Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La guerre et les fortifications du Haut-Dauphiné

 | 
Nathalie Nicolas

Avant-propos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’analyse d’un épisode guerrier apparemment mineur, celui des routiers provençaux traversant la vallée de la Durance au cours de l’été 1368, met en évidencele rôle des fortifications dans la société montagnarde au bas Moyen Âge. La bibliographie consacrée à ce sujet – hormis la publication de la Correspondance de Pierre Ameilh, archevêque de Naples, puis d’Embrun (1363-1369), par Henri Bresc, en 19721 – est caractérisée par son ancienneté2. Parfois traitée comme un conflit consécutif aux licenciements des soldats après leur participation à la guerre de Cent Ans, parfois comparée aux conflits entre le Dauphiné et la Savoie, la « guerre » est rarement évoquée par les historiens3. Tout récemment, Pierrette Paravy qualifiait encore ce court épisode de « guerre des Provençaux » – avec les guillemets d’usage4. Le refus de nommer cette guerre s’explique sans doute par la difficulté de connaître exactement l’identité et le nombre de ces hommes, tantôt routiers issus des Grandes Compagnies, ...

© Presses universitaires de Provence, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540