Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Éclairer le peuple

 | 
Jean-Paul Chabrol
, 
Laurent Gambarotto

Avant-propos

Christian Amphoux et Denise Rouger

Texte intégral

1Le colloque « Autour de Jean-Louis Médard (1768-1841), protestant et républicain » est le fruit d’une collaboration entre la Ville de Lunel et le Centre Paul-Albert Février de l’Université de Provence. Déjà, en 1994, un colloque international s’est tenu à Lunel, à propos d’un manuscrit du Nouveau Testament, le Codex de Bèze, à l’instigation d’une équipe du CNRS de Montpellier, le GDR 797, « Histoire du texte de la Bible », qui venait de fusionner avec le Centre Paul-Albert Février et dispose depuis 1995 de locaux mis à la disposition de l’Université de Provence par la Ville de Lunel, l’Espace Jean-Duplacy. De cette installation est née d’abord une collaboration culturelle: chaque année, deux cycles de manifestations sont organisés à Lunel et dans sa région, dans le cadre des « Semaines de la Science », à l’automne, et des « Journées de l’Antiquité », au printemps.

2Lunel est située dans l’Hérault, non loin du Vidourle qui marque la frontière de ce département avec le Gard ; c’est la principale agglomération entre Montpellier et Nîmes. Petite ville aujourd’hui, elle détient quelques trésors culturels, parmi lesquels la bibliothèque de Jean-Louis Médard (communément prénommé Louis) figure en bonne place. Médard est un bourgeois protestant né à Lunel, installé à Montpellier, qui fait fortune au début du XIXe siècle, dans le commerce de l’indienne ; et avec cet argent, il constitue une luxueuse bibliothèque de livres anciens et modernes, qu’il lègue à la Ville de Lunel « pour l’instruction de ses concitoyens ». Deux personnes sont aujourd’hui affectées par la Ville de Lunel à la conservation de cette bibliothèque, qui constitue le fonds ancien de la bibliothèque municipale: Denise Rouger, bibliothécaire, et Rolande Rubio, agent du patrimoine; l’une et l’autre font également partie du personnel de l’Espace Jean-Duplacy. Des liens étroits se sont ainsi développés entre le Centre Paul-Albert Février et le Fonds Médard de la bibliothèque municipale de Lunel, et ce n’est pas par hasard que le deuxième colloque lunellois a eu pour thème la personne, la bibliothèque et l’époque de Jean-Louis Médard.

3La bibliothèque de Jean-Louis Médard a déjà suscité plusieurs études; ainsi, elle contient une collection unique de 213 pièces de théâtre « datant d’avant, pendant et après la République française », soit de 1788 à 1822, réunies en 15 volumes et republiées à Genève, en 1986. Un recueil d’articles est paru à Montpellier, en 1987, sous le titre: La bibliothèque de Louis Médard. Mélanges. Et la collection des écrits de Marat a donné lieu à une monographie de Claudette Fortuny, parue à Bruxelles, en 1996. De plus, un CD-photo et un CD-ROM ont été réalisés et publiés en 1998 et 1999. Ajoutons quelques mémoires d’étudiants et quelques articles récents. L’exploitation de la richesse de ce fonds ancien n’en est qu’à ses débuts.

4Les actes du colloque « Autour de Jean-Louis Médard » s’inscrivent dans le cadre des colloques organisés par le Centre Paul-Albert Février et inaugure la série de ceux qui se tiendront à Lunel. Le prochain devrait concerner l’école juive de Lunel, foyer culturel pendant les XIIe et XIIIe siècles ayant joui alors d’une réputation mondiale.

5Nos plus vifs remerciements vont à la Ville de Lunel, qui a assuré le financement du colloque, à son maire Claude Barral, qui a toujours manifesté un intérêt personnel pour le Fonds Médard, et aux personnels des services de la culture et de la communication, qui ont assuré la publicité et le bon déroulement du colloque. Nos remerciements vont également à la Direction régionale des affaires culturelles, qui a apporté à ces actes le financement nécessaire.

Auteurs

Chercheur au CNRS, Centre Paul-Albert Février
Responsable de l’Espace Jean-Duplacy, Lunel

Conservatrice du Fonds Médard, Lunel

© Presses universitaires de Provence, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540