Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fin des temps et temps de la fin dans l’univers médiéval

Extrait

D'après Jean Delumeau, "il y a unanimité chez les historiens pour estimer qu'il se produisit en Europe à partir du xive siècle un renforcement et une plus large diffusion de la crainte des derniers temps". Parmi les tenants les plus célèbres de cette doctrine - que tous ne partagent pas - se range Huizinga qui souligne qu' "au déclin du Moyen Âge, la vie s'emplit d'une sombre mélancolie. (...) Le monde s'acheminait vers sa fin, et toute chose terrestre vers la corruption".

Les raisons...


Lire la suite
  • Éditeur : Presses universitaires de Provence
  • Collection : Senefiance | 33
  • Lieu d’édition : Aix-en-Provence
  • Année d’édition : 1993
  • Publication sur OpenEdition Books : 15 mai 2014
  • ISBN (Édition imprimée) : 9782901104339
  • ISBN électronique : 9782821836907
  • DOI : 10.4000/books.pup.3597
  • Nombre de pages : 548 p.
Jean Arrouye
Fin du monde - Fin d'un monde

Sur les enluminures du "Beatus" de Facundus

Micheline de Combarieu du Grès
Deschamps, poète de la fin des temps ?
Richard Trachsler
« Bons es lo sompni e Dieus que ho destin » (Ronsasvals, v. 1723)

À propos de ces rêves qui annoncent la mort

© Presses universitaires de Provence, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540