Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Provence au Moyen Âge

 | 
Martin Aurell
, 
Jean-Paul Boyer
, 
Noël Coulet

Bibliographie

Texte intégral

Orientation bibliographique générale

Sources

ALBANÈS J.-H. et al., éd., Gallia christiana novissima, 7 vol. , Montbéliard [t. 1], puis Valence, 1899-1920.

AURELL M., éd., Actes de la famille des Porcelet (972-1320), Paris, 2001.

BARATIER É., dir., Documents de l’histoire de la Provence, Toulouse, 1971 [textes traduits].

BARTHÉLEMY L., Inventaire chronologique et analytique des chartes de la maison des Baux, Marseille, 1882.

BAUTIER R.-H., SORNAY J., Les sources de l’histoire économique et sociale du Moyen Âge. Provence-Comtat Venaissin-Dauphiné-États de la maison de Savoie, 3 vol. , Paris, 1968-1974.

BLANCARD L., Iconographie des sceaux et bulles conservés dans la partie antérieure à 1790 des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Paris-Marseille, 1860 ; éd., Documents inédits sur le commerce de Marseille au Moyen Âge, Marseille, 1885.

BOYER R., éd., La chartreuse de Montrieux aux XIIe et XIIIe siècles, Marseille, 1980.

DE BARTHOLOMAEIS V., éd., Poesie provenzali storiche relative all’Italia, 2 vol. , Rome, 1931.

DELAVILLE LE ROULX J., éd., Cartulaire des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem (1100-1300), 4 vol. , Paris, 1894-1906.

GUÉRARD B., éd., Cartulaire de l’abbaye de Saint-Victor de Marseille, 2 vol. , Paris, 1857.

MAZEL F., La noblesse et l’Église en Provence (XIe-XIVe siècle). L’exemple des familles d’Agoult-Simiane, de Baux et de Marseille, t. 4, Familles d’Agoult-Simiane, de Baux et de Marseille. Catalogues d’actes, thèse, Université de Provence, 2000.

PERNOUD R., éd., Les statuts municipaux de Marseille, Monaco-Paris, 1949.

RIQUER M. de, éd., Los trovadores. Historia literaria y textos, Barcelone, 1992.

Travaux

1388. La Dédition de Nice à la Savoie, Paris, 1990.

AMARGIER P., « Benoît d’Alignan, évêque de Marseille (1229-1268). Le contexte et l’esprit d’une théologie », Le Moyen Âge, 72 (1966), p. 443-462.

AMARGIER P., BERTRAND R., GIRARD A., LE BLÉVEC D., Chartreuses de Provence, Aix-en-Provence, 1988.

AUBENAS R., Étude sur le notariat provençal au Moyen Âge et sous l’Ancien Régime, Aix-en-Provence, 1931.

AURELL M., Une famille de la noblesse provençale au Moyen Âge : les Porcelet, Avignon, 1986 ; La vielle et l’épée. Troubadours et politique en Provence au XIIIe siècle, Paris, 1989.

BARATIER É., La démographie provençale du XIIIe au XVIe siècle, Paris, 1961 ; « Le mouvement mendiant à Marseille », Cahiers de Fanjeaux, 8 (1973), p. 177-191.

BARATIER É., DUBY G., HILDESHEIMER E., Atlas historique. Provence. Comtat. Orange. Nice. Monaco, Paris, 1969.

BARATIER É., REYNAUD F., Histoire du commerce de Marseille, t. 2, Paris, 1951.

BILLIOUD J., « Le roi des merciers du comté de Provence aux XIVe et XVe siècles », Bulletin philologique et historique, 1925, p. 43-73.

BOURRILLY V.-L., Essai sur l’histoire politique de la commune de Marseille des origines à la victoire de Charles d’Anjou, Aix-en-Provence, 1925.

BOYER J.-P., Hommes et communautés du haut pays niçois médiéval. La Vésubie (XIIIe-XVe siècle), Nice, 1990 ;
« Pour une histoire des forêts de haute Provence (XIIIe-XVe s.) », Provence historique, 40 (1990), p. 267-290 ;
« Dominer et exploiter la terre en haute Provence entre le XIIIe et le XVe siècle », Amouretti M.-C., Comet G., dir., Agriculture méditerranéenne. Variété des techniques anciennes, Aix-en-Provence, 2002, p. 41-82.

BOYER J.-P., VENTURINI A., « Les consulats ruraux dans le ressort de l’évêché de Nice (circa 1150-1326) », Actes des journées d’histoire régionale, Mouans-Sartoux, 1984, p. 17-46.

BUSQUET R., Études sur l’ancienne Provence. Institutions et points d’histoire, Paris, 1939.

CHIFFOLEAU J., La comptabilité de l’au-delà. Les hommes, la mort et la religion dans la région d’Avignon à la fin du Moyen Âge (vers 1320-vers 1480), Rome, 1980 ;
« Vie et mort de l’hérésie en Provence et dans la vallée du Rhône du début du XIIIe au début du XIVe siècle », Cahiers de Fanjeaux, 20 (1985), p. 73-99 [avec remarques de Zerner M., « Note sur l’église et l’hérésie dans la région du bas Rhône »] ;
« Les mendiants, le prince et l’hérésie à Marseille vers 1260 », Provence historique, 36 (1986), p. 3-19 ;
« Entre le religieux et le politique : les confréries du Saint-Esprit en Provence et en Comtat Venaissin à la fin du Moyen Âge », Le mouvement confraternel au Moyen Âge (France, Italie, Suisse), Rome, 1987, p. 9-40 ;
« Les gibelins du royaume d’Arles. Notes sur les réalités impériales en Provence dans les deux premiers tiers du XIIIe siècle », Guichard P. et al., dir., Papauté, monachisme et théories politiques, Lyon, 1994, t. 2, p. 669-695.

COLLIER R., « Le consulat de Reillanne au début du XIIIe siècle », Provence historique, 8 (1958), p. 210-220.

CORTEZ F., Les grands officiers royaux de Provence au Moyen Âge, Aix-en-Provence, 1929.

COULET N., « Naissance et épanouissement d’une capitale : Aix au Moyen Âge », Histoire d’Aix-en-Provence, Aix-en-Provence, 1977, p. 61-109 ;
« Sources et aspects de l’histoire de la transhumance des ovins en Provence au bas Moyen Âge », Le monde alpin et rhodanien, 6 (1978), p. 213-247 ;
« Rotations de culture en basse Provence au XVe siècle », Histoire des techniques et sources documentaires, Aix-en-Provence, 1985, p. 201-205 ;
« Le mouvement confraternel en Provence et dans le Comtat Venaissin au Moyen Âge », Le mouvement confraternel, op. cit., p. 83-110 ; Aix-en-Provence. Espace et relations d’une capitale (milieu XIVe s.-milieu XVe s.), Aix-en-Provence, 1988 ;
« Notes sur l’élevage en haute Provence, XIVe-XVe s. », Provence historique, 40 (1990), p. 257-266 ;
« Dévotions communales : Marseille entre saint Victor, saint Lazare et saint Louis (XIIIe-XVe siècle) », Vauchez A., dir., La religion civique à l’époque médiévale et moderne (Chrétienté et Islam), Rome, 1995, p. 119-133.

COULET N., MATZ J.-M., dir., La noblesse dans les territoires angevins à la fin du Moyen Âge, Rome, 2000.

[COULET N., STOUFF L.], Le village de Provence au bas Moyen Âge, Aix-en-Provence, 1987.

DELEBECQUE C., Histoire de la ville de Tarascon depuis les origines jusqu’à l’avènement de la reine Jeanne (1345), thèse, École des chartes, 1929.

DIDIER N., Les Églises de Sisteron et de Forcalquier du XIe siècle à la Révolution, Paris, 1951.

DUBLED H., « Aux origines des communes. Les syndics et conseillers de Carpentras du XIIIe au XVe siècle », Bulletin philologique et historique, 1968, p. 449-462.

DUBY G., Hommes et structures du Moyen Âge, Paris, 1973.

DURBEC J., « Les Templiers en Provence : formation des commanderies et répartition géographique de leurs biens », Provence historique, 9 (1959), p. 3-37 et 97-132.

L’Europe des Anjou. Aventure des princes angevins du XIIIe au XVe siècle, Paris, 2001.

FAURE C., Étude sur l’administration et l’histoire du Comtat Venaissin du XIIIe au XVe siècle, Paris-Avignon, 1907.

FÉVRIER P.-A., Le développement urbain en Provence de l’époque romaine à la fin du XIVe siècle, Paris, 1964.

FOURNIER P., Le royaume d’Arles et de Vienne (1138-1378), Paris, 1891.

GAUTHIER-ZIEGLER G., Histoire de Grasse, depuis les origines du consulat jusqu’à la réunion de la Provence à la couronne (1155-1482), Paris, 1935.

GIORDANENGO G., Le droit féodal dans les pays de droit écrit. L’exemple de la Provence et du Dauphiné. XIIe-début XIVe siècle, Rome, 1988.

HÉBERT M., Tarascon au XIVe siècle, Aix-en-Provence, 1979.

LABANDE L.-H., Avignon au XIIIe siècle. L’évêque Zoen Tencarari et les Avignonnais, Paris, 1908.

LE BLÉVEC D., « L’Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem à Avignon et en Comtat Venaissin au XIIIe siècle », Des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, de Chypre et de Rhodes hier aux Chevaliers de Malte aujourd’hui, Paris, 1985, p. 17-61 ; La part du pauvre. L’assistance dans les pays du Bas-Rhône du XIIe au milieu du XVe siècle, Rome, 2000.

LÉONARD É.-G., Les Angevins de Naples, Paris, 1954.

L’HERMITE-LECLERCQ P., Le monachisme féminin dans la société de son temps. Le monastère de la Celle (XIe-début du XVIe siècle), Paris, 1989.

Livres et bibliothèques (XIIIe-XVe siècle), Cahiers de Fanjeaux, 31 (1996).

MALAUSSÉNA P.-L., La vie en Provence orientale aux XIVe et XVe siècles, Paris, 1969.

MASSON P., dir., Les Bouches-du-Rhône, encyclopédie départementale, t. 2, Antiquité et Moyen Âge, Paris-Marseille, 1924.

MAZEL F., La noblesse et l’Église en Provence, fin Xe-début XIVe siècle. L’exemple des familles d’Agoult-Simiane, de Baux et de Marseille, Paris, 2002.

MONTAGNES B., Architecture dominicaine en Provence, Paris, 1979.

PAPON P., Histoire générale de Provence, 4 vol. , Paris, 1777-1786 (repr. 1996).

PAUL J., « Hugues de Digne », Cahiers de Fanjeaux, 10 (1975), p. 69-97.

PÉCOUT Th., Une société rurale du XIIe au XIVe siècle : les hommes, la terre et le pouvoir dans le pays de Riez, thèse, Université de Provence, 1998.

PERNOUD R., « Le Moyen Âge jusqu’en 1291 », Histoire du commerce de Marseille, t. 1, Paris, 1949, p. 107 et suiv.

RENOUARD Y., « Les voies de communication entre la France et le Piémont au Moyen Âge », Id., Études d’histoire médiévale, 2 vol. , Paris, 1968, p. 699-718.

ROLLAND H., Monnaies des comtes de Provence (XIIe-XVe siècles), Paris, 1956.

ROMEFORT J. de, « Le sel en Provence du Xe au milieu du XIVe siècle : production, exportation, fiscalité », Bulletin philologique et historique, 1958, p. 169-180.

ROSSIAUD J., Dictionnaire du Rhône médiéval, Grenoble, 2002.

SANTONI P., « Les deux premiers siècles du prieuré de Saint-Gilles de l’ordre de l’Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem », Des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, op. cit., p. 114-183.

SCLAFERT Th., Cultures en Haute-Provence. Déboisements et pâturages au Moyen Âge, Paris, 1959.

SISTO A., Figure del primo francescanesimo in Provenza. Ugo e Douceline di Digne, s. l., 1971.

SMAIL D. L., The Consumption of Justice. Emotions, Publicity and Legal Culture in Marseille, 1264-1423, Ithaca-Londres, 2003.

STOUFF L., Ravitaillement et alimentation en Provence aux XIVe et XVe siècles, Paris, 1970 ;
Arles à la fin du Moyen Âge, 2 vol. , Aix-en-Provence, 1986 ;
Arles au Moyen Âge, Marseille, 2000 ;
La vie religieuse à Arles et en Provence au Moyen Âge, Aix-en-Provence, 2001 ;
« Le couvent des Prêcheurs d’Arles. XIIIe-XVe siècle », Cahiers de Fanjeaux, 36 (2001), p. 61-80.

VENTURINI A., « L’évolution urbaine de Nice du XIe siècle à la fin du XIVe siècle », Nice historique, 86 (1984), p. 3-26.

Orientations bibliographiques spécifiques

Première partie

Sources

AURELL M., éd., « Prédication, croisade et religion civique. Vie et miracles de l’évêque Oleguer († 1137) de Barcelone », Revue Mabillon, 76 (1999), p. 113-168.

BARRAU-DIHIGO L., MASSO J., éd., Gesta Comitum Barchinonensium, Barcelone, 1925.

BENOÎT F., éd., Recueil des actes des comtes de Provence de la maison de Barcelone (1196-1245), Paris, 1925.

POLY J.-P., AURELL M., IOGNA-PRAT D., éd., « La Provence » , Zimmermann M., dir., Les sociétés méridionales autour de l’an mil. Répertoire des sources et documents commentés, Paris, 1992, p. 327-434.

Travaux

ABADAL R. d’, « À propos de la domination comtale de Barcelone sur le Midi français », Annales du Midi, 76 (1964), p. 315-347.

ALVIRA M., 12 de septiembre de 1213. El jueves de Muret, Barcelone, 2002.

AMARGIER P.-A., « Aux origines de la famille des vicomtes de Marseille », Le Moyen Âge, 70 (1964), p. 161-178 ;
« Raimbaud, moine de Saint-Victor, archevêque d’Arles (1030-1070) et sa famille de Reillanne », Publication du Centre Européen d’études burgondo-médianes, 11 (1969), p. 36-46 ;
« Ordo victorinus massiliensis », Revue Mabillon, 58 (1971), p. 97-111 ;
« Aperçus sur la mentalité monastique en Provence au XIe siècle », Annales ESC, 27 (1972), p. 415-426 ;
« Mouvements populaires et confrérie du Saint-Esprit à Marseille au seuil du XIIIe siècle », Cahiers de Fanjeaux, 11 (1976), p. 305-319.

AURELL M., « Le personnel politique catalan et aragonais d’Alphonse Ier en Provence (1166-1196) », Annales du Midi, 93 (1981), p. 121-139 ;
« Les troubadours et le pouvoir royal : l’exemple d’Alphonse Ier (1162-1196) », Revue des Langues Romanes, 85 (1981), p. 53-67 ;
« Els fonaments socials de la dominació catalana a Provença sota Alfons el Cast (1166-1196) », Acta historica et archaeologica mediaevalia, 5-6 (1984-1985), p. 83-110 ;
« La détérioration du statut de la femme aristocratique en Provence (Xe-XIIIe siècles) », Le Moyen Âge, 91 (1985), p. 5-32 ;
« Pouvoir et société en Arles au Xe siècle », Recherches régionales. Côte d’Azur et contrées limitrophes, 1985, fasc. 4, p. 201-209 ;
« L’expansion catalane en Provence au XIIe siècle », Estudi general, 5-6 (1985-86), p. 175-197 ;
« Les Cisterciennes et leurs protecteurs en Provence rhodanienne », Cahiers de Fanjeaux, 21 (1986), p. 235-267 ;
« Le lignage aristocratique en Provence au XIe siècle », Annales du Midi, 98 (1986), p. 149-163 ;
« Autour d’un débat historiographique : l’expansion catalane dans les pays de langue d’oc au Moyen Âge », Montpellier, la couronne d’Aragon et les pays de langue d’oc (1204-1349), Montpellier, 1987, p. 9-41 ;
« Autour de l’identité héraldique de la noblesse provençale au XIIIe siècle », Médiévales, 19 (1990), p. 17-28 ;
« Le comte, l’aristocratie et les villes en Provence (972-1018) », La Catalogne et la France méridionale autour de l’an Mil, Barcelone, 1991, p. 150-159 ;
Les noces du comte. Mariage et pouvoir en Catalogne (785-1213), Paris, 1995 ;
« Nécropoles et donats : les comtes de la maison de Barcelone et l’Hôpital (XIIe-XIIIe siècles) », Provence Historique, 45 (1995), p. 7-24 ;
« La chevalerie urbaine en Occitanie (fin Xe-début XIIIe siècle) », Les élites urbaines au Moyen Âge. Actes du colloque de la SHMESP, Rome, Palais Farnese, 23-25 mai 1996, Paris-Rome, 1997, p. 71-118 ;
« Le troubadour Gui de Cavaillon (vers 1175-vers 1229) : un acteur nobiliaire de la croisade albigeoise », Les voies de l’hérésie : le groupe aristocratique en Languedoc (XIe-XIIIe siècles), Carcassonne, 2001, t. 2, p. 9-36.

BARATIER É., « La fondation de l’île Saint-Geniès », Provence Historique, 14 (1964), p. 26-40.

BISSON Th. N., « The Organizated Peace in Southern France and Catalonia, ca. 1140, ca. 1233 », The American Historical Review, 82 (1977), p. 290-331; Medieval France and her Pyrenean Neighbours. Studies in early institutional history, Londres-Ronceverte (West Virginia), 1989.

BUSQUET R., Institutions comtales de la Provence au XIIe siècle (1112-1209), Aix, 1920 ; « La date de la destruction du Tolonée », Id., Études sur l’ancienne Provence, op. cit., p. 17-24.

CAROZZI C., « La Vita Boboni, un jalon vers une mentalité de croisade », Publication du Centre Européen d’études burgondo-médianes, 11 (1969), p. 30-35.

COULET N., « Autour d’un serment des vicomtes de Marseille : la ville d’Aix au milieu du XIe siècle », Annales du Midi, 92 (1979), p. 315-330.

DELEBECQUE C., « Les origines du consulat de Tarascon », Mémoires de l’Institut Historique de Provence, 7 (1930), p. 137-145.

DUBY G., « La diffusion du titre chevaleresque sur le versant méditerranéen de la chrétienté latine », Mélanges R. Boutruche, Paris, 1976, p. 39-70.

ENGELMANN E., Zur städtischen Volksbewegung in Sud-frankreich, Kommunefreiheit und Gesellschaft : Arles 1200-1250, Berlin, 1959.

GIORDANENGO G., « Hérétiques et juristes (juin 1235) », IREBMA et al., Avignon au Moyen Âge, Avignon, 1988, p. 53-57.

GOURON A., « Diffusion des consulats méridionaux et expansion du droit romain aux XIIe et XIIIe siècles », Bibliothèque de l’École des chartes, 121 (1963), p. 26-76.

GUIDA S., « Per la biografia di Gui de Cavaillon et di Bertran Folco d’Avignon », Cultura Neolatina, 32 (1972), p. 235-271.

HEERS J., Les partis et la vie politique dans l’Occident médiéval, Paris, 1981.

IOGNA-PRAT D., Agni immaculati. Recherches sur les sources hagiographiques relatives à saint Maieul de Cluny (954-994), Paris, 1988.

MAGANI SOARES-CHRISTEN E., Monastères et aristocratie en Provence, milieu Xe-début XIIe siècle, Münster, 1999.

MANTEYER G. de, La Provence du Ier au XIIe siècle, Paris, 1905.

MUNDÓ A., « Moissac, Cluny et les mouvements monastiques de l’Est des Pyrénées du Xe au XIIe siècle », Annales du Midi, 75 (1963), p. 551-572.

PÉCOUT Th, L’invention de la Provence. Raymond Bérenger V (1209-1245), Paris, 2004.

POLY J.-P., La Provence et la société féodale (879-1166). Contribution à l’étude des structures dites féodales dans le Midi, Paris, 1976 ;
« Avignon des âges sombres (600-1250) », Histoire d’Avignon, Aix, 1979, p. 123-176.

PORTAL F., La République marseillaise du XIIIe siècle (1200-1263), Marseille, 1907.

POUPARDIN R., Le royaume de Bourgogne (888-1038). Étude sur les origines du Royaume d’Arles, Paris, 1907.

Recueil des actes du congrès sur l’histoire de l’abbaye de Saint-Victor de Marseille (29 au 30 janvier 1966), Provence Historique, 16 (1966), fasc. 65.

ROMEFORT J. de, « Aux origines provençales de la gabelle : le monopole du sel à Tarascon en 1150 », Provence Historique, 6 (1956), p. 59-63.

SAUZE É., SÉNAC Ph., Un pays provençal, Le Freinet. De l’an mille au milieu du XIIIe siècle, Paris, 1986.

SÉNAC Ph., « Le califat de Cordoue et la Méditerranée occidentale au Xe siècle : le Fraxinet des Maures », Castrum, 7 (2001), p. 113-126.

SMYRL E., « La famille des Baux (Xe-XIIe siècles) », Cahiers du CESM, 2 (1968), p. 5-108.

STOUFF L., « La commune d’Arles au XIIIe siècle. À propos d’un livre récent », Provence Historique, 11 (1961), p. 293-316.

TOURNADRE G. de, Histoire du comté de Forcalquier (XIIe siècle), Paris, 1930.

VENARDE B., « La réforme à Apt (Xe-XIIe siècles). Patrimoine, patronage et famille », Provence Historique, 38 (1988), p. 131-147.

VENTURA J., Alfons el Cast, el primer comte-rei, Barcelone, 1961.

VONES-LIEBENSTEIN U., Saint-Ruf und Spanien. Studien zur Verbreitung und zum Wirken der Regularkanoniker von Saint-Ruf in Avignon auf der Iberischen Halbinsel (11. und 12. Jahrhundert), Paris-Turnhout, 1996.

WEINBERGER S., « Nobles et noblesse dans la Provence médiévale (ca. 850-1100) », Annales ESC, 36 (1981), p. 913-921.

ZERNER M., La croisade albigeoise, Paris, 1979 ;
« Le siège d’Avignon par Louis VIII », IREBMA et al., Avignon, op. cit. p. 43-52 ;
« Sur la croissance agricole en Provence », La croissance agricole du haut Moyen Âge, Flaran, 10 (1988), p. 153-167.

Deuxième partie

Sources

BARATIER É., éd., Enquêtes sur les droits et revenus de Charles Ier d’Anjou en Provence (1252 et 1278), Paris, 1969.

BEAUCAGE B., éd., Visites générales des commanderies de l’ordre des Hospitaliers dépendantes du Grand Prieuré de Saint-Gilles (1338), Aix-en-Provence-Marseille, 1982.

BOÜARD A. de, éd., Actes et lettres de Charles Ier roi de Sicile concernant la France, Paris, 1926.

CAMBELL J., éd., Enquête pour le procès de canonisation de Dauphine de Puimichel comtesse d’Ariano, Turin, 1978.

CHOBAUT H., éd., « Les chartes de privilèges de Bédoin, Caromb et Loriol (1264) », Annales d’Avignon et du Comtat Venaissin, 1913, p. 17-37.

COULET N., éd., Affaires d’argent et affaires de famille en haute Provence au XIVe siècle. Le dossier du procès de Sybille de Cabris contre Matteo Villani et la compagnie des Buonaccorsi, Rome, 1992.

FILANGIERI R. et al., éd., I Registri della Cancelleria angioina ricostruiti, Naples, depuis 1950.

FOURNIER P.-F., GUÉRIN P., éd., Enquêtes administratives d’Alfonse de Poitiers. Arrêts de son parlement tenu à Toulouse et textes annexes, Paris, 1959.

GIRAUD C., éd., Essai sur l’histoire du droit français au Moyen Âge, t. 2, Paris, 1846 [statuts de Charles Ier à Robert, selon un manuscrit médiocre].

GOUT R., éd. et trad., Vida de la benaurada sancta Doucelina, Paris, 1927.

GUICHARD F., éd., Essai historique sur le cominalat dans la ville de Digne, t. 2, Preuves, Digne, 1846.

HAUPT H.-Ch., éd., Le roman d’Arles dans la copie de Bertran Boysset, Tübingen-Bâle, 2003.

JEAN GOBI L’ANCIEN, Miracula beate Marie Magdalene, Sclafer J., éd. et trad., Paris, 1997.

LAPLANE É. de, éd., Histoire de Sisteron tirée de ses archives, 2 vol. , Digne, 1843.

PELLEGRINI S., éd., Il « pianto » anonimo provenzale per Roberto d’Angiò, Turin, 1934.

PERRAT Ch., éd., « Actes du roi Robert d’Anjou relatifs à la Provence extraits des registres détruits des Archives de Naples (1314-1316) », Bulletin philologique et historique, 1950, p. 119-195.

RAIMOND FÉRAUT, Vida de Sant Honorat [Pacions de san Porcari en annexe], Sardou A.-L., éd., Nice, 1875 ; livres I-II, Suwe I., éd., Uppsala, 1943.

RAVA-CORDIER I., éd., Édition critique d’un recueil d’exempla attribués à un sachet provençal du XIIIe siècle et analyse, 4 vol. , thèse, Université de Provence, 2004.

SHATZMILLER J., éd., Justice et injustice au début du XIVe siècle. L’enquête sur l’archevêque d’Aix et sa renonciation en 1318, Rome, 1999.

VENTURINI A., éd., Évolution des structures administratives économiques et sociales de la viguerie de Nice (mi-XIIIe-mi-XIVe s.) à travers les enquêtes générales de Charles d’Anjou (1252), Charles II (1298) et Léopard de Fulginet (1333), 2 vol. , Thèse, École des chartes, 1980.

Travaux

Ouvrages collectifs

Aux origines de l’État moderne. Le fonctionnement administratif de la papauté d’Avignon, Rome, 1990.

BONNOT I., dir., Marseille et ses rois de Naples, Aix-en-Provence, 1988.

BOYER J.-P., MAILLOUX A., VERDON L., dir., La justice temporelle dans les territoires angevins. Théories et pratiques, Rome, sous presse.

L’État angevin. Pouvoir, culture et société entre XIIIe et XIVe siècle, Rome, 1998.

Autres travaux

ASPERTI S., Carlo I d’Angiò e i trovatori, Ravenne, 1995.

AUGIER É., Arnaud de Trian et son temps, Gap, 2000.

AURELL M., « Le troubadour Bertrand de Lamanon (c. 1210-1270) et les luttes de son temps », Boletín de la Real Academia de Buenas Letras, 41 (1987-1988), p. 121-162.

BARATIER É., « Entraunes et Saint-Martin d’Entraunes au XIIIe siècle », Bulletin philologique et historique, 1968, p. 13-36 ;
« Nomination et origine des évêques des provinces d’Aix et d’Arles », Cahiers de Fanjeaux, 7 (1972), p. 115-145.

BLANC F.-P., « L’apparition du droit régalien d’anoblissement en Provence », Provence historique, 23 (1973), p. 69-93.

BONNAUD J.-L., Les agents locaux de l’administration royale en Provence au XIVe siècle : catalogue et étude des carrières, thèse, Université de Montréal, 1996.

BOYER J.-P., « Aux origines du pays. Le roi Robert et les hommages de 1331 en Provence », 1388. La Dédition, op. cit., p. 215-227 ;
« Communautés villageoises et État angevin. Une approche au travers de quelques exemples de Provence orientale (XIIIe-XIVe siècle) », Genèse de l’État moderne en Méditerranée, Rome, 1993, p. 243-265 ;
« Construire l’État en Provence. Les “enquêtes administratives” (mi-XIIIemi-XIVe siècle) », Des principautés aux régions dans l’espace européen, Lyon, 1994, 3e partie, art. 2 ;
« La “foi monarchique« : royaume de Sicile et Provence (mi-XIIIe-mi-XIVe siècle) », Le forme della propaganda politica nel Due e nel Trecento, Rome, 1994, p. 85-110 ;
« Sacre et théocratie. Le cas des rois de Sicile Charles II (1289) et Robert (1309) », Revue des sciences philosophiques et théologiques, 81 (1997), p. 561-607 ;
« Entre soumission au prince et consentement : le rituel d’échange des serments à Marseille (1252-1348) », La ville au Moyen Âge, t. 2, Coulet N., Guyotjannin O., dir., Sociétés et pouvoirs dans la ville, Paris, 1998, p. 207-219 ;
« Prédication et État napolitain dans la première moitié du XIVe siècle », L’État angevin, op. cit., p. 127-157 ;
« De force ou de gré. La Provence et ses rois de Sicile (milieu XIIIe siècle-milieu XIVe siècle) », Tonnerre N.-Y., Verry É., dir., Les princes angevins du XIIIe au XVe siècle. Un destin européen, Rennes, 2003, p. 23-59 ;
« Naissance de l’enseignement universitaire à Avignon. Retour sur un anniversaire », Provence historique, 54 (2004), p. 111-123.

BRESC H., « Marseille dans la guerre des Vêpres siciliennes », Bonnot I., dir., Marseille et ses rois de Naples, op. cit., p. 43-49 ;
« La servitude au coeur de la réaction féodale : Les Arcs, 1366 », Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge, 112 (2000), p. 1009-1037.

CHIFFOLEAU J., Les justices du pape. Délinquance et criminalité dans la région d’Avignon au XIVe siècle, Paris, 1984.

CLARKE H. B., « Commune et communauté : l’administration municipale à Draguignan au XIVe siècle », Bulletin de la Société d’études scientifiques et archéologiques de Draguignan et du Var, 41 (2001), p. 13-57.

COSTE P., « La vie pastorale en Provence au milieu du XIVe siècle », Études rurales, 46 (1972), p. 61-75.

COULET N., « Un couvent royal : les dominicaines de Notre-Dame-de-Nazareth d’Aix au XIIIe siècle », Cahiers de Fanjeaux, 8 (1973), p. 233-262 ;
« Les entrées solennelles en Provence au XIVe siècle », Ethnologie française, 7 (1977), p. 63-82 ;
« Aix, capitale de la Provence angevine », L’État angevin, op. cit., p. 317-338.

DI STEFANO G., « Ricerche sulla cultura avignonese del secolo XIV », Studi francesi, 1963, p. 1-16.

DRENDEL J., « Villages and local Institutions in the Upper Arc Valley of Provence (1050-1350) », Id., dir., La société rurale et les institutions gouvernementales au Moyen Âge, Montréal, 1995, p. 187-205.

DUBY G., « Notes sur les corvées dans les Alpes du Sud en 1338 », Études d’histoire du droit privé offertes à Pierre Petot, Paris, 1959, p. 141-146 ;
« La seigneurie et l’économie paysanne. Alpes du Sud, 1338 », Id., Hommes et structures, op. cit., p. 167-201.

DUNBABIN J., Charles I of Anjou, Londres-New York, 1998.

FONTETTE M. de, « Les mendiants supprimés au 2e concile de Lyon (1274). Frères Sachets et Frères Pies », Cahiers de Fanjeaux, 8 (1973), p. 193-216.

GIORDANENGO G., « Vocabulaire romanisant et réalité féodale en Provence », Provence historique, 25 (1975), p. 255-273 ;
« Note sur un manuscrit juridique du Midi de la France (Vat. Lat. 2642) », Revue historique du droit français et étranger, 90 (1997), p. 95-107 ;
« Arma legesque colo. L’État et le droit en Provence (1246-1343) », L’État angevin, op. cit., p. 35-80.

GOURON A., « Enseignement du droit, légistes et canonistes dans le Midi de la France à la fin du XIIIe et au début du XIVe siècle », Recueil des mémoires et travaux publiés par la Société d’histoire du droit et des institutions des anciens pays de droit écrit, 5 (1966), p. 1-33 ;
« Doctrine médiévale et justice fiscale. Pierre Antiboul et son Tractatus de muneribus », Id., La science du droit dans le Midi de la France au Moyen Âge, Londres, 1984, art. 10.

GUILLEMAIN B., La cour pontificale d’Avignon. 1309-1376, Paris, 1966.

HÉBERT M., « L’élection des chevaliers : un épisode de recrutement militaire en Provence au XIIIe siècle », Cahiers des études anciennes, 15 (1983), p. 81-101 ;
« Aux origines des états de Provence : la cavalcade générale » , 110e congrès national des Sociétés savantes, Histoire médiévale, t. 3, Montpellier, 1985, p. 53-68 ;
« Les ordonnances de 1289-1294 et les origines de l’enquête domaniale de Charles II », Provence historique, 36 (1986), p. 45-57 ;
« Les assemblées représentatives dans le royaume de Naples et dans le comté de Provence », L’État angevin, op. cit., p. 475-490.

JONAS I., « Note sur un recours de feux dans la baillie de Puget-Théniers en 1343 », Provence historique, 27 (1977), p. 59-80.

KIESEWETTER A., Die Anfänge der Regierung König Karls II. von Anjou (1278-1295), Husum, 1999.

LAVOIE R., « Les statistiques criminelles et le visage du justicier : justice royale et justice seigneuriale en Provence au Moyen Âge », Provence historique, 28 (1979), p. 3-20.

LÉONARD É.-G., Histoire de Jeanne Ire, reine de Naples, comtesse de Provence (1343-1382), 3 vol. , Monaco-Paris, 1932-1937.

LESAGE G., Marseille angevine, Paris, 1950.

MAILLOUX A., « Une enquête du début du XIVe siècle. Droits et pouvoirs des évêques de Gap et du comte de Provence », La justice temporelle, op cit., sous presse.

MASSON-BESSIÈRE O., « Le commerce et la société à Brignoles au milieu du XIVe siècle (1336-1348) », Provence historique, 14 (1964), p. 143-181.

MEYER P., « Troubadours de la fin du XIIIe siècle et du commencement du XIVe », Histoire littéraire de la France, t. 32, Paris, 1898, p. 57-108.

MOLLAT G., Les papes d’Avignon (1305-1378), 9e éd., Paris, 1949.

MONTI G. M., La dominazione angioina in Piemonte, Turin, 1930 ;
« Carlo II e Roberto e gli Studi Generali di Avignone e di Aix », Archivio storico per le province napoletane, n. s., 18 (1932), p. 127-137.

PÁSZTOR E., Per la storia di san Ludovico d’Angiò (1274-1297), Rome, 1955.

PAUL J., « Le rayonnement géographique du pèlerinage au tombeau de Louis d’Anjou », Cahiers de Fanjeaux, 15 (1980), p. 137-158.

POINDRON P., « L’expansion du comté de Provence vers le Nord sous les premiers angevins (1246-1343) », Provence historique, 18 (1968), p. 201-247.

POLLASTRI S., « La noblesse provençale dans le royaume de Sicile », Annales du Midi, 100 (1988), p. 405-434.

POLO DE BEAULIEU M.-A., Éducation, prédication et cultures au Moyen Âge. Essai sur Jean Gobi le Jeune, Lyon, 1999.

PRYOR J. H., Business contracts of medieval Provence. Selected notulae from the cartulary of Giraud Amalric of Marseilles. 1248, Toronto, 1981.

RENOUARD Y., Les relations des papes et des compagnies commerciales et bancaires de 1316 à 1378, Paris, 1941 ; La papauté à Avignon, 3e éd., Paris, 1964.

SAXER V., Le culte de Marie Madeleine en Occident des origines à la fin du Moyen Âge, 2 vol. , Paris, 1959.

SHATZMILLER J., « La perception de la tallia judeorum en Provence au milieu du XIVe siècle », Annales du Midi, 82 (1970), p. 221-236 ;
« Rationalisme et orthodoXIe religieuse chez les juifs provençaux au commencement du XIVe siècle », Provence historique, 89 (1972), p. 261-286 ;
« Une expérience universitaire renouvelée : le studium de Manosque (1299-1300) », Provence historique, 34 (1985), p. 195-203 ; Jews, medecine, and medieval society, Berkeley-Los Angeles-Londres, 1994.

VAUCHEZ A., « Elzeario de Sabran, santo », Dizionario biografico degli Italiani, t. 42, Rome, 1993, p. 533-537.

VENTURINI A., « Pouvoir comtal et libertés urbaines à Nice (1229/1230-1384) », Razo, 9 (1989), p. 127-147.

VERDON L., « La seigneurie en Provence au XIIIe siècle : le cas d’Entraunes et Saint-Martin d’Entraunes d’après l’enquête de 1285 », Rives nordméditerranéennes, 7 (2001), p. 57-79.

VILLARD M., « Vaudois marseillais au XIIIe siècle », Provence historique, 31 (1981), p. 341-354.

ZERNER M., « Le nouveau servage en Provence aux XIe-XIIIe siècles, absence ou rareté ? », Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge, 112 (2000), p. 991-1007.

Troisième partie

Sources

BRUN R., « Annales avignonnaises de 1382 à 1410 extraites des Archives Datini », Mémoires de l’Institut Historique de Provence, 12 (1935), 13 (1936), 15 (1938).

Deux voyageurs allemands en Provence au XVe siècle, numéro spécial de Provence historique, 41 (1991), fasc. 166.

EHRLE F., éd., « Die Chronik des Garoscus Veteri und Bertrand Boysset ( 1365-1415) », A rchiv für Litteratur und Kirchengeschichte des Mittelalters, 7 (1900), p. 311-420.

GOUIRAN G. et HÉBERT M., éd., Le livre Potentia des états de Provence (1391-1523), Paris, 1997.

MORANVILLÉ H., éd., Journal de Jean Le Fèvre, évêque de Chartres, chancelier des rois de Sicile Louis I et Louis II d’Anjou, Paris, 1887.

Travaux

AUBENAS R., La sorcière et l’inquisiteur, Aix-en-Provence, 1956.

AUDISIO G., Les vaudois du Lubéron. Une minorité en Provence (1460-1560), s. l., 1984.

BARATIER É., « Le notaire Jean Barral, marchand de Riez au début du XVe siècle », Provence historique, 7 (1957), p. 254-275.

BERNARDI Ph., Métiers du bâtiment et techniques de construction à Aix-en-Provence à la fin de l’époque gothique (1400-1550), Aix-en-Provence, 1995.

CHIFFOLEAU J., « Usus pauper. Notes sur les franciscains, la Règle et l’argent à Avignon entre 1360 et 1480 », Horizons marins, Itinéraires spirituels, t. 1, Paris, 1987, p. 135-147.

CLER M., « Un homme d’affaires avignonnais du XVe siècle : Alaman de Passis », Provence historique, 7 (1957), p. 305-336.

COMTE S., « Les célestins, le roi et le pape : les monastères d’Avignon et Gentilly et le pouvoir », Provence historique, 46 (1996), p. 229-251.

COULET N., « La désolation des églises de Provence », Provence historique, 6 (1956), p. 32-52 et 123-141 ;
« Jalons pour une histoire religieuse du diocèse d’Aix au bas Moyen Âge », Provence historique, 22 (1972), p. 203-260 ;
« Prospections minières en Provence à la fin du Moyen Âge », Mines et métallurgie (XIIe-XIVe siècle). Actes du 98e congrès national des Sociétés savantes, Philologie, t. 1, Paris, 1975, p. 159-168 ;
« Les jeux de la Fête-Dieu d’Aix. Une fête médiévale ? », Provence historique, 31 (1981), p. 313-350 ;
« Population et société à Pourrières 1368-1430. Premier bilan d’une enquête », Études rurales, 51 (1983), p. 85-111 ;
« Mutations de l’immigration italienne en basse Provence occidentale à la fin du Moyen Âge », Strutture familiari, epidemie, migrazioni nell’Italia medievale, Naples, 1984, p. 439-510 ;
« Les confréries du Saint-Esprit en Provence : pour une enquête », Histoire sociale, sensibilités collectives et mentalités. Mélanges Robert Mandrou, Paris, 1985, p. 205-217 ;
« Les mortalages de Gardanne », Provence historique, 38 (1988), p. 351-357 ;
« Une vague d’émeutes antijuives en Provence au XVe siècle. Manosque-Aix 1424-1430 », Michael XII, Tel Aviv, 1991, p. 27-84 ;
« Repeuplement de villages dans le haut-pays varois au XVe siècle. L’acte d’habitation de la Bastide d’Esclapon et son application (1428-1478) », Provence historique, 42 (1992), p. 321-330 ;
« Une concession minière au temps du roi René », Provence historique, 43 (1993), p. 279-288 ;
« L’abbaye du Thoronet au début du XVe siècle », Guichard P. et al., dir., Papauté, op. cit., t. 1, p. 243-252 ;
« Les confréries de métier à Aix au bas Moyen Âge », Les métiers au Moyen Âge. Aspects économiques et sociaux, Louvain-la Neuve, 1994, p. 55-73 ;
« Notes sur les évêques de Glandèves aux XIVe et XVe siècles », Les prélats, l’Église et la société XIe-XIVe siècles. Hommage à Bernard Guillemain, Bordeaux, 1994, p. 59-68 ;
« Le personnel de la Chambre des comptes de Provence sous la seconde maison d’Anjou (1381-1481) », La France des principautés. Les chambres des comptes XIVe et XVe siècles, Paris, 1996, p. 135-148.

COULET N., PLANCHE A., ROBIN F., Le roi René. Le prince, le mécène, l’écrivain, le mythe, Aix-en-Provence, 1982.

DROGUETA., « Une ville au miroir de ses comptes : les dépenses de Marseille à la fin du XIVe siècle », Provence historique, 30 (1980), p. 171-213.

FORBIN Marquis de, « L’union de la Provence à la France. 11 décembre 1481 », Mémoires de l’Académie de Vaucluse, 7e série, 2 (1981), p. 19-112.

GUÉNETTE M., « Une ville aux prises avec la guerre : Brignoles à la fin du XIVe siècle », Provence historique, 40 (1990), p. 429-441.

GUILHERMIER M. de, L’installation d’une famille florentine à Avignon au XVe siècle : les Perussis, Aix-en-Provence, 1960.

IANCU D., Être juif en Provence au temps du roi René, Paris, 1998.

LEBRUN E., Essai historique sur la ville de Brignoles, Nyons, 1973 (1re éd. 1897).

LECOY DE LA MARCHE A., Le roi René, Paris, 1875.

LETRAIT J.-J., « Les actes d’habitation en Provence, 1460-1560 », Bulletin philologique et historique, 1965, p. 183-226.

MAUREL C., « Structures familiales et solidarités lignagères à Marseille au XVe siècle : autour de l’ascension sociale des Forbin », Annales ESC, 41 (1986), p. 657-681 ;
« Fractures et renouveau d’un organisme urbain médiéval : la société marseillaise à l’épreuve du sac des Aragonais (1423) », Dolan C., dir., Événement, identité et histoire, Québec, 1991, p. 39-63.

MÉRINDOL Ch. de, Le roi René et la seconde maison d’Anjou. Emblématique, Art, Histoire, Paris, 1987.

PALANQUE J-R., dir., Le diocèse d’Aix-en-Provence, Paris, 1975.

PIPONNIER F., Costume et vie sociale. La cour d’Anjou XIVe-XVe siècle, Paris, 1970.

REYNAUD M. R., Le temps des princes. Louis II et Louis III d’Anjou-Provence 1384-1434, Lyon, 2000 ;
« Itinéraire de Louis II d’Anjou-Provence pendant son règne personnel (octobre 1399-avril 1417) », Provence historique, 54 (2004), p. 73-110.

ROBIN F., La cour d’Anjou-Provence. La vie artistique sous le règne de René, Paris, 1985.

ROYER J.-Y., Forcalquier au temps de la peste, Mane, 1977 ; Le journal de Noé de Barras : un entrepreneur de transhumance au XVe siècle, Mane, 1988.

SANCHEZ MARTINEZ M., HÉBERT M., « La part du prince : contributions et transferts au roi dans les dépenses des villes des pays de la Couronne d’Aragon et de Provence », Menjot D., Sanchez Martinez M., dir., La fiscalité des villes au Moyen Âge, t. 3, La redistribution de l’impôt, Toulouse, 2002, p. 295-320.

STOUFF L., « L’olivier et l’huile d’olive en Provence aux derniers siècles du Moyen Âge », Provence historique, 38 (1988), p. 181-191.

VEYDARIER R., « Una guerra de layrons : l’occupation de la Provence par les compagnies de Raymond de Turenne (1393-1399) », Contamine Ph., Guyotjeannin O., dir., La guerre, la violence et les gens au Moyen Âge, t. 1, Paris, 1996, p. 169-188.

WERNHAM M., La communauté juive de Salon-de-Provence d’après les actes notariés 1391-1435, Toronto, 1987.

ZERNER M., « Une crise de mortalité au XVe siècle à travers les testaments et les rôles d’imposition », Annales ESC, 34 (1979), p. 566-589 ; Le cadastre, le pouvoir et la terre. Le Comtat Venaissin pontifical au début du XVe siècle, Rome, 1993.

© Presses universitaires de Provence, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540