Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Histoire de la thermochimie

 | 
Louis Médard
, 
Henri Tachoire

Chapitre 7. Julius Thomsen

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

7.1 THOMSEN, SA CARRIÈRE

Hans Peter Julius Thomsen (1826-1909) passa toute sa vie à Copenhague, enseignant à l'École militaire et à l'Université. Très tôt, il fut attiré par la chimie. En 1852, il adressa à l'Académie royale des Sciences du Danemark, un court mémoire intitulé : Contribution à un système thermochimique, qui lui valut une médaille d'argent et une aide pécuniaire pour l'achat d'instruments. Dès cette époque, Thomsen se consacra principalement à des recherches expérimentales de calorimétrie chimique. Pendant plus de quarante ans, il exécuta de très nombreuses mesures (près de 4 000, estime-t-on) : dans son laboratoire, il avait aménagé une salle dont la température était maintenue constante (18 °C).

À l'inverse de ce que fera plus tard Berthelot, Thomsen refusa toujours d'accueillir des élèves pour les associer à ses recherches. Il estimait qu'un ensemble homogène de valeurs ne peut être obtenu que par un seul et même expérimentateur.

En 1882, Thomsen réunit l'ensemble de ...

© Presses universitaires de Provence, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540