của Đông Kinh Nghĩa Thục » [Essai sur les tendances et la véritable nature de DKNT], Nghiên cứu Lịch sử, 1964, n° 66, p. 39-45.

6 Trần Minh Thư, « Cố gắng tiến tới thống nhất nhận định về Đông Kinh Nghĩa Thục » [Pour un accord dans l’appréhension de DKNT], Nghiên cứu Lịch sử, 81, 1965, p. 31-37.

7 Huỳnh Thúc Kháng tự truyện [Autobiographie (de Huỳnh Thúc Kháng)], traduit et publié par l’éditeur Anh Minh, Huế, 1963 ; Bức thư bí mật gửi Kỳ ngoại hầu Cường Để [Lettre secrète au Prince Cường Dể], publié par l’éditeur Anh Minh, Huế, 1967. Ces deux livres ont été réédités en 2000 par les éditions Văn hóa Thông tin sous le titre Huỳnh Thúc Kháng niên phổ : Huỳnh Thúc Kháng tự truyện và Thor gởi Kỳ Ngoại hầu Cường Để [Chronologie de Huỳnh Thúc Kháng : autobiographie et lettre au Prince Cường Dể]. Le choix de cet éditeur de publier des ouvrages non seulement de Huỳnh Thúc Kháng, mais aussi de Phan Bội Châu et Phan Châu Trinh, était un choix politique.

8 Nguyễn Văn Xuân, Phong trào Duy Tân [Le mouvement Duy Tân], Éditions Lá Bối, Sài Gòn, 1970, p. 10, rééd. Đà Nẵng, 1995, p. 9.

9 Thái Bạch, Thor văn quốc cấm thời Pháp thuộc [Poésies et prose interdites sous la domination française], Khai Trí, Sài Gòn, 1968 ; Nguyễn Thiếu Dũng, « Văn học thời Duy Tân » [La littérature de la période de Duy Tân], revue Bách Khoa, n° 389-390, Sài Gòn, 1973 ; Nguyễn Văn Tường et Phạm Liệu, « Đông Dường chính trị luận : Một di thảo chưa đườc công bố của Phan Châu Trinh » [Essai politique sur l’Indochine : un manuscrit non publié de Phan Châu Trinh], Bách Khoa, n° 406, Sài Gòn, 1974.

10 À citer notamment : Thái Bạch, op. cit. ; Vũ Đắc Bằng, « Đại học tư lập đầu tiên ở Việt Nam hiện đại » [Le premier établissement supérieur privé au Viêt Nam moderne], Tư tường, Saigon, n° 1-2, 1975 ; Phạm Long Điền, « Vai trò của Nông cổ mím đàm trong phong trào Duy Tân miền Nam » [Le rôle du journal Nông cổ mín đàm dans le mouvement Duy Tân au Sud], Bách Khoa, 425, Saigon, 1975 ; Lam Giang, Trần Quý Cáp và tư trào cách mạng dân quyền đầu thế kỷ xx [Trần Quý Cáp et le courant de pensées démocratiques au début du XXe siècle], Đông A éditeur, Saigon, 1970 ; Phan Khoang, « Những người Việt Nam có tinh thần cải cách Duy Tân khi nườc nhà mới tiếp xúc với văn minh Tây phương » [Les Vietnamiens porteurs de l’esprit de modernisation au temps des premiers contact avec la civilisation occidentale], Bách Khoa, n° 71, décembre 1959 ; Thiếu Sõn, « Một thiếu sót quan trọng : Đông Kinh Nghĩa Thục trong văn học sử Việt Nam » [Une lacune majeure : DKNT dans l’histoire de la littérature vietnamienne], Phổ thông, n° 86, août 1962.

11 Nguyễn Hiến Lê, Đông Kinh Nghĩa Thục, publié par l’auteur à Saigon en 1956 ; réédité par les éditions Lá Bối, Sài Gòn en 1968 et en 1974.

12 Nguyễn Văn Xuân, Phong trào Duy Tân [Le mouvement Duy Tân], rééd. Đà Nẵng et le Centre d’études nationales, 2000, p. 301.

13 Nguyễn Văn Xuân, ibidem, p. 299.

14 Chương Thâu, Đông Kinh Nghĩa Thục và phong trào cải cách văn hóa Việt Nam đầu thế kỷ xx [DKNT et le mouvement de réforme culturelle au début du XXe siècle], Hanoi, Éditions Hà Nội, 1982, p. 91.

15 Nguyễn Văn Khánh, « Đọc sách Đông Kinh Nghĩa Thục và phong trào cải cách văn hóa đầu thế kỷ xx » [Compte rendu du livre DKNT et le mouvement de réforme culturelle au début du XXe siècle], Nghiên cứu Lịch sử, n° 5 (283), 1983, p. 82-85.

16 Huỳnh Thúc Kháng niên phổ : Huỳnh Thúc Kháng tự truyện và Thor gởi Kỳ Ngoại hầu Cýring Để [Annuaire de Huỳnh Thúc Kháng : autobiographie et lettre au Prince Cường Để], traduit par Anh Minh, réédition à Hanoi par les éditions Văn hóa Thông tin, 2000 ; Nguyễn Văn Xuân, op. cit. ; Nguyễn Quyết Thắng, Huỳnh Thúc Kháng – con ngýrii và thor văn (1876-1947) [Huỳnh Thúc Kháng – vie et œuvres], Hanoi, Éditions Văn học, 2001 ; Nguyễn Hiến Lê, Đông Kinh Nghĩa Thục, Hanoi, Éditions Văn hóa Thông tin, 2002 ; Sõn Nam, Phong trào Duy Tân ở Bắc Trung Nam [Le mouvement Duy Tân au Nord, au Centre et au Sud] et Miền Nam đầu thế kỷ xx – Thiên Địa Hội và cuộc Minh Tân [Le Sud au début du XXe siècle – l’association Thiên Địa Hội et le mouvement Minh Tân], Hochiminh-Ville, Éditions Trẻ, 2003.

17 « Đông Kinh Nghĩa Thục và phong trào Nghĩa thục ở các địa phương » [DKNT et le développement des écoles libres dans de différentes localités], Nghiên cứu lịch sử, 1997, n° 4 (293), p. 11-16.

18 « Tăng Bạt Hổ tinh thần yêu nườc gắn liền với tư tường canh tân » [Tăng Bạt Hổ – sentiments patriotiques et de rénovation], Xưa và Nay, n° 48B, février 1998.

19 Lương Văn Can và phong trào Duy Tân, Đông Du [Lương Văn Can et les mouvement Duy Tân et Đông Du], Hochiminh-ville, Éditions Văn hóa Sài Gòn, 2005.

20 Trần Quý Cáp – Nhà chí sĩ Duy Tân Việt Nam đầu thế kỷ xx [Trần Quý Cáp – lettré moderniste vietnamien au début du XXe siècle], Éditions Đà Nẵng, 1995 ; Phan Thúc Duyện trong phong trào Duy Tân Việt Nam [Phan Thúc Duyện dans le mouvement Duy Tân], Éditions Văn hóa, 1996 ; Phan Châu Trinh – nhà chí sĩ yêu nườc, nhà canh tân đầu thế kỷ xx [Phan Châu Trinh – lettré patriotique, moderniste au début du XXe siècle], publié par le Comité populaire du chef-lieu de district Tam Kỳ, Quảng Nam, 2002 ; 100 năm trường Tân học Phú Lâm và nhà thực hành Duy Tân xuất sắc : Lê Cõ (Kỷ yéu hội thảo) [100 ans de l’école de Nouvelles études Phú Lâm et le praticien moderniste éminent : Lê Cõ (actes de colloque)], Département de la Culture et de l’Information de Quảng Nam, 2006 ; Nguyễn Q. Thắn, Quảng Nam trong hành trình mở cõi và giữ nườc [Quảng Nam dans l’itinéraire de fondation et de défense nationale], Hochiminh-Ville, Éditions Tổng hợp, 2005.

21 Văn minh tân học sách [Livre des nouvelles études de la civilisation] et Quốc dân độc bản [Livre de lecture pour le peuple].

22 « Góp thêm vào sự đánh giá Đông Kinh Nghĩa Thục » [Contribution à la prise en considération de DKNT], Nghiên cứu Lịch sử, n° 4 (293), 1997, p. 1.

23 Classement par l’ordre alphabétique du prénom (nom personnel) de l’auteur.

Auteurs

Recteur de l’université des Sciences sociales et humaines (Université nationale de Hanoi). Ses travaux portent sur l’histoire du Viêtnam colonial. Parmi ses ouvrages récents : Việt Nam 1919-1930 : période de recherches et d’orientations, Hanoi, Éditions Đại học Quốc gia, 2007.

Enseignante au département d’Histoire de l’université nationale de Hanoi. Sa thèse, en cours, porte sur Les changements de la société viêtnamiennes à l’époque coloniale.

© Presses universitaires de Provence, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540