Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ce nous dist li escris… Che est la verite

 | 
Miren Lacassagne

Les noms propres dans La Geste de Garin de Monglane en prose

Marie-Jane Pinvidic

Texte intégral

  • 1 D’après le ms. Paris, Bibliothèque de l’Arsenal, 3351. Senefiance n° 35, cuerma, 1994 (abréviation (...)

1L’établissement de la table des noms propres de La Geste de Garin de Monglane en prose, éditée par Hans-Erich Keller1, n’est pas né du seul désir d’honorer André Moisan.

  • 2 Abréviation utilisée dans cette introduction pour le Répertoire des noms propres de personnes et d (...)
  • 3 Imprimée par Antoine Vérard en 1501, première mise en prose connue de la chanson de Doon de Maienc (...)

2Il répond aussi à sa courtoise suggestion de continuer son Répertoire2, adressée, à travers moi, aux chercheurs. En effet, j’avais évoqué avec lui les réelles difficultés rencontrées dans l’étude onomastique de La Fleur des batailles Doolin de Maience3, et le manque évident d’un manuel de références du même type que le Répertoire pour les mises en prose des chansons de geste. La table de La Geste entrerait ainsi dans le corpus de travaux qui pourraient servir à construire ce manuel.

3Les difficultés évoquées proviennent de l’abondance des apports nouveaux introduits par les translations. En effet, les noms propres posent des problèmes d’identification dans la mesure où l’on essaie de trouver leurs correspondants dans les chansons. Avant d’indiquer les principes de cette table, je donnerai un aperçu du cas le plus récurrent rencontré ici. C’est celui du personnage ou du lieu à la désignation mutante.

  • 4 Gal 173,20 (voir les abréviations et les sigles employés dans cette intoduction au début du relevé (...)
  • 5 La Geste, p. 192, 1. 1-2.
  • 6 Gal 243, 40 ; etc.
  • 7 Cf. La Geste, p. 216, 1.7-9.
  • 8 La Geste, p. 216, 1.9-10 et p. 257, 1. 37 (ou 267v).
  • 9 Voir pour la première M II5, p. 994 ; pour la seconde, ibid., p. 961.

4Le changement n’est qu’un simple masque nominal pour quatre rois sarrasins dans la chanson Aymeri de Narbonne : Agolant, Baufumé, Desramé, Drumant se devinent facilement sous Abel, Baalam, Esclamart et Redonairs dans la prose. Il devient plus complexe lorsqu’il atteint le personnage dans les données qui le caractérisent. Mutation relevant du détail : c’est le cas de la fée Esglantine, « compaigne Morgue4 » dans Galïens li Restorés, « du linage de la dame Meslusigne5 » dans l’adaptation, c’est-à-dire d’une famille dont le nom reste ignoré de l’épopée ; ou transformant profondément les personnages : Beuves et Savari6, personnages non déterminés aux côtés de Galien dans l’épopée, cèdent la place à Fourques et Savari de Puille, « enfans de Milon le duc de Puille7 ». La situation se compliquant encore pour Fourques, « sires de Candie8 », qui se confond de fait avec Fouques de Candie, passant ainsi de la lignée de Milon de Puille à celle de son frère Hernaut de Beaulande9.

5Au-delà du relevé des noms propres, dont le rôle informatif est évident, cette table essaie donc de montrer, par les principes qui la guident, la fidélité de la prose à la tradition épique ou, au contraire, la distance prise par rapport aux modèles connus.

Principes de la table

  • 10 Un nom en entrée présente parfois des parenthèses qui attestent la diversité de ses formes, mais n (...)

6— Le relevé des noms propres et de leurs formes10 se veut le plus complet possible. Celui de leurs occurrences aussi, sauf pour Dieu(x), France et Sar(r)asin(s), dont je n’ai pas jugé utile de donner toutes les références.

7Dans l’édition Keller, un mot a pour référence le numéro du folio recto ou verso du ms. 3351. Un nom, dans cette table, porte le numéro de la page où il apparaît dans l’édition, ce qui peut se produire plusieurs fois. Si le fait se reproduit les pages suivantes, la référence marque cette continuité : ainsi par exemple 28-57.

8— La composition de chaque article est la suivante :

  1. Entrée constituée par le nom en caractères gras (ses formes classées par ordre alphabétique), précisé par les titres ou les épithètes qui éventuellement l’accompagnent en caractères italiques comme tous les mots de moyen français, et suivi de ses occurrences.
  2. Brève explication du rôle joué par le personnage (dont le nom n’est pas traduit et reste sous une des formes du texte) ou situation du lieu d’après les informations données par La Geste (une ville étant souvent à prendre dans le sens large de seigneurie, région, royaume).
  3. Entre crochets peuvent apparaître des informations complémentaires, qui ne proviennent pas de la prose. Puis la mention du Répertoire (M I ou M II) avec les références indique la place du nom dans cet ouvrage et les informations qui la suivent en sont directement extraites. Les principales chansons11 à l’origine de La Geste ont été étudiées dans le tome I, qui se trouve donc généralement cité. Cependant, les Croniques et Conquestes de Charlemaine12 en prose, qui ont influencé de façon évidente l’histoire de Girart de Vienne dans La Geste, m’amènent à citer, dans certains cas, le volume 4 du tome II. Par exemple, le repérage d’Alory de Mascon, le premier des homonymes de ce nom dans le Répertoire, est signalé par [M II4 84, n° 1] et la consultation13 de l’ouvrage permet de connaître le passage des Croniques qui le renferme.

9Un nom pouvant se trouver à la fois dans M I et M II, il est préférable de regarder toujours ces deux tomes pour la recherche des sources de La Geste. Par ailleurs, et plus rarement, il peut être mentionné dans l’un de ces tomes (ou les deux), alors qu’il n’est lié dans le Répertoire à aucun des textes cités supra. C’est le cas de Sainte Terre, dont je signale simplement l’existence.

  • 14 C’est le cas, par ex., pour Glorion qui devrait apparaître dans le ms. 1497, pour le prince de la (...)
  • 15 Le ms. 3351, à mettre en relation avec les Croniques comme on l’a vu supra, présente, par ailleurs (...)

10Parmi les noms qu’apporte La Geste, certains sont connus du Répertoire, mais les renseignements que donne le texte sont insuffisants pour les identifier. Ainsi ceux qui concernent Rubion ne permettent pas de le rapprocher d’un des Rubion du Répertoire. Dans ce cas, je note que je n’ai pas réussi à repérer le personnage ; celui-ci, existant cependant dans les Galien en prose, est suivi de [non repéré dans M]. Par ailleurs, certains noms sont inconnus, car ils ne proviennent généralement pas des chansons nommées ci-dessus, mais de leurs mises en prose, que je mentionne là encore. Par exemple, Guion de Pierelee [ms. 1497, 9 v°, etc. ; M 0] : le nom n’a pas été relevé, mais se lit dans la mise en prose d’Aymeri de Narbonne, au folio indiqué, et dans le reste du manuscrit J’essaie donc, dans les cas où je n’ai pas trouvé la trace du nom dans le Répertoire, de la retrouver ailleurs – ce que je n’ai pas toujours réussi à faire14 -, et j’espère montrer, avec ces précisions, à la fois les liens de La Geste avec la tradition épique et les affinités qu’entretiennent les proses15 entre elles.

11— Cas particuliers

  1. Nom composé d’une première partie homonyme : l’ordre alphabétique est établi en fonction des lieux attachés aux personnages (et non des éventuelles désinences des prénoms) : ainsi Savaris (I), nom propre simple, puis Savaris (II) de Puille.
  2. Nom de heu suivant un nom de personne et n’apparaissant pas ailleurs en tant que lieu uniquement : ainsi Buillon, bien que mentionné dans la Table, renvoie à Galerant et Godefroi de B. et le Répertoire est cité lorsque les informations concernant le lieu en proviennent visiblement.
  3. Noms composés avec Saint (Pere Saint, Saint Pere), voir Saint.
  4. Noms communs de la Table : damoisel, bourgois, pers, pucelle, urgant.

Relevé des noms propres

12Abréviations et sigles (les sigles soulignés sont ceux du Répertoire) : AN = Aymeri de Narbonne, éd. l. demaison, 21., Paris, 1887 (SATF, 24) ; CCC = Croniques et Conquestes de Charlemaine, éd. r. guiette, Bruxelles, Académie royale de Belgique, Classe des Lettres, etc., Coll. des Anciens Auteurs Belges, Nouvelle Série N° 3, 3 vol. (I, II lrc et 2e parties), 1940, 1943, 1951 [comme source de la Geste, le t. I : ms. 9066 de la Bibliothèque royale de Belgique] ; EB. 1 = (H) ernaut de Beaulande. Résumé et analyse d’un poème perdu, d’après le Roman en prose (Ars. 226), par L. Gautier dans Les Epopées françaises, III, Paris, 1868, pp. 186-200 ; Ars., B.L.F. 226 est l’ancienne cote du ms. 3351 ; F = la Table des noms propres /./ figurant dans les romans du Moyen Age écrits en français ou en provençal /./, L. F. Flutre, Centre d’Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale, Poitiers, 1962 ; Gal = Galïens li Restorés, éd. E. Stengel, Marburg, 1890 [ms. Cheltenham] ; Gal. (Trep.) = Galien Rethoré, éd. de Veuve Jean Trepperel et Jean Jehannot, Paris, sans date (B.n.F, Rés. Y2 596, xvie s.) ; Gal. (Vér.) = Galien Rethoré, éd. d’Antoine vérard, Paris, 1500 (B.n.F, Rés. Y2 332, sur microfilm m 12104) ; GesteM. = La Geste de Monglane. I Hernaut de Beaulande. II Renier de Gennes. III Girart de Vienne, éd. D.-M. Dougherty et E. B. Barnes, Eugene, University of Oregon, 1966 [ms. Cheltenham] ; GuerinM. (Le N.) = Guerin de Monglave, éd. de Michel le noir, Paris, 1518, Rés. Y2 337 ; GV1 = Girart de Vienne par Bertrand de Bar-sur-Aube, éd. vv. van emden, Paris 1977 (SATF, 94) ; M = le Répertoire cité supra (par ex., M I 18 = M, t. I, p. 18 ; M II3 = M, t. II, vol. 3) ; mfr. = moyen français ; ms. 1470 = Paris, B.n.F, fr. 1470, xve s. (sur microfilm 5813 ; éd. partielle, donnée en variante du ms. Cheltenham dans Gal) ; ms. 1497 = Paris, B.n.F, fr. 1497, xve s. (vu l’état, consultable après autorisation spéciale ; analyse de ce ms. dans AN. t. I, pp. cclii-cclxvi) ; TL = Altfranzösisches Worterbuch, A. Tobler et E. Lommatzsch, 10 t. et 4 fasc, 1925- ; VC1 = Le Voyage de Charlemagne a Jerusalem et a Contantinople, éd. P. Aebischer, Genève, Droz, 1965 (TLF, 115). Remarque : J’ai cité Gal. (Trep.), en consultation directe à la B.n.E, plutôt que le ms. 1470 (excepté pour un nom ne se trouvant que dans ce dernier) ou Gal. (Vér.) sur microfilms. Signes conventionnels : ø, par ex., M ø = nom inconnu de M. ; /./ = coupure dans mes sources.

13Abeau(l)x, Abel, Abiaux 211, 252, 257, 259 : un des quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I), battus par Aimery [ms. 1497, 5 r°, etc. ; non repéré. dans M].

14Acart 197 : chevalier gascon de Charles [= Acar d’Almaigne, ms. 1470, 60 v°, ou Carda, Gal. (Trep.), chap. 26 ; non repéré dans M].

15Acilles 224 : il tua Hector au siège de Troie [M I 109, n° 1, Achille, le héros grec].

16A(c)quillee : [ville sarrasine] ; voir Sobrin d’A.

17Acquitaine, Adquitaine, Aquitaine, Aquittainne 3, 5, 8-10, 12, 17, 19, 21-25, 28, 31, 35 : Aquitaine, province et ville [du sud-est de la France ; M I 1018]. Voir Arnault d’A.

18Adam 134 : sauvé avec sa descendance par Dieu [M I 110, n° 1, le premier homme].

19A(n)goulant 70, 72, 75, 138 : père d’Heaulmont et adversaire de Charles [M II4 71, n° 1, roi sarrasin]. Aiglent : [M I 1002, domaine seigneurial] ; voir Milon (I).

20Aigremont : [M I 1003, n° 1, seigneurie de Beuves d’A.] ; d’A., voir Beusves (I), Maugis.

21Aigremore 168 : cité conquise par Charlemagne sur Balan [M I 1003, n° 1, ville sarrasine d’Espagne].

22A(i)llemaigne, Almaigne 70 : Allemagne ; 207, terre de sépulture (morts de Roncevaux) [M I 1006] ; empreïs d’A. 56, titre porté par la reine de France ; ceux d’A. 97, chevaliers d’A. 121, seigneurs d’A. 75, 128, avec Charles contre Gerart (II).

23Aimeriet, Aimery, Aymeri(et), Aymery de Beaulande- (signeur) de Nerbonne-le Nerbonnois 29, 31, 35, 63, 65-76, 79, 81-84, 86, 88-95, 97-98, 101-103, 104-106, 111-115, 120-125, 128, 131, 134, 141, 150, 153-157, 159, 162, 172, 177, 182, 187, 206-207, 210-214, 216, 250-260 : fils d’Hernault et de Fregonde ; avec Gerart (II) contre Charles, puis un de ses douze Pairs ; conquit Narbonne ; 7 fils et 5 filles d’Hermangart, dont Bernart (l’aîné), Guillaume (II), Hernais, Beufves (II), Aymer, Guilbert et la femme de Louis (10 ou 11 enfants en 105) [M I 123, n° 9]. Alexis 233 : seul survivant des cinq vauriens qui ont emmené Jacqueline [= A. Asprand de Salnique (avec Anthoine, Helie, Sador), ms. 1470, 182 r° ; M ø].

24Alixandre 102 : Alexandre, cité par Roland [le Grand ; CCC I 385 ; M II4 80, n° 1].

25Alixandre : Alexandrie [ville et port d’Egypte] ; voir Fierabras d’A.

26Al(le)maigne, voir Aillemaigne.

27Allemant 77 : Germain, Alaman, Allemand [M II4 80].

28Alory de Mascon 75 : avec Charles contre Gerart (II) [fils de Griffon ; M II4 84, n° 1, du lignage des traîtres].

29Amaury de Mellans-de Mellant 214, 255 : baron de l’entourage de Charles laissé à Aimery pour maintenir Narbonne [ms. 1497, 9 v°, etc. ; non repéré dans M].

30Amille 114 : compagnon d’Amis [M I 149].

31Amis 114 : compagnon d’Amile [M I 149, n° 1].

32Andry de Terrascon, le chastellain de Nismes 75 : probablement un seul et même personnage, avec Gerart (II) contre Charles [M II4 90, n° 8].

33Angelier de Gascougne 190 : mort à Roncevaux à cause de Ganelon [M I 370, n° 14].

34Angevin : Angevin, habitant de l’Anjou ; voir Geuffroy l’A.

35Angiers : Angers [ville de France (Maine-et-Loire)] ; voir Geuffroy d’A.

36Angou, Anjou : Anjou [province de France] ; ceux d’A. 97, avec Charles contre Gerart (II). Voir Geuffroy d’A.

37Ansel 77 : chevalier allemand tué par Olivier devant Vienne ; avec Charles contre Gerart (II). [M II4 93, n° 1].

38Anthiaulme (I) d’Avignon 75 : avec Gerart (II) contre Charles [M II4 95, n° 2].

39Anthiaulme (II), Anthyaulme de Pavie 6-7, 18, 26-30, 75 : seigneur de Pavie, frère de Garin et de Gerin, oncle d’Hemault ; avec Gerart (II) contre Charles [M I 163, n° 18].

40Anthiennes : Athènes [ville de Grèce] ; voir Gaultier d’A.

41Apolin le grant 45 : dieu invoqué par les Sarrasins [M I 167, n° 1]. Aquillee, voir Acquillee.

42Ardane : Ardennes [région (en France et en Belgique)] ; ceux d’A. 97, avec Charles contre Gerart (II). Voir Thiery d’A.

43Aristote 108 : dominé par une femme (sur les tourments de l’amour) [CCC I 392 ; M I 176].

44Arnault, Hernault d’Aquitaine- (cellui) de Beaulande 3, 5-21, 23-26, 28-31, 34-36, 63-66, 69, 78, 82-83, 85-86, 91, 100, 104, 111, 120, 125, 131, 161, 208, 210, 212-213, 216, 221, 223-224, 237, 246, le duc de Beaulande 66 : fils aîné de Garin et de Mabilete, frère de Régnier, Gerart (II) et Milon (II) ; époux de Fregonde et père d’Aimery ; avec Gerart (II) contre Charles, puis un des douze Pairs [M I 578, n° 37].

45Arrabe : Arabie [péninsule] ; d’A., voir Fernagus, Thibault.

46Arrabes : Arabes [= Arabi(s) n° 1, MI 172, Musulmans en général] ; voir Fernagus.

47Arragon 210 : limitrophe de Beaulande [M I 1019, province du nord de l’Espagne] ; le roy d’A. 240, roi sarrasin assiégeant Montsusain [Gal. (Trep.) 0, mais cf. les nombreux rois sarrasins des chap. 72-74 ; non repéré dans M].

48Artus 102 : cité par Roland [CCC I 385 ; M II4 100, n° 1].

49Aude 50, 62-63, 66, 72, 79-84, 92-98, 100-104, 107, 109-112, 117, 122-124, 126-127, 130-132, 134, 138-139, 141-142, 145, 147, 149, 151-152, 159-164, 190, 207, 260 : fille de Regnier et d’Olive ; sœur d’Olivier ; fiancée de Roland ; morte à Blaisves [M I 184, n° 1].

50Auffrigans : Africains, habitants de l’Afrique ; voir Baligant.

51Auffrique : Afrique [continent] ; voir Baligant.

52Augorie 169 : d’où Olivier rapporte des reliques [M I 1032, forteresse sarrasine d’Espagne].

53Auvergne 207 : terre de sépulture (morts de Roncevaux) [M I 1035, province de France].

54Avignon 86 : ville tenue par Gerart (II) [en France (Vaucluse) ; MI 1037] ; ceulx d’A.

5576, avec Gerart (II) contre Charles. Voir Anthiaulme d’A.

56Aymer 105 : un des douze enfants d’Aimery et d’Hermangart (voir Aimeriet) ; conquit Venise et la pucelle [M I 122, n° 10].

57Baalam, Balaam 211, 213-214 : un des quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I), battus par Aimery [ms. 1497, 5 r°, etc. ; non repéré dans M]. Voir Nerbonne.

58Balan l’amiral 168 : seigneur sarrasin, adversaire de Charlemagne au siège d’Aigremore [M II4 110, n° 2, père de Fierabras].

59Baligant le roy d’Auffrique-le roy des Auffrigans 165-166, 205, 216-217, 252 : un des rois sarrasins d’Espagne, fils du roi Galaffre et frère de Marcille et de Galienne (I) ; oncle de Guinande et de Langalie ; battu par Charlemagne [M I 205, n° 2].

60Basilles 165-166, 189 : chevalier croisé, frère de Basin [M I 212, n° 2]. Voir Basins.

61Basin(s), Bastins 165-166, 189 : chevalier croisé, frère de Basilles, tous deux tués par Marcille [M I 212].

62Baudouyn, Bauduin de Buillon 248, 249 : fils d’Ydain et frère de Godefroi et d’Eustace ; roi de Syrie et de Jérusalem après en avoir chassé Tangré ; sur l’inconstance de la fortune [M I 220, n° 34, hist. B. 1er, 2° roi de Jérusalem (1100-18)].

63Baudry 165 : magicien, maître de Maugis [M I 216, n° 1, frère de la fée Oriande].

64Baviere(s) : [province d’Allemagne du Sud] ; de B., voir Bertram, Naimon.

65Beaucaire 211, 252, 259 : ville tenue par les quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I) [en France (Gard) ; MI 1054, n° 1].

66Beaulande 1, 8-9, 14, 15, 17-19, 21, 24, 29, 31, 34-36, 63, 210, 221 : cité et domaine conquis par Hernault sur Florant ; 210, limitrophe de l’Aragon [M I 1063, ville maritime, peut-être Nice à l’origine] ; pour autant d’or que vau.lt la cité de B. 13 ; B. (a Aymery) ! 76, 92, 97, 244, cri de ralliement ; armes de B. 212, enseigne de B. 213 ; ceux de B. 207, gens d’Olivier, puis de Galien ; de B., voir Aimeriet, Arnault, Florant, Fregonde.

67Bedzier(s), Besiers 211, 252, 259 : Béziers, ville tenue par les quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I) [ville de France (Hérault) ; = Beers, M I 1056].

68Bemon, Hemon de Dourdenne-de Dourdonne 75, 113, 164 : fils de Doon (I), frère de Gauffroy, Doon (II), Griffon ; avec Charles contre Gerart (II) [= Aimes de D.n°8, M II4 75].

69Berangier 179, 182, 198, 202, 204 : comte et baron de Charles, et un des douze Pairs ; mort à Roncevaux [M I 233, n° 1].

70Berart de Mondidier 75, 121, 123, 178, 182 : fils de Thiery ; avec Charles contre Gerart (II), et un des douze Pairs [Thiery, frère de Doon (I) ; M II4 123, n° 3].

71Bermiseille, Brim(che)seille : [= Bourseule, lieu non localisé par M I 1076] ; voir Pinart de B.

72Bernart duc de Brabant (ou Brebant) 105, 260 : un des douze enfants d’Aimery et d’Hermangart et leur fils aîné ; frère de Guillaume (II), Hernais, Beufves (II), Aymer, Guilbert [M I 237, n° 51].

73Berry : [province de France] ; de B., voir Hugues, Lambert.

74Berthe au grant Pié 1-2 : femme de Pepin, mère de Charles et de Gille [M I 241, n°l].

75Bertram, Bertrant de Baviere 114-116, 117, 119, 121, 128, 177, 182 : fils de Naimon ; avec Charles contre Gerart (II), et un des douze Pairs [M I 243, n° 2]. Besiers, voir Bedziers.

76Beusves (I) d’Aigremont 165 : père de Maugis [fils de Doon (I) ; M I 269, n° 20].

77Beufves (II) de Commarcy 105 : un des douze enfants d’Aimery et d’Hermangart (voir Aimeriet) [M I 270, n° 24].

78Blaisves, Blefves 50, 134, 207 : Blaye, ville et lieu de sépulture d’Aude, Roland et Olivier [en France (Gironde) ; M I 1067, n° 1].

79Boniface 254-256, roy de Pavie 105 : Boniface, roi de Pavie, en Lombardie, père d’Hermangart [M I 251, n° 2, fils de Désier et frère d’Hermenjart, beau-frère d’Aimery de Narbonne, roi de Lombardie]. Voir aussi Desier.

80Bordeaux, Bourdeau (1) x 165 : Bordeaux, limite des royaumes de Marcille et Baligant [ville de France (Gironde) ; M I 1073]. Voir Ysembert de B.

81Boul(l)ongne sur la mer 249 : Boulogne-sur-mer, résidence d’Ydain [ville de France (Pas-de-Calais) ; M I 1070, n° 1]. Voir Eustace de B.

82Bourgo(i)ngne, Bourgougne 53 : Bourgogne [province de France ; M I 1074] ; la damoiselle-la (ou ma) dame-la ducesse de B. 55, 57-58, 60, la fille du duc de Bourgogne, seconde épouse de Charles ; le duc de B. 53, son père ; ceux de B. 97, avec Charles contre Gerard (II). Voir Gerart (I) et (II).

83bourgois (ung b.) 182 : habitant de Constantinople, intercédant auprès de Hugon (II) pour Charles et ses Pairs [Gal. (Trep.), chap. 9 ; M ø].

84Brabant, Brebant : [= Brubant, M I 1081, seigneurie de Bernart de B.] ; voir Bernart.

85Braymant le Sarasin 169-170 : adversaire de Charles et ses Pairs, au retour du pèlerinage à Jérusalem [= Briefment, M I 260].

86Brebant, voir Brabant.

87Bretagne, Bret(t)aigne 207 : Bretagne, terre de sépulture (morts de Roncevaux) [province de France ; M I 1078, n° 1, Petite Bretagne, Armorique] ; roy de Bretaigne 108, père de Kehedins ; ceux de B. 97, avec Charles contre Gerard (II) ; de B., voir Kehedins, Salmon.

88Breton(s) 136 : Bretons de l’Armorique [M II4 137] ; 92, avec Charles contre Gerard (II) ; 105, lutteur(s) au bâton à Vienne ; 106, 112, breton vaincu par Aimery. Voir Salmon.

89Brie : [région à l’est et au sud-est de Paris] ; voir Elinant

90Brim(che)seille, voir Bermiseille.

91Broyefort 76, 114 : cheval d’Ogier le Danois [M II4 138].

92Buiemont le roy de Secille 249 : oncle de Tangré [M I 271, n° 1, prince de Tarente, puis premier prince d’Antioche (1098-1104), mort à Canossa en 1111, compagnon d’armes du roi Baudouin 1er].

93Buillon : Bouillon [M I 1083, dans les Ardennes, domaine de la famille (hist. et lég.) des ducs de B. (Belgique, prov. de Luxembourg)] ; de B., voir Galerant, Godefroi.

94Burgalain, Burgalant 225-229, 233 : champion de Thibert et Henry contre Galien, champion de Jacqueline [M I 272, n° 2].

95Calabre : [province de l’Italie méridionale] ; le duc de C. et de Puille 26, 35 : père de la damoiselle de Puille, femme de Milon (II) [= Richer, GesteM. H 2739 ; M ø]. Voir Mille (II).

96Calvaire (ou mont de C.) 140 : le mont Calvaire, où Dieu fut crucifié [M I 1091, le Golgotha].

97Candie 216, 257 : que conquit Fourques [note de Keller à ce nom ; M I 1092 ; ville d’Espagne (province de Valence)].

98Carcassonne 211 : ville tenue par les quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I) [en France (Aude) ; MI 1095] ; signeur de C. 61, voir Viennois.

99Cartage : Carthage [ville et royaume (Afrique)] ; la royne de C., voir Dido.

100Cecille, Secille : Sicile [île du sud de l’Italie] ; voir Buiemont, Gerart de C.

101Charlemaigne, C(h)arlemaine, Charlemain(n)e, Charles, Charlon de France-le grant, 1-3, 8, 31, 33, 34-45, 50-51, 53-59, 60-62, 65-66, 68-75, 78-80, 83-90, 92, 94-95, 97-99, 102, 105, 107, 111-118, 120-122, 124, 127-128, 130-131, 135-137, 140-141, 144-149, 151, 153-158, 160-189, 192-193, 195-199, 201, 203, 205, 207-209, 211, 214-215, 220-221, 239, 241, 250-253, 260, empereur de France 174, roy des François 180 : fils de Pepin et de Berthe, frère de Gille, roi de France et empereur ; époux de Galienne (I), puis de la damoiselle de Bourgongne [M I 294, n° 1].

102Chenenault 6 : voisin de Thibault (I) et de sa femme [M ø].

103Chippre : Chypre [île de la Méditerranée orientale] ; le roy de C. 240, roi sarrasin assiégeant Montsusain [Gal. (Trep.), chap. 72 ; non repéré dans M].

104Coïmbres, Conninbres : [probablement une seule et même ville, Coïmbre, au Portugal] ; voir Ysorez de C.

105Commarcy : [M I 1116, domaine et cité du duc Beufves (II)] ; voir ce nom.

106Conninbres, voir Coïmbres.

107Constantin 223 : [probablement M I 316, n° 1, empereur(s) de Byzance] ; voir Grece.

108Constantinoble, Constantinople(s) 140, 167, 169, 173-174, 181, 187, 192-193, 195, 205, 222-223, 230, 233, 237, 239 : Constantinople, possession de Hugues (II) [Istanbul en Turquie ; M I 1118] ; 244, cri de ralliement ; barons de C. 177, princes de C. 237, de la cour de Hugues (II). Voir Hugues de C., Galiens.

109Corbon de Portugal 240, 244, 246 : roi sarrasin assiégeant Montsusain [Gal. (Trep.), chap. 72 ; non repéré dans M].

110Cord(r)es sur mer 208, 213, 241-242, 252, 255, 257, 259 : Cordoue, résidence de Desramé (I) et (II) [ville d’Espagne ; M I 1120]. Voir Desramé (I) et (II).

111Cornuaille : Cornouaille [région d’Armorique] ; voir Marc de C.

112Coulougne : Cologne [ville d’Allemagne, sur le Rhin] ; roy de C. 108, père de Theseus [CCC I 392 ; = Floridas n° 1, M I 414].

113Courtain 145, 171, 179 : épée d’Ogier [d’abord de Caraheu n° 1, roi sarrasin ; M I 327].

114Croste, Croste de Tartarie 259 : Sarrasin, accompagnant Desramé (I) et (II), assiégeant Narbonne [= Eurosle de T. ? (peu lisible), ms 1497, f°28 r° ; M ø].

115Damas 193-194 : [M I 1127, capitale de la Syrie] ; le signeur de D. 193, oncle de Galien [= Rochart, M I 841].

116damoisel (ung jeune d. de France) 181 : jeune homme natif de Laon, banni de France et réfugié chez Hugues (II) ; aide Charles et ses Pairs [= ung jeune garçon. Gal. (Trep.), chap. 8 ; M ø].

117Dampnemarc (h) e : Danemark [pays] ; de D., voir Gauffroy, Ogier.

118Dan (n) ois : voir Ogier le D.

119David 134-35 : sauvé par Dieu dans son combat contre Goulias [M I 340, roi d’Israël].

120Demophon 108 : amant de Philis, qu’il abandonne (sur les tourments de l’amour) [fils de Thésée (Myth. gr.) ; CCC I 392 ; F 57b ; M ø].

121Denis (saint D.) : par la foy que je doy s. D. de France 72, par s. D. (de France) 74, 120, 210 [M I 341 n°l, premier évêque de Paris (iiiè s.), protecteur des rois de France]. Voir Saint Denis.

122Desier 114 : roi résidant à Pavie, chez lequel Bertram délivre son message à Ogier [M I 343, n° 7]. Voir aussi Boniface.

123Desramé (I) l’admiral (de Cordres)-le vielz-le vieulx (admirai) 208, 211, 252-253, 255, 257-259 : géant, père de Desramé (II) ; résidant à Cordoue avec son fils ; compagnon de Marcille à Roncevaux [ms. 1497, f°24 v° ; M ø]. Voir D. (H).

124Desramé (II) le jeune 63, 252-253, 259 : géant, fils de Desramé (I), père de Renouait au tinel et de Guibourt (I), résidant à Cordoue avec son père [D. « est une forme du nom d’Abdérame (Abd-er-Rahmän) qui a été porté dans l’histoire par divers personnages, et en particulier, par deux gouverneurs de Narbonne. », AN p. 262a, s. v. ; M I 344, n° 1] ; le roy de Cordes 105, Desramé (I) ou (II).

125Dido la royne de Cartage 108 : elle se tua à cause d’Enée (sur les tourments de l’amour) [M II4 172].

126Dieu(x) par ex. 12, 13, 14, 19 : le Dieu invoqué par les chrétiens, enterré dans le Saint Sépulcre [M I 345] ; (mon) D. ! par ex. 76, 77, 110, 116, 239, exclamation. Titres : beau sire D. 150, D. de Paradis 148, le roy de mageté 48, souverain D. 219, vray D. 134, 140. Formules : -1) de serment ou d’objurgation : en non D., non D. 30, 37, 145, 155, 113, par D. 138, par (ou pour) les sains D. 47, 68, pour D. 181, 233, ou non de Cellui pour /./ 197, par la foy que je doy a D. ou a cellui qui ou au D. qui 114, 116, 219, par le D. qui 117, ainsy me soit D. aidant 224, m’aïst D. 117, si (ou se) m’aïst D. 59, 84, 113, 141, si soit D. aidant a mon ame 226, sy ne me soit D. aidant 238 ; -2) « grâce à Dieu » :a l’ayde de D. 2, 38, ayde D. 141, D. avecq 130, D. devant 43, grsace a D. 236, par l’ayde de D. 205, par (la) grace de D. 2, 136, 151, 154, 158, par le plaisir de D. 169, (la) D. mercy 36, 194, la mercy D. 34, 61, 158, 163, 193 et sans doute en 255 en corrigeant l’éd. ; -3) épi-thètes : cellui ou quel a toute vertu 115, cellui qui souffri Passion pour tous peceurs 220, cellui qui tant est misericors 233, Cellui qui tout scet 157, 236, Cellui pour quelle creance tous chevaliers doivent combatre 197, cellui que j’ai hui requis a mon lever 114, D. qui tout le monde soustient 219, cellui que vous venez d’aourer au Saint Sepulcre 180, D. qui sur nous tous fait le soleil estinceler par jour et la lune luire par nuit 117 ; -4) loc. : et sui de compte D. 148, onn’eust pas ouÿ D. tonnant 212.

127Dijon 54 : [ville de France (Côte-d’Or) ; M I 1130].

128Doon (I) de Mayance-de Mayence 1, 113 : père de 12 fils, dont Gauffroy, Doon (II), Griffon, Hemon ; à l’origine d’une geste [M I 350, n° 21]. Doon (II) de Nanteil-de Nanteul 75, 113, 152, 164 : comte et fils de Doon (I), frère de Gauffroy, Griffon, Hemon, et oncle d’Ogier ; avec Charles contre Gerard (II) [M II4 174, n° 7).

129Dourdenne, Dourdonne : [Moisan I 1132, n° 2, château, ville, seigneurie d’Aimon de D.]. Voir Bemon de D.

130Duranda (i) 1, Durenda (i) 1 79, 116, 118, 137, 145, 179, 198 : épée conquise par Roland sur Heaulmont [M I 357].

131Duras : [Durazzo, port d’Albanie] ; le conte-s(e) igneur-sire de D. 230, 237, 242- 243, favorable à Jacqueline ; à Montsusain [= Richard de Duras n° 26, M I 827].

132Elinant le conte de Brie 94 : avec Charles contre Gerard (II) [M I 366, n° 2].

133Eneas 109 : Enée, à cause de qui se tua Didon (sur les tourments de l’amour) [M II4 185, héros troyen].

134Esclamars, Esclam (m) art (le roy) de Nubie 211, 252, 257, 259 : un des quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I), battus par Aimery [ms. 1497, 5 r°, etc. ; non repéré dans M]. Voir Nerbonne.

135Escoce : Ecosse [pays] ; voir Guillemer d’E.

136Escoçois, Escossois : Ecossais, habitant de l’Ecosse ; l’E., voir Guillaume (I).

137Esglantine contesse de Poitau 191-192 : fée présente, avec Galienne, à la naissance de Galien ; du lignage de Meslusigne [M I 120, n° 5].

138Espa(i)gne, Espaignes(la contrée des E.)50, 54, 105, 144, 165-166, 189-190, 192-193, 196, 205, 207-208, 211, 215, 219-221, 239-241 : Espagne [pays ; M I 1145] ; grans lieues d’E. 196 [la lieue commune d’E. de 5, 606569 km, ou la lieue royale de 7, 066375 km (Grand, dict. universel du xixe s., Nîmes, Lacour, 1991 – Réimpression de l’éd. 1866-1876)]. Voir Guinande.

139Estous, Estoux de Langres 75, 90, 123 : fils d’Eudes de Langres ; avec Charles contre Gerard (II) [M I 390, Pair de Charlemagne].

140Esture : [M I 1150 ne situe pas le lieu] ; le conte d’E. 227, 237, présent au procès de Jacqueline et favorable à la dame [M ibid.].

141Eude(s) de Langres 75, 123 : père d’Estous [= Odes de L. n° 30, MI 743].

142Eustace de Boulongne 249 : le plus jeune fils d’Ydain ; frère de Godefroi et de Baudouyn [= Wi(s)tas(s)e(s) n° 7. MI963. hist. E. III, comte de Boulogne = 1125].

143Faussaron 240 : roi sarrasin assiégeant Montsusain [Gal. (Trep.) ø, mais cf. les nombreux rois sarrasins des chap. 72-74 ; non repéré dans M].

144Fernagu(s) (le vieulx roy) d’Arrabe-roy des Arrabes 252-253, 257, 259 : de l’entourage de Desramé (I) et (II) ; père de Thibault (II) [probablement M I 403, n° 1].

145Fierabras d’Alixandre 168 : vaincu par Olivier [M I 405, n° 2, roi sarrasin, fils de l’amiral Balan].

146Florant, Flo(u)rent de Beaulande 8, 12, 15-20, 24 : roi païen, père de Fregonde et neveu de Gamadras [MI 411, n°13, époux de Frégonde ; erreur de M].

147Foucart 18, 24-25, 29 : un des deux oncles de Hunault (l’autre étant Fromont), ennemis d’Hernault [M I 420, n° 10, oncle et ennemi, avec Fromont, d’Hernaut de Beaulande ; M s’appuie sur l’analyse erronée sur ce point de EB 1 (vol. III, p. 190)].

148Fourmont, From (m) ont 18, 24-25, 29 : un des deux oncles de Hunault (l’autre étant Foucart), ennemis d’Hernault [M 1432, n° 6 ; voir Foucart].

149Fourques, Fourquon de Candie-de Puille 216-217, 222, 224, 234-235, 237, 242- 243, 257-260, sires de Candie 257 : fils de Milon (II) et frère de Savary (II) ; neveu de Regnier, Hernault, Gerard (II), cousin germain d’Olivier et d’Aimery ; à Montsusain [dans Gal = Beuves n° 12, homme de Galien, M I 269 ; dans Gal. (Trep.) = Bennes, fils de Girart de Vienne ; à rapprocher de Franquet d’Otrante, fils de Milon (II), M I 431 ? ; confondu ici avec Fouques de Candie, M I 424, n° 38].

150France 1, 3, 6, 29, 31, etc. : domaine royal et impérial de Charles [pays ; M I 1162] ; 207, terre de sépulture (morts de Roncevaux) ; royne de F. 71, 87, femme de Charles (voir Bourgoingne) ; arbalestiers de F. 247, hommes de Galien ; arrieres gardes de F. 120, avangarde de F. 76, ceulx de F. 97, 102, 119-120, etc., ost de F. 75, 109, 124, etc., aux côtés de Charles contre Gerard (II). Voir Charlemaigne de F., Regnier.

151François 15, 44, 66, 181, 183, 190, 213, 230 : Français, habitant(s) de la France ; 76, 78, 92, 96, 115-116, 119, 123, 125-126, 144, 149, 151, 160, avec Charles contre Gerard (II). [M I 428, n° 2]. Voir Charlemaigne.

152Fregonde 8-12, 14-19, 21-31, 65-66, 86, la ducesse de Beaulande 67 : fille de Florent ; épouse d’Hemault et mère d’Aimery [M I 431].

153Frise : [M I 1166, n° 1, province de Hollande ou plutôt l’ensemble des Pays-Bas] ; voir Gondrebeuf de F., Raimbaut. From (m) ont, voir Fourmont.

154Gabriel (saint G.) 221 : invocation ou exclamation [M I 436, archange, messager de Dieu à Marie (Luc I, 19)].

155Galaffre le roy de Tholete 165 : roi sarrasin d’Espagne, père de Marcille, Baligant et Galienne (I) [M I 441, n° 3].

156Galerant, Gulerant de Buillon 75, 94 : avec Charles contre Gerard (II) [M II4 214, n°6].

157Galice 165 : limite des royaumes de Marcille et de Baligant [province (Espagne) ; M I 1171].

158Galien(s) Restoré 140, 167, 191-207, 214-226, 228-244, 246-247, 249-250, 258, roy de Constantinople 192, roy-signeur de Montsuzain-de Montescler 219, 246 : fils naturel d’Olivier et de Jacqueline ; nommé Galien par Galienne ; époux de Guinande après la conquête de Montsusain [M I 446, n° 14].

159Galienne (I) 54 : fille du roi Galaffre, sœur de Marcille et de Baligant ; première femme de Charles [M I 447, n° 1].

160Galienne (II) 191-192 : fée présente, avec Esglantine, à la naissance de Galien [M I 447, n° 4].

161Gamadras 11 : oncle de Florant ; tué par Garin [= Gaumadras, MI 468].

162Ganelons, Guennelon, G(u)ennes de Hautefeulle-de Hauteseulle 1-2, 33-34, 36, 50, 75, 87-88, 90, 112-114, 120, 128, 135, 145, 147, 149-150, 152, 159, 177, 182, 190, 196-199, 201, 214 : fils de Griffon et petit-fils de Doon (I) ; comte, second époux de Gille ; avec Charles contre Gerard (II) et un des douze Pairs ; trahit les siens, avec l’aide de Marcille, à Roncevaux [M I 449].

163Garin, Guar(r)in (le sire) de Monglenn (n) e 1-7, 9, 11, 13-14, 18-19, 23-24, 27-28, 33, 37, 39, 53, 60, 62, 64-65, 69, 78, 85-92, 97, 104, 111, 113, 115, 117, 125-127, 131, 134, 144, 152, 154, 156-159, 161-163, 179, 182, le duc de M. 8, 35, 69, le signeur de M. 6 : frère d’Anthyaulme (II) et de Gerin ; enlève Monglenne aux Sarrasins et épouse Mabilette, dont il aura Hernault, Regnier, Gerard (II), Milon (II) ; avec Gerard (II) contre Charles, puis un des douze Pairs [M I 455, n° 52].

164Gascongne, Gascougne 207 : Gascogne, terre de sépulture (morts de Roncevaux) [M I 1174, province française] ; voir Angelier de G.

165Gauffroy de Dampnemarche 113 : fils de Doon (I) ; frère de Doon (II), Griffon, Hemon [M I 467, n° 5, père d’Ogier].

166Gaultier (I) 6 : voisin de Thibault (I) et de sa femme [M ø].

167Gaultier (II) (le signeur) d’Anthiennes 227, 230, le conte d’A. 237 : présent au procès de Jacqueline et favorable à la dame [= Gautier d’Athenes, n° 87, M I 471],

168Geffroy, voir Geuffroy.

169Gen(n)enois 44, 47, 50, 76 : habitant(s) de Gennes [= Genevois, MI 477] ; 36, pays de Gennes [= Genevois, M I 1176]. Voir Gennes, Regnier.

170Gennes 35-37, 39, 42, 48, 51, 53, 62-63, 195, 204-205, 221, la cité des Sarasins 42 : probablement Genève [d’après GV1, p. 354a ; M I 1176, Genève (Suisse) ou Gênes (Italie)], cité et duché conquis par Regnier ; 92, 97, 220, 244, cri de ralliement ; duc de G.-de Gennenois 36-37, 43, père d’Olive, tué par Sorbrin [= Bueves « li barbez » n° 22, MI 269] ; arbalestiers de G. 247, hommes de Galien ; bourgois, habitans, gouverneurs de G. 37, 38, 4Z assiégés par Sorbrin ; ceux de G. 207, hommes d’Olivier, puis de Galien. Voir Olive, Olivier de G., Regnier de G.

171Gennes, voir Ganelons.

172Gerart (I) de R (o) ussillon-cel (l) ui de R (o) ucillon 1, 75, 214, 254-260, ung chevalier de Bourgongne 214 : baron de Charles et Pair, laissé à Aimery pour maintenir Narbonne [M I 494, n° 136, 12e fils de Doon (I)].

173Gerart (ou Gerard) (II), Girart de Vienne-de Viennois-le Viennois-l’orgueilleux de Vienne 1, 3, 8, 33-35, 37, 50-51, 53-63, 65-66, 68-79, 84-86, 88-91, 93, 96-104, 107, 109, 111, 114-123, 125-133, 135-142, 144, 147, 150-159. 161, 163-164, 208-210, 216, 257-260 : duc, fils de Garin et de Mabilette, frère de Hernault, Milon (II), Regnier ; époux de Guibourt (II), sans enfants, et seigneur de Vienne ; adversaire de Charles, puis à ses côtés [M I 495, n° 149] ; duc de Bourgongne 54, titre que Girart aurait pu porter.

174Gerart (III) de Cecille-de Secille 198-200, 217 : chevalier de Galien [M I 495, n° 141, maître de Galien].

175Gerin 5-6 : duc, frère d’Anthiaulme (II) et de Garin, père du bâtard Hunault ; seigneur d’Aquitaine [M I 480, n° 20].

176Gertous 6 : voisine de Thibault (I) et de sa femme [= Gertrude, n° 3, MI 481].

177Ge(u)ffroy, Gieuffroy d’Angiers-l’Angevin 71, 73-75, 120, le conte d’Angiers-d’Angou 72-73 : avec Lambert (I), prince messager de Charles auprès de Gerart (II) [= Jof (f) roi n° 39, MI 622].

178Gille 2 : fille de Berthe et de Pepin, sœur de Charles, femme de Milon (I), puis de Guennelon [de Milon, elle aura Rolant ; MI 484, n° 2]. Girart, voir Gerart (II).

179Glorion 257 : Sarrasin venu, avec Desramé (I) et (II), assiéger Aimery à Narbonne [peut-être dans le ms. 1497 ; non repéré dans M].

180Godefroi, Godef(f)roy de B(o)uillon 248-249 : fils d’Ydain, et frère de Baudouyn et d’Eustace ; 249, roi de Syrie et de Jérusalem (sur l’inconstance de la fortune) [M I 502, n° 30, hist. G. IV de Boulogne, 1er roi de Jérusalem (1099-1100)] ; la dame 248 : sa femme, qui épouse à sa mort Tangré [= Florie, MI 415, n° 3] ; la mere de sa femme 248, utilisée par Tangré pour empoisonner Godefroi [= Calabre, MI 284].

181Gond(r)ebeuf de Frise 164, 198-199 : avec Charles contre Gerart (II) ; messager du désastre de Roncevaux [M I 506, n° 1].

182Goulias le tirant 134 : adversaire de David [M 1504, n° 1, Goliath, géant biblique].

183Grece, Gresse 169, 189, 221-223, 225, 230, 239, 248, païs de Constantin et de G. 223 : Grèce [M I 1183] ; a la guise (du païs) de G. 172, 188 ; archiers de G. 247, hommes de Galien ; barons-princes-signeurs de G. 232, 237, 240, pour ou contre Galien ; ceux de G. 234, contre Galien.

184Gregois, Grieux 223, 239 : habitants de la Grèce [M I 516 n°l et 517 n°l] ; le siege des G. 224, le siège de Troie. Grieux, voir Gregois.

185Griffon de Haultesseille-de Hautefeulle-de Hauteseille-de Hauteseulle 1, 33-34, 36, 75, 87, 90, 152 : fils de Doon (I), frère de Gauffroy, Doon (II), Hemon ; père de Ganelon ; comte, avec Charles contre Gerart (II). [M II4 244, n° 2].

186Guennelon, Guennes, voir Ganelons.

187Guibour(t) (I) 29, 63, 253 : fille du géant Desramé (II), sœur de Renouart, fiancée de Thibault de Arrabe, puis femme de Guillaume (II) après la prise d’Orange [M 1532, n° 1, femme du roi sarrasin Tiébaut d’Afrique].

188Guibour(t) (II) 61-63, 66, 103-104, la dame de Viane-de Vienne (contesse de Thoulouse et de Montpellier) 61, 160, 164, la duces se 260 : fille du seigneur de Viennois, épouse de Gerart (II), dont elle n’a pas d’enfant [M I 532, n° 2] ; le pere de la dame Guibourt 62, voir Viennois.

189Guilbert 105 : un des douze enfants d’Aimery et d’Hermangart (voir Aimeriet) ; tint Narbonne après son père [M I 531, n° 6].

190Guillaume (I) l’Escossois, voir Guillerner.

191Guillaume (II) d’Orange 1, 29, 63, 251, 253, prince d’Orenge 105 : un des douze enfants d’Aimery et d’Hermangart (voir Aimeriet) ; époux de Guibourt (I) [M I 539, n°66].

192Guillemer d’Escoce 161 : avec Charles contre Gerart (II) [probablement le même personnage que Guillaume l’Escossois 152 et Guillemin l’Escoçois 164 ; à rapprocher de MI 542, n° 10].

193Guillemin l’Escoçois, voir Guillemer.

194Gulerant, voir Galerant.

195Guinande, Guirande, Guynande 205, 215-216, 218, 220, 222, 239-242, 244, 246, 249, la plus belle damoiselle d’Espaigne 215 : suzeraine de Montsusain, sœur de Malatre, nièce de Baligant, Malatran et Pinart ; baptisée, puis femme de Galien, dont elle aura Malaars [= Gu (i) marde, M I 543, nièce de Baligant ; = Rosamunde, n° 2, M JJ3 551, fille d’Anseïs de Carthage, sœur de Jebon et Oriande ; Anseïs n’a pas de frère].

196Gulon de Pierelee 214, 255 : baron de Charles laissé à Aimery pour maintenir Narbonne [ms. 1497, 9 v°, etc. ; M ø].

197Guynehault 6 : voisine de Thibault (T) et de sa femme [M I 544, n° 2].

198Hardré 75 : comte, avec Charles contre Gerart (II) [M II4 268, du lignage des traîtres].

199Haton 202 : chevalier français, mort à Roncevaux [M I 560, n° 1, un des douze Pairs, compagnon de Roland et de Berenger].

200Hau(I)teclere 144-145, 171, 198 : épée d’Olivier donnée par le Juif [M I 562].

201Haultesseille, Hautefeulle, Hauteseille, Hauteseulle : [en France ; M I 1192, château au-dessus de Troyes en Champagne] ; de H., voir Griffon, Ganelons.

202Haynault : Hainaut [M I 1190, province de Belgique] ; l’or de H. 6.

203Heaulmont 70, 75, 78, 138, 176 : fils d’Agoulant ; tué par Roland [= Aume(s) n° 1, M I 188, prince sarrasin, petit-fils de Laban (Balan)].

204Hector de Troye 223-224, 248 : frère de Paris et de Troylus ; tué par Acilles au siège de Troie (sur l’inconstance de la fortune 248) [M I 360, n° 1, fils du roi Priam].

205Helaine la belle 55, 223 : Hélène, amante de Paris, qui l’enleva ; réclamée par Menelaus [son époux ; = Elaine n° 2, MI 362].

206Hemon, voir Bemon.

207Henry 174, 223-224, 226-227, 229, 233, 235-236, 238 : fils cadet de Hugues (II), frère de Thibert et de Jacqueline ; traître envers Jacqueline et Galien [M I 566, n°51].

208Hermangart, Hermengart 256-257, 259, la fille Boniface 256 : fille de Boniface, le roi de Pavie, et épouse d’Aimery, dont elle aura douze enfants (voir Aimeriet) [M I 574, n° 3, fille de Desier, le roi de Pavie].

209Hernais duc d’Orléans 105 : un des douze enfants d’Aimery et d’Hermangart (voir Aimeriet) [= Hernaus n° 46, MI 578].

210Hernault, voir Arnault.

211Hongrie : [pays] ; un roy de H. 2, père de Berthe [= Floire n° 1, M I 408].

212Hugues (I), Huguon de Berry 208, 214, 254, 255-259 : baron de Charles laissé à Aimery pour maintenir Narbonne [ms. 1497, 9 v°, etc. ; non repéré dans M]. Hugues (II), Hug(u)on (le roy) de Constantinoble 169, 172-188, 190-195, 199, 205, 208, 220-225, 227, 237-238, l’empereur de Constantinople 140 : roi de Constantinople, père de Thibert, Henry et Jacqueline ; reçoit Charles et ses Pairs au retour de Terre Sainte [M I 590, n° 53].

213Hunault le bastart 5, 7-15, 17-19, 23-25, 28 : fils bâtard de Gerin, cousin germain d’Hernault (son frère en 12) ; neveu de Foucart et Frommont (leur oncle en 25) ; tué par Robastre [M I 601, n° 2] ; oncles H. 17, voir Foucart et Fourmont.

214Ja(c)queline 140, 174-176, 180, 183-187, 190-192, 194-195, 205, 221-222, 228, 232, 237 : fille de Hugues (II), promise à Olivier, dont elle aura Galien [M I 610].

215Jason 108 : il conquit la Toison d’or avec l’aide de Médée, dont il eut deux enfants qu’elle tua (sur les tourments de l’amour) [M II4 302].

216Jherusalem 140, 165-167, 169, 248-249 : Jérusalem [M I 1203, ville sainte de la Bible et des Croisades].

217Jhesu(s), Jhesucrist le benoit-le doulz 13, 37, 137, 148, 157, 166-167, 198, 208, 228, 241, 243 : Jésus-Christ [M I 614, fils de Marie, le Fils de Dieu] ; titre : Nostre Signeur (J.) 25, 137, 141, 159, 166, 167, 173, 184, 187, 229, 231, 236 ; formule : par la grace de N. S. 146, mercier les haulz noms de N. S. 137.

218Joieuse 145 : épée de Charlemagne [M 1624, n° 2].

219Judas 140 : traître qui prit Jhésus et le vendit [M I 630, n° 1].

220Juif : Juis (associé à Sarasin et mescreant) 192, Juifs [M I 632] ; le Juif 144, 145, prêteur à gages juif, qui donna à Olivier l’épée Haulteclere [= Joachin(s) n° 3, M I 617].

221Katherine 6 : voisine de Thibault (I) et de sa femme [M I 201, n° 2].

222Kehedins 108 : fils du roi de Bretagne ; épris d’Yseult [la Blonde ; = Cahedin, fils du roi Hoël de Petite-Bretagne et frère d’Iseut aux Blanches mains, F 39a ; = Hebeduis, CCC I 392 ; M ø] ; sur les tourments de l’amour.

223Ladre (saint L.) 168 : saint Lazare (tête rapportée comme relique) [= Lazare, M I 642, frère de Marthe et de Marie (I), ressuscité par Jésus].

224Lambert (I) de Berry 71, 73 : avec Geuffroy, prince messager de Charles auprès de Gerart (II) [M I 638, n° 12].

225Lambert (II) de Mascon-de Mascon(g)nois-le conte (ou signeur) de Mascon 120, 123-125, 127-130, 135, le conte de Mascon 127 : avec Charles contre Gerart (II) [M II4 316, n°13].

226Langal(l)ie 166, 205, 252 : un des roi sarrasins d’Espagne, neveu de Baligant ; battu par Charles [= Algalife, MI 134, oncle de Marsile, tué par Roland à Roncevaux].

227Langres : [ville de France (Haute-Marne)] ; de L., voir Estous, Eudes.

228Languedoc 207 : [M I 1211, province de France] ; signeur de tout L. 61, voir Viennois.

229Laon 68, 181 : ville et évêché [de France (Aisne) ; = Loon, M I 1221].

230Lohiers 220 : Lothaire, fils de Charlemagne, banni de France avec Malaars [M I 648, n° l, et II3 427, n°l].

231Lombardie 3, 5, 7, 197, 254-256 : [M I 1220, Lombardie (province d’Italie), et même Italie entière] ; 258, cri de ralliement ; arbalestiers de L. 247, hommes de Galien ; ceulx de L. 258, hommes d’Aimery ; harnois de L. 256. Voir Boniface.

232Lombars 256 : Lombards accompagnant Hermangart [M I 649, habitants de l’Italie du Nord].

233Loraine : Lorraine [province de France] ; ceux de L. 97, avec Charles contre Gerart (H).

234Louis, Louys, Loÿs 105, 162, 251, 253 : fils de Charles ; roi et empereur [M I 646, n° 1, hist. Louis le Débonnaire ou le Pieux] ; sa femme 253, fille d’Aimery et sœur de Guillaume (II), reine et impératrice de France [= Blanc(h)eflor n° 4, M I 248].

235Lucebonne : [= Lissebonne, Lisbonne au Portugal ?] ; de L, voir Macabee, Tursier.

236Maalars 220 : fils de Galien et de Guinande, banni de France avec Lohiers [= Maillart, MI 667, n° 1].

237Mabil(l)ette 1-3, 6-7, 9, 11, 37, 62, 64-65, 85-86 ; fille du seigneur de Monglenne ; femme de Garin dont elle aura Hernault, Milon (II), Gerart (II) et Regnier [M I 658, n° 1].

238Macabee de Lucebonne 240, Macabre le vieulx 245 : roi sarrasin assiégeant Montsusain [sans doute une seule et même pers. ; le complément de Lucebonne n’est pas certain ; Macabre est probablement Macabré ; Gal. (Trep.), chap. 72 ; non repéré dans M].

239Macaire 75 : avec Charles contre Gerart (II) [M II4 328, n° 1].

240Mahault 6 : voisine de Thibault (I) et de sa femme [M I 663, n° 6].

241Manon, Mahommet 10-11, 15, 45, 165, 169 : Mahomet, dieu invoqué par les Sarrasins [M I 663, n° 1, le prophète, le dieu principal des Sarrasins] ; formules : par la foy que je doi a M. 211, sy m’aïst M. 244.

242Maine : [province de France] ; ceux du M. 97, avec Charles contre Gerart (II).

243Malatran de Montescler 218 : oncle de Guinande ; tué par Galien [= Maraton [= Maraton, ms. 1470, 109 r°, ou Maratran, Gal. (Trep.), chap. 42 ; M ø].

244Malatre 218-219 : frère de Guinande ; tué par Galien ; le même personnage que Malatran ? [Gal. (Trep.) ø ; Jebon, seul frère connu de Guinande, cf. Guinande ; M ø].

245Malorgies (le roy de M.) 244 : le même probablement que le roy de Marogres.

246Marc de Cornuaille 108 : roi de Cornouaille et époux d’Yseult (sur les tourments de l’amour) [M II4 334, n° 4].

247Marceille, Marcille(s), Marcillion(s) l’admiral-le roy de Sarragoce 50, 165-166, 189-190, 196, 198, 201, 214, 252 : un des rois sarrasins d’Espagne, fils de Galaffre et frère de Baligant ; à qui Ganelon vendit Roland et Olivier [M I 693, n° 1, le vainqueur de Roncevaux] ; une moult belle dame 165, femme de Marcille et amante de Maugis [= Bramimunde n° 1, MI 257].

248Marche (la M.) : [non repéré dans M] ; le prince de la M. 227, présent au procès de Jacqueline [Gal. (Trep.) 0, mais un Guyon de Neufmarche à la fin du chap. 73 ; M ø].

249Marchepin 196, 199, 200, 228, 231 : cheval de Regnier, puis de Galien [= Marchepui, M I 684].

250Marie (I) (la Vierge M.) : lait de M. 168, sainture que saingni la V. M.168, reliques [M I 687, n° 1, la Vierge Marie, mère de Jhésus] ; celle qui porta le filz de Dieu 231 ; sainte M. ! 7, 14, 20, 47, 118, 126, 181, 184, 186, 208, 224, 238, exclamation ; V. (M.) 134, 192, adresse ; formules : par la V. exellente 34, par la foy que doy la V. souveraine 56.

251Marie (II) Madaleine 140 : la pécheresse dont Jésus eut pitié [M I 690, n° 16].

252Marogres : probablement Majorque [= Maiogre(s), MI 1232 ?] ; le roy de M. 240, roi sarrasin assiégeant Montsusain [Gal. (Trep.) 0, mais cf. les nombreux rois sarrasins des chap. 72-74 ; non repéré dans M].

253Martiniau(l)x (roy) de Turquie 200-201 : Sarrasin, neveu de Pinart ; blessa mortellement Olivier à Roncevaux ; tué par Galien [= Martignault, M I 694].

254Mascon(g)nois : Mâconnais [région de France (Saône-et-Loire) ; M ø] ; 120, cri de ralliement. Voir Lambert de M.

255Mascon : Mâcon [ville de France (Saône-et-Loire)] ; de M., voir Alory, Lambert.

256Maugis d’Aigremont 165-166, 189 : fils de Beusves (I), cousin germain d’Ogier ; amant de la femme de Marcille ; élève de Baudry [M I 701, n° 5, petit-fils de Doon(I)].

257Maulp(r)in, Mauprin de Turquie-le Turc-le noble Turquois 205, 215-219, 239-243, 246-247, 249 : Sarrasin battu par Charlemagne ; prisonnier de Galien, sauvé par le baptême ; auxiliaire de Galien dans la conquête de Montsusain [Gal. (Trep.), chap. 40, etc. ; non repéré dans M].

258Mayance, Mayence : Mayence [ville d’Allemagne sur le Rhin] ; voir Doon de M.

259Medee 108 : éprise de Jason dont elle eut deux enfants qu’elle tua (sur les tourments de l’amour) [M II4 342, magicienne].

260Mellans, Mellant : [non repéré dans M] ; voir Amaury de M.

261Menelaus 223 : roi grec qui réclama sa femme Helaine à Priant [M I 703, Ménélas].

262Meslusigne 192 : fée, parente d’Esglantine [voir introduction ; M 0 ; F 137a, fille du roi d’Ecosse Elinas et de Pressine, épouse Raimondin].

263Milon (I) d’Aiglent 2 : duc, premier époux de Gille, sœur de Charles [dont il aura Roland ; MI 707, n°48].

264Mille (II), Mil(i)on, Millon (le duc) de P(e)uille-le Peullois-duc (ou signeur) de Calabre et de Puille 1, 3, 5, 7, 26-31, 35-36, 63-64, 69, 78, 85-86, 91, 111, 125, 131, 161, 210, 216, 221-223, 237, 246, 257, 260 : fils de Garin et de Mabilette, frère d’Hernault, Gerart (II) et Regnier ; époux de la damoiselle de Puille ; avec Gerart (H) contre Charles, puis avec ce dernier [M I 709, n° 70].

265Mondidier : Montdidier [ville de France (Somme)] ; voir Berart de M.

266Monglengne, Monglennne, Mon(t)glenne 1-3, 6-7, 9, 34, 63-65, 85-87, 90, 116 : domaine appartenant aux Sarrasins et au seigneur de Monglenne, conquis par Garin ; 207, lieu de sépulture (morts de Roncevaux) [Monglennne en 27 et 161 ; dans le Midi de la France ; M I 1261] ; 92, 97, 244, cri de ralliement ; ceux de M. 207, hommes d’Olivier, puis de Galien ; les enfans de M. 5, 85, 158, les quatre enfants de Garin ; linage de M. 195 ; le sire de M. 2, seigneur de Monglenne et père de Mabille [= Gauf(f)rois de M. n° 9, MI 468] ; de M., voir Garin, Regnier.

267Mont Joie, Montjoie, associé ou non à Saint Denis, 204, 243, 258 : cri de ralliement des Français [M II3 468].

268Montau(l)ban : [M I 1251, château de Renaut de M., sur la Dordone] ; voir ce nom.

269Montescler : [M ø] ; voir Galiens, Malatran de M.

270Montgravier 64 : lieu où se trouvent Garin et Mabilette [à rapprocher de la place tenue par un admirai, Gal 204, 26 ? ; MI 1261 ne situe pas le lieu].

271Mon(t)pellier 211, 252 : tenue par les quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I) [en France (Hérault) ; M I 1267] ; signeur de M. 61, voir Viennois. Voir aussi Guibourt (II).

272Mon(t)susain, Mon(t)suzain 205, 207, 215-216, 219-221, 223, 239-240, 242-246, 249-250 : place forte d’Espagne, proche de la mer, tenue par Guinande ; conquise par Galien [= Monfusain, MI 1260] ; 244, cri de ralliement ; chevaliers de M. 244, assiégés par les Sarrasins.

273Moree : [lieu non repéré dans M] ; le signeur de (la) M. 230, 237, 243, favorable à Jacqueline ; à Montsusain [= Gaultier de la M., Gal. (Trep.), chap. 66 ; non repéré dans M].

274Naimon, Naymes, Naymon de Baviere(s)-le duc (ou le signeur) de Baviere 1, 75, 88, 90, 92, 113-114, 128, 131, 152, 159-161, 164, 171-172, 177, 182, 197, 208 : baron de Charles, son conseiller et un des douze Pairs [M I 727, n° 2].

275Nanteil, Nanteul : [M I 1281, ville et seigneurie dans l’est de la France] ; voir Doon de N.

276Nap(p)les 221 : [MI 1281, n° 1, ville d’Italie] ; 244, cri de ralliement ; evesque-oncle (de N.) 220-222, 227, 230, 234, 237, 240, 242, défenseur de Jacqueline et oncle de Galien [Gal 242, 19] ; le viconte de N. 242, 243, substitut du précédent (à Montsusain) ; barons de N. 240, aux côtés de Galien.

277Nerbonne 1, 63, 105-106, 162, 207-208, 210-211, 214, 251-255, 257-260 : Narbonne, ville conquise par Aimery sur les rois Rodonairs, Abeaulx, Esclamart et Baalam, puis assiégée en vain par Desramé (I) et (II) [en France (Aude) ; M I 1283 ; AN. les 4 rois = Agolant, Baufumé, Desramé, Drumant] ; 258, cri de ralliement ; ceulx de N. 252 (Sarrasins), chevaliers de N. 259 (hommes d’Aymeri). Voir Aimeriet de N.

278Nerbonnois 213, 256, 258 : habitants de la région de Narbonne [M I 731]. Voir Aimeriet le N.

279Nismes 75, 211, 252, 259 : Nîmes, tenue par les quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I) [ville dans le sud de la France ; M I 1285]. Voir Andry.

280Noël 7 : exclamation de joie [par ex. en CCC I 143 ; M I 735, fête de la naissance du Christ, date de l’adoubement].

281Normans, Normens 91, 136 : Normands, habitants de la Normandie [M I 736, n° 2] ; 92, avec Charles contre Gerart (II). Voir Richart.

282Normendie : ceux de N. 97, avec Charles contre Gerart (II). Voir Richard de N.

283Nubie : [M I 1292, région de l’Afrique du Nord-Est] ; voir Esclamars.

284Ogier de Dampnemarc(h)e-le Dan(n)ois 1, 75-76, 88, 90, 92, 96-97, 113-114, 120, 128, 131, 140, 145, 161, 164, 165, 168, 170-174, 176-177, 179, 182, 187, 190, 205, 208 : duc et baron de Charles, un des douze Pairs [petit-fils de Doon (I) ; M I 745, n° 4].

285Oliv(i)er de Gennes-de Vienne 1, 38, 50, 62-63, 72, 75-84, 89, 91-94, 96-98, 100-112, 117, 121-152, 159-161, 163-169, 171-172, 174-176, 180, 182-188, 190, 192-195, 197-205, 207, 209, 214-216, 219, 221, 228, 230-231, 233, 238-241, 260 : petit-fils de Garin, fils de Regnier et d’Olive, frère d’Aude ; mort à Roncevaux avec Roland à cause de Ganelon ; père de Galien conçu de Jacqueline ; avec Gerart (II) contre Charles, puis un de ses douze Pairs [M I 747, n° 1].

286Olive, Olivette comtesse-ducesse de Gennes 36-38, 40-41, 43, 44, 4549, 50, 53, 62-63, 195-196, 198, 205, 228, la ducesse de Gennes 196 : fille du duc de Gennes, épouse de Regnier, dont elle aura Aude et Olivier ; son petit-fils est Galien [M I 747, n° 6].

287Orange, Orenge 211, 253, 259 : Orange, ville tenue par les quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I) ; conquise par Guillaume (II) [en France (Vaucluse) ; M I 1298].

288Orleans : [ville de France (Loiret)] ; voir Hernais, Sansses d’O.

289Paladion (le P.) 224 : le Palladium, tapisserie volée par les Grecs au siège de Troie [à laquelle est attachée la durée de la cité ; voir la note de Keller ; F 151a ;Mø].

290Paradis, voir Dieux.

291Pardigon 13-14, 18-21, 28-29, 31 : magicien et compagnon de Robastre [= Perdigon, MI 773, n° 2].

292Paris 2-3, 8, 31, 34, 37, 44, 51, 53, 61, 62, 65-67, 69-73, 113, 115, 168, 189, 221, 248, 255 : ville de France et résidence de Charles [M I 1313, n° 1].

293Paris 55, 223 : fils de Priant, frère de Troylus et d’Hector, amant d’Hélène, qu’il enleva à Menelaus (sur l’inconstance de la fortune 248) [M I 768, n° 1].

294Passion, voir Dieux.

295Pauvenaire 114 : destrier du roi Desier, dont essaie de s’emparer Bertram [= Pennevaire, MI 772].

296Pavie 26, 28, 30, 114, 255-256 : cité où se trouvent deux oncles d’Hernault, dont Anthiaulme (II) ; ville du roi Desier [en Italie ; MI 1316, capitale de la Lombardie] ; harnois de P. 256. Voir Anthiaulme de P., Boniface.

297Penthecouste 65 : Pentecôte, période d’adoubement [M I 772].

298Pepin 1-2 : mari de Berte dont il aura Charles et Gille ; à l’origine d’une geste ; père de deux bâtards qui chassèrent Charlemagne [et qu’il a eus de la servante Aliste ; MI 772, n° 1].

299Perrette 6 : voisine de Thibault (I) et de sa femme [M I 773].

300Pers 45, 90, 94, 140, 148, 161, 163, 166-169, 174, 180-181, 183, 185, 187, 189, 192, 197, 199, 214, 239, 252 : les Pairs de France, compagnons de Charles, au nombre de douze ; morts à Roncevaux [M I 774].

301Pert-son-temps, voir Rolant.

302Peullois : habitant de la Puille ; voir Mille le P.

303Philis 108 : reine ; éprise de Demophon au siège de Troie (sur les tourments de l’amour) [princesse thrace (Myth. gr.) ; CCC 1392 ; M ø].

304Picardie 2 : [M I 1321, province du Nord de la France] ; 207, terre de sépulture (morts de Roncevaux) ; ceux de P. 97, avec Charles contre Gerart (II).

305Pierelee : [non repéré dans M] ; voir Guion de P.

306Pinart (roy) de Brim(che)seille 201-203, 218-219 : Sarrasin, oncle de Martiniaulx et Guinande ; tué par Galien à Roncevaux [M I 784, n° 8]. Voir aussi Sarrasins.

307Pinelle (gué de P.) 220 : sur la rivière de Puille [Gal. (Trep.), chap. 41 ; non repéré dans M].

308Poitau, Poitou 207 : Poitou, terre de sépulture (morts de Roncevaux) [M I 1326, province de France] ; ceux du P. 97, avec Charles contre Gerart (II). Voir Esglantine.

309Portugal : [pays] ; voir Corbon de P.

310Priant 223 : père de Paris, Hector et Troylus ; à qui Menelaus réclama Helaine [M I 795, n° 5, Priam, roi de Troie].

311Pro(u)venceaulx 75-76 : Provençaux, avec Gerart (II) contre Charles [M II4 385].

312Prouvence 3, 207 : Provence, englobant Vienne [M I 1332, région du sud de la France] ; ceulx de P. 76, signeur de P. 75, avec Gerart (II) contre Charles.

313Pu(e)ille 8, 26, 28, 63-64 : Pouille [M I 1333, province de l’Italie méridionale] ; l’eaue de P., 216, la rivière de Puille ; 97, 220, 244, 258, cri de ralliement ; la damoisele de P. 31, la fille du duc de Calabre et de P. 35, épouse de Millon (II) ; le duc de Calabre et de P. 26, 35, son père [voir Milles n° 70, M I 709] ; ceux de P. 207 (hommes d’Olivier, puis de Galien), arbalestiers de P. 247 (hommes de Galien) ; de P., voir Fourques, Mille (II), Savaris (II), Tangré.

314pucelle (la p.) 105 : femme d’Aymer [= Soramonde, MI 899].

315Raimbaut le signeur de Frise 152 : avec Charles contre Gerart (II) [M II4 389, n° 9].

316Rainc(h)evaulx, Rainceval, Raincevault, Raincevaux, Ramiseaulx 50, 134, 190, 195-196, 198-199, 201, 205, 207, 209, 217, 239, 246, 252 : Roncevaux en Espagne, vallée entourée de montagnes, où moururent Roland, Olivier, les douze Pairs de France et de nombreux chevaliers français [ville d’Espagne ; = Rencesvals, MI 1342].

317Rains : Reims [correction Reims en 204 ; ville de France (Marne)] ; voir Turpin de R.

318Ramiseaulx, voir Rainchevaulx.

319Re(g)nault de Montau(l)ban 166, 169 : allusion au livre de R. de M. [M I 818, n° 29, petit-fils de Doon (I), fils aîné d’Aimon de Dordone].

320Rebastre, Robastre le grant-le jayant 2, 11, 13-31, 85-87, 89, 91-92, 94, 96-97, 119-124, 135, 141-142, 153, 155-157, 159, 162 : géant qui, avec Pardigon, a autrefois aidé Garin ; avec Gerart (II) contre Charles [M I 836, né d’une femme et du lutin Malabron].

321Redonars, Rodonairs 211 : un des quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I), battus par Aimery [= Rodouan, ms. 1497, 5 r°, etc. ; M ø]. Voir Nerbonne.

322Re(g)nier de Gennes-de Monglenne-duc (et signeur) des Gen(n)enois 1, 3, 8, 33-51, 53, 62-64, 66, 69, 72, 75-76, 78, 80, 83, 86, 91, 98, 100, 109, 111, 122, 125-126, 131, 133, 151, 161, 163, 196, 204, 208, 210, 216, 221-224, 237, 246, 260, duc de Germes 40, 83, chevalier de France 41, 49 : fils de Garin et Mabilette, frère d’Hernault, Gerart (II), Milon (II) ; époux d’Olive dont il aura Aude et Olivier ; avec Gerart (II) contre Charles [M I 823, n° 87].

323Reims, voir Rains.

324Renouart au tinel 29, 63, 253 : fils du géant Desramé (II), frère de Guibourt (I) ; volé à son père et donné à Louis [M I 809, n° 1].

325Ric(h)art (I) (le duc) de Normendie-le duc des Normans 75, 90-91, 131, 136, 178, 182 : baron de Charles et un des douze Pairs [M I 828, n° 41].

326Richart (II) de Saint Orner 152 : avec Charles contre Gerart (II) [= Rohart de S. O., MII4 416].

327Robastre, voir Rebastre.

328Rodonairs, voir Redonars.

329Rol(l)ant, Ro(u)land, Roul(l)ant 1, 38, 50, 70, 75-76, 78-84, 92-124, 126-153, 159-166, 168, 170-176, 179, 181-183, 187-188, 190, 192, 197-205, 207, 209, 239, 241, 260 : champion de Charles contre Olivier, puis compagnon de celui-ci et fiancé de sa sœur Aude ; mort à Roncevaux à cause de Ganelon [M I 846, n° 1, fils de Milon d’Aiglent] ; Pert-son-temps 101, 103-104, 106, surnom de Roland à Vienne pour préserver son incognito [CCC I 385, etc. ; M ø] ; avec Charles contre Gerart (II) et un des douze Pairs.

330Rom(m)enie (I) (païs de R.) 195 : province de Rome, Romagne [M I 1353, n° 1] ; en 196, pays dont Galien se dit originaire [probablement M I 1354, n° 2, province de l’Orient chrétien, l’empire byzantin] ; archiers de R. 247, hommes de Galien venant sans doute de Romagne.

331Romme 108, 114, 167 : Rome [ville d’Italie ; MI 1354] ; empreïs de R. 56, titre porté par la reine de France.

332Rosne 75, 79, 105 : Rhône [M I 1357, n° 1, fleuve] ; gué du R. 208.

333R(o)uciIlon, R(o)ussillon : [MI 1359, n° 1, château et résidence habituelle de Gerart de R.] ; voir Gerart (I).

334Rubion 240 : roi sarrasin assiégeant Montsusain [Gal. (Trep.), chap. 72, etc. ; non repéré dans M].

335Saine 56 : Seine, fleuve [qui passe à Paris (France) ; MI 1400, n° 1].

336Saint Denis 168, 197 : Saint-Denis, lieu où Charles déposa les reliques rapportées de Jérusalem ; où les signes du désastre de Roncevaux furent visibles [M I 1367, n° 1, bourg, abbaye au nord de Paris, fondée par Dagobert] ; Mont Joie S.D., voir Mont Joie.

337Saint Esprit 163 : le Saint-Esprit [M 1860, troisième personne de la Sainte Trinité].

338Saint Jaques : voye de S. J. 189, route de Saint-Jacques de Compostelle en Espagne [M I 1372, lieu célèbre de pèlerinage au tombeau (supposé) de l’apôtre saint Jacques].

339Saint Omer : Saint-Omer [ville de France (Pas-de-Calais)] ; voir Richart de S. O.

340Saint Pere (le S. P. ou P. S.) 72, 167 : médiateur dans le conflit opposant Charles à Gerart (II) [le Pape ; = Pier(r)e(s) n° 1, MI 780, ou Aposto(i)l(l)e, MI 168].

341(Saint) Sepulcre [le (S.) S.] 114, 163, 167, 169-170, 174, 176, 180, Saint S. Nostre Signeur 173 : tombeau de Jésus, lieu de pèlerinage [à Jérusalem ; MI 1384, n° 5].

342Sainte Souffle 223 : Sainte-Sophie à Constantinople [M I 1390, église et bourg de Constantinople].

343Sainte Terre (la S. T. ou la T. S.) 140, 248-249 : la Terre sainte [Palestine ; M II3 827 et II4 707].

344Salebrin(s), Saliban, Salibrant, Salibrins de Sebille 240, 245, le roy de Sebille 244 : roi sarrasin assiégeant Montsusain [= Sallebrant, Gal. (Trep.), chap. 73 ; non repéré dans M].

345Sallehadin 249 : conquit Jhérusalem [en 1187 ; M I 865, n° 5, hist. Saladin 1er, 1137-93, sultan d’Egypte et de Sybérie].

346Salmon de Bretaigne-le duc des Bretons 75, 90, 92, 120, 128, 131, 136, 152, 160, 161, 164, 204, 208 : avec Charles contre Gerart (II) ; au siège de Narbonne ; mort à Roncevaux [M I 867, n° 23].

347Sansses, San(s)son(s) (le duc) d’Orleans 75, 90, 94, 120, 136, 161, 164, 198, 204 : avec Charles contre Gerart (II) ; mort à Roncevaux [M I 875, n° 74].

348Sar(r)agoce 165, 190, 201, 205 : résidence de Marcille ; conquise par Charles [ville d’Espagne (Aragon) ; M I 1396] ; voir Marceille.

349Sar(r)asin(s) : Sarrasin(s) [M I 878] ; au plur., 1-2, 7, 18, 36, etc., païens ou peuple païen (par opposition aux Chrétiens) ; Sarasins et Sarasines 16 ; au sing., 10, 16, 37, 46, etc., païen ; 44-45, 202-203, etc., apostrophe ; 202, 1.18 et 204, 1. 39 [= Martiniaulx, voir ce nom] ; 202, 1.33, oncle de Pinart, tué par Galien [= Corsuble n° 15, neveu de Pinart, MI 326]. Voir aussi Gennes.

350Savaris (I), Savary 96, 98-99, 101-104, 106-107, 109, 111, 152-153 : chargé de la maison de Gerart (II), prisonnier de Roland, qu’il introduira à Vienne auprès d’Aude [M II4 434, n° 1].

351Savaris (II), Savary de Puille 216-217, 222, 224, 234-235, 237, 242-243, 258-260 : fils de Milon (II) et frère de Fourques ; neveu de Regnier, Hernault, Gerart (II), cousin germain d’Olivier et Aimery ; à Montsusain [dans Gal = Savari n° 5, homme de Galien, M I 882 ; dans Gal. (Trep.), fils de Girart de Vienne ; à rapprocher de Simon de Puille, MI 894, n° 59 ?].

352Sebille : Séville [ville d’Espagne (Andalousie)] ; voir Salebrins de S.

353Secille, voir Cecille.

354Signeur (Nostre S.), voir Jhesus.

355Sobrin, Sorbin, Sorbrin(s) (le roy) d’A(c)quilee-de Venise 37-39, 41-50, 53 : géant et roi sarrasin qui assiège la ville de Gennes et convoite Olive [peut-être Sorbrant n°2, MI 900].

356Surie 167, 248-249 : [M I 1412, n° 1, auj. à peu près Syrie, Liban, Israël, Jordanie]. Voir Baudouyn, Godefroi.

357Symeon (saint S.) 168 : saint Siméon (bras rapporté comme relique) [M I 890, n° 1, juif pieux de Jérusalem qui prit l’Enfant Jésus dans ses bras lors de la Présentation au Temple (Luc II, 25-35)].

358Tangré le Roy de Pueille 248-249 : neveu de Buiemont ; meurtrier de Godefroi ; roi en Terre Sainte ; mis à mort à Boulogne (sur l’inconstance de la fortune) [M I 910, n° 2, compagnon de Bauduin de Buillon (hist. Tancrède de Hauteville, prince de Galilée et d’Antioche = 1112)].

359Tarante : [Moisan I 1419, ville des Pouilles (Italie)] ; le prince de T. 227, présent au procès de Jacqueline et favorable à la dame [M ibid.].

360Tartarie : [M I 1420, n° 1, pays sarrasin] ; voir Crosle de T.

361Terrascon : Tarragone [ville d’Espagne (Catalogne) ; voir Andry de T.

362Thenodon 224 ; où se retirèrent les Grecs au siège de Troie [cf. Enéide II, 21 ; = Tenedos, M II4 706, île de la Mer Egée).

363Theseus 108 : fils du roi de Cologne ; épris de la fille de l’empereur de Rome (sur les tourments de l’amour) [allusion à Theseus de Cologne ; l’empereur est Esmeré, sa fille Flore de Rome ; M II4 451].

364Thibault (I) 7 : bourgeois, hôte de Milon (II) dans la cité d’Aquitaine [M I 918, n° 6].

365Thibau(I)t (II), Thiebault de Arrabe 29, 252-253 : fils de Fernagus et adversaire de Guillaume (II) ; fiancé de Guibourt (I) [M I 918, n° 17, premier mari de Guibourt (I)].

366Thi(e)bert 174, 223-224, 226, 229, 233, 236, 238 : fils aîné de Hugon (II), frère de Henry et Jacqueline ; traître envers Jacqueline et Galien [M I 930, n° 2].

367Thiery d’Ardane 121, 161, 178 : père de Berart de M. ; avec Charles contre Gerart (II) [MI 925, n° 69].

368Tholete : [ville d’Espagne (Nouvelle-Castille)] ; voir Galaffre.

369T(h)oulouse 86 : Toulouse, ville tenue par Gerart (II) [en France (Haute-Garonne) ; M I 1427] ; signeur de T. 61, cf. Viennois. Voir Guibourt (II).

370Touraine 207 : terre de sépulture (morts de Roncevaux) [M I 1428, province de France].

371Tourthoulouse 211 : Tortose, ville tenue par les quatre rois de Narbonne, de par Desramé (I) [M I 1429, sur l’Ebre, ville de Catalogne (Espagne)].

372Tristran 108 : amant d’Yseult, la femme de Marc (sur les tourments de l’amour) [CCC I 392 ; M I 940, n° 1].

373Troie, Troye la grant 223-224 : Troie [M I 1433, n° 1, Ilion, ville de la légende homérique] ; siege de T. 108. Voir Hector de T.

374Troyens 248 : habitants de Troie [M I 940, n° 1].

375Troylus, Troÿlus 223-224 : frère de Paris ; mort avec ses frères au siège de Troie (sur l’inconstance de la fortune 248) [M I 940, fils du roi Priam, tué par Achille].

376Turc(q), Turquois : habitant de la Turquie, Sarrasin ; voir Maulprin.

377Turpin(s) de Rains 72, 75, 90, 152, 164, 178, 182, 187, l’evesque de Reims 204 : baron de Charles, et un des douze Pairs [M I 945, n° 2, mort à Roncevaux].

378Turquie : [pays des Turcs] ; de T., voir Maulprin, Martiniaulx.

379Tursier de Lucebonne 240 : roi sarrasin assiégeant Montsusain [M I 946, n° 2].

380Urgant (d’u.) 216 : probablement Durgant, portier de Montsusain [caché sous la transcription d’urgant de H.-E. Keller qu’il faut comparer avec celle que E. Stengel fait de cette prose dans Gal, p. 259 ; Gal. (Trep.), chap. 41 (le nom est évident) ; M ø].

381Venise 42 : ville que tient Sorbrin ; 105, conquise par Aymer [en Italie ; M I 1459]. Voir Sobrin de V.

382Viane, Vienne la grant 3, 62-63, 65-66, 68-69, 71-72, 75, 77-79, 84-89, 95-96, 111-113, 115-117, 121-122, 124-125, 128, 130-131, 147, 153-155, 158-160, 165-166, 169-170, 257, 259, 260 : Vienne, ville de Provence [en France ; M I 1462 n°1, sur le Rhône (Isère)] ; 77, 97, 120, 123-124, 220, 258, cri de ralliement ; l’or de V. 146 ; bourgois et bourgoises de V. 160, ceulx de V. 112-113, 116, 119-120, 124, 135, 142, 148-149, 151, 154-155, 258, ceulx du linage de V. 159, princes (et barons) de V. 132, 151, espie de V. 154, avec Gerart (II) contre Charles. Voir Gerart de V., Guibourt (II).

383Viellantin 76, 79, 93 : cheval conquis par Roland sur Heaulmont [= Veillantif, M II4 469, ].

384Viennois : habitants de Vienne [M I 956] ; 76, 97, 113, 119-121, 124, 128, 140, 151, 159-160, avec Gerart (II) contre Charles ; 258, au secours d’Aimery ; païs-terre de V. 63, 153, 256 : région autour de Vienne [M I 1463, n° 1] ; signeur de V. 61, seigneur de Viennois, Montpellier, Carcassonne, Toulouse et Languedoc, premier mari de Guibourt (II) [GuerinM. (Le N.), 26v° ; M ø] ; ceux de V. 207, hommes d’Olivier, puis de Galien. Voir aussi Gerart (II).

385Vierge (la V.), voir Marie (I).

386Virgille 108 : dominé par une femme (sur les tourments de l’amour) [CCC I 392 ; M I 957, poète latin].

387Ydain 249 : mère de Godefroi, Baudouyn et Eustace [= Yde, MI 965].

388Yon, voir Yvon.

389Ysabel 6 : voisine de Thibault (I) et de sa femme [M I 969, n° 3].

390Ysembert de Bordeaux-de Bourdeaulx 180-181 : prince de France, traître réfugié chez Hugues (II) ; hostile à Charles et ses Pairs [Gal. (Trep.), chap. 8 ; non repéré dans M].

391Yseult 108 : épouse du roi Marc et amante de Tristran (sur les tourments de l’amour) [M II4 482].

392Ysorez de Coïmbres-de Conninbres 244, le roy de C. 240 : roi sarrasin assiégeant Montsusain [Gal. (Trep.), chap. 72 ; non repéré dans M].

393Yvoire 190, 202 : mort à Roncevaux à cause de Ganelon [M I 975, n° 1, un des douze Pairs, compagnon d’Yve, tué par le roi Marsile]. Voir aussi Yvon.

394Y(v)on 190, 202 : mort à Roncevaux à cause de Ganelon [M I 974, n° 1, un des douze Pairs, compagnon d’Yvorie, tué par le roi Marsile]. Voir aussi Yvoire.

Notes

1 D’après le ms. Paris, Bibliothèque de l’Arsenal, 3351. Senefiance n° 35, cuerma, 1994 (abréviation : La Geste).

2 Abréviation utilisée dans cette introduction pour le Répertoire des noms propres de personnes et de lieux cités dans les Chansons de Geste françaises et les œuvres étrangères dérivées, Genève, Droz, 1986 (Publications romanes et françaises CLXIII).

3 Imprimée par Antoine Vérard en 1501, première mise en prose connue de la chanson de Doon de Maience ; en cours de réédition par mes soins.

4 Gal 173,20 (voir les abréviations et les sigles employés dans cette intoduction au début du relevé des noms propres).

5 La Geste, p. 192, 1. 1-2.

6 Gal 243, 40 ; etc.

7 Cf. La Geste, p. 216, 1.7-9.

8 La Geste, p. 216, 1.9-10 et p. 257, 1. 37 (ou 267v).

9 Voir pour la première M II5, p. 994 ; pour la seconde, ibid., p. 961.

10 Un nom en entrée présente parfois des parenthèses qui attestent la diversité de ses formes, mais n’affectent ni son classement dans la table ni les renvois.

11 Hernaut de Beaulade, Renier de Gennes, Girart de Vienne, Le Voyage de Charlemagne à Constantinople, Aymeri de Narbonne, Galïens li Restorés.

12 Abréviation : Croniques.

13 Pour Philis, [CCC I 392 : M ø] indique que A. Moisan n’a pas relevé Philis à la page 392 du tome I de l’édition Guiette des Croniques ; pour Virgille, [CCC I 392 : M I 957] notifie la présence du poète dans le Répertoire et son absence dans le t. II. Ces cas d’omission sont rares.

14 C’est le cas, par ex., pour Glorion qui devrait apparaître dans le ms. 1497, pour le prince de la Marche, difficilement identifiable avec Guyon de Neufmarche dans Gal. (Trep.), ce dernier n’étant pas présent au procès de Jacqueline.

15 Le ms. 3351, à mettre en relation avec les Croniques comme on l’a vu supra, présente, par ailleurs, des rapports étroits : -1) avec tous les Guerin de Monglave imprimés pour l’ensemble de l’histoire ; -2) avec le ms. B.n.F, fr. 1470, reproduit dans les Galien Rethoré imprimés, pour L’Histoire de Galien (I) et (II) -3) avec le ms. B.n.E, fr. 1497, pour L’histoire d’Aymeri (I) et (II).

© Presses universitaires de Provence, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540