Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Eschatologie et au-delà

 | 
Claude Carozzi

Chapitre IV. Du refrigerium au répit

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après la visite du Ver sans repos, on pourrait penser que le voyage dans les Ténèbres extérieures est terminé. La scène du Répit pourrait être un ajout ultérieur, puisque ce thème n'est plus attesté ensuite dans le christianisme avant Prudence1. Cependant les choses ne sont pas si simples, car les pleurs redoublés de Paul et la supplication des tourmentés font écho à un des leitmotive de l'Apocalypse de Paul : la miséricorde patiente de Dieu. Celle-ci arrête-t-elle ses effets après la mort, comme semble le supposer la réplique de l'ange :

“Es-tu plus miséricordieux que le Seigneur Dieu... ?”2

La plainte des créatures au début de l'Apocalypse a présenté le péché des hommes comme une calamité dont les effets affectent la création entière :

“chaque créature est au service de Dieu, mais seul le genre humain pèche”3.

Dieu sait tout cela4 et ses anges l'en tiennent informé chaque jour5, mais il est patient et ne condamne que lorsque tout espoir de conversion est perdu6. Bien que les Puissance...

© Presses universitaires de Provence, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540