Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Provence au Moyen Âge

 | 
Martin Aurell
, 
Jean-Paul Boyer
, 
Noël Coulet

Première partie : 972 - 1245. Genèse de la Provence comtale

Introduction de la première partie

Martin Aurell

Texte intégral

1Autour de l’an mille, les cadres politiques de la Provence, héritière du monde carolingien, changent. Une dynastie comtale autochtone ou septimanienne s’affirme en toute indépendance à l’égard des rois de Bourgogne, pour voir ensuite son pouvoir se réduire comme la Peau de chagrin face aux seigneurs contestant son autorité. Au XIIe siècle, une reprise en main s’amorce sous la maison de Barcelone, dont les comtes gouvernent chaque jour plus efficacement le territoire provençal. Ils s’appuient sur des villes sans cesse plus fortes, avant que la fin du règne de Raimond Bérenger V ne vienne rompre cette alliance. Des transformations aussi profondes affectent les campagnes où s’affirme la seigneurie banale dans un climat d’essor agricole. Engagée dans la réforme grégorienne, l’Église connaît également une mutation radicale.

Auteur

 Martin Aurell, professeur d'histoire médiévale à l'Université de d'histoire médiévale de l'Institut Universitaire de France, étudie les pouvoirs, l'aristocratie et la culture en Provence, en Catalogne et dans l'empire des Plantagenêt.
 

© Presses universitaires de Provence, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540