Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La guerre et les fortifications du Haut-Dauphiné

 | 
Nathalie Nicolas

Conclusion générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le « fait de guerre » en Haut-Dauphiné se résume principalement à un conflit local – la guerre menée par Galéas de Saluces dans la châtellenie de Château-Dauphin en novembre 1362 – et à l’incursion de routiers entre 1360 et 1400 : d’abord les routiers provençaux, en 1368-1369, puis les bandes armées qui traversent la région de manière récurrente. C’est justement la teneur de ces deux formes de guerre – l’une déclarée, l’autre plus larvée – que nous avons souhaité étudier dans une région qui, bien que située aux marges du Dauphiné, devenue simple province du royaume de France en 1349, reste la clé du passage entre Provence et Piémont. Dans ces circonstances perturbées, le dauphin doit défendre sa frontière avec la Provence et, en même temps, il cherche à asseoir son autorité au cœur de cette région, principalement dans les villes de Gap et d’Embrun1.

Après avoir reconnu les cheminements des routiers le long de l’axe de la vallée de la Durance, il restait à établir quels désordres écon...

© Presses universitaires de Provence, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540