Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Histoire du vers français. Tome I

 | 
Georges Lote

Signes et caractères

Texte intégral

1> signifie donne, a donné.

2: signifie assone, ou rime avec, ou bien assonant ou rimant avec.

3au-dessus d’une voyelle, marque l’accent rythmique ou grammatical.

4" a deux emplois ; ou bien, dans des mots latins proparoxytons, il indique l’accent grammatical du mot ; ou bien il marque la césure lyrique.

5' sous la voyelle (a, e, o), indique qu’elle est tonique. J’ai dû employer ce procédé de notation dans les parties consacrées à l’étude du vers dans ses rapports avec la langue, parce que, si j’avais placé l’accent au-dessus de la voyelle, il aurait été en concurrence avec les accents graphiques qui indiquent l’ouverture ou la fermeture de la voyelle.

6` marque un son ouvert

7ì — — fermé

8˘ – – la voyelle brève

9- — — longue ~ — — nasale

10¨ — que la voyelle affectée de ce signe s’articule séparément de sa voisine.

11Les caractères phonétiques sont ceux de l’alphabet employé par J. Gilliéron et par l’abbé Rousselot ; ils empruntent le plus souvent, et avec le même son, ceux qui sont usuels en français. Je signalerai seulement, comme un peu particuliers, les suivants : u = ou ; y = i consonne ; w = ou consonne ; = u consonne ; ε = ch ; z = s sonore ; n = n mouillée ; Į = l mouillée ; k représente l’occlusive gutturale sourde, j la spirante palatale sonore.

© Presses universitaires de Provence, 1991

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter