Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Existe-t-il une doctrine Menger ?

 | 
Gilles Campagnolo

Références bibliographiques concernant Carl Menger (1840-1921)

Texte intégral

Les références aux œuvres de Menger sont données ci-dessous avec la notation standardisée pour les appeler dans tous les chapitres du volume ; à la fin de chaque chapitre apparaissent donc seulement les références des textes d’autres auteurs mentionnés par les contributeurs.

Une remarque sur l’orthographe allemande s’impose : entre celle de Menger et celle en usage de nos jours, les différences sont nombreuses (par exemple : Menger écrivait Capital où l’on écrit aujourd’hui Kapital, Wirthschaft pour Wirtschaft, Irrthümer pour Irrtümer, social et ses composés pour sozial etc.). Nulle part, cela n’entache la compréhension du texte, et aucune consigne n’a prévalu dans ce volume : les références respectent l’orthographe d’origine ; les auteurs des chapitres l’ont, pour certains, conservée, tandis que d’autres l’ont modernisée.

Recueil des œuvres

Gesammelte Werke, œuvres réunies et introduites par Friedrich Hayek (Londres, 1934-1936), réimprimées par J.C.B. Mohr (Paul Siebeck) (Tübingen 1968-1970). En quatre volumes :

volume I : Grundsätze der Volkswirtschaftslehre, Wien, Wilhelm Braumüller, 1871 ;

volume II : Untersuchungen über die Methode der Socialwissenschaften und der Politischen Oekonomie insbesondere, Leipzig, Duncker & Humblot, 1883 ;

volume III : Kleinere Schriften zur Methode und Geschichte der Volkswirtschaftslehre. Contient notamment les textes notés « Die Social-Theorien… », « Roscher… », « Böhm-Bawerk » ou [Menger, 1915], « Grundzüge… » ou [Menger, 1889] (voir la liste des textes de Menger infra) ;

volume IV : Schriften über Geld und Währungspolitik. Contient notamment les textes notés [Menger, 1888a], [Menger, 1892Val], [Menger, 1900], [Menger, 1902] [Menger, 1909] (voir la liste infra).

Fonds d’archives

Allgemeines Verwaltungsarchiv, Wiener Staatsarchiv, Vienne, Autriche. Le Fonds comporte des listes de cours et des feuilles de présence, aussi quelques Personalakten Mengers mais au total bien peu de choses, comme l’a remarqué (avec la déception qu’on imagine) [ikeda, 1997].

Fonds Menger de la Perkins Library, Université Duke (Caroline du Nord, États-Unis). Contient également les archives de Karl Menger fils (19021985) avec certaines archives de Carl Menger père. Après que la bibliothèque entière de son père avait été vendue aux Japonais par la veuve de Menger en 1921, son fils avait emporté les archives qui lui restaient dans son exil aux États-Unis lors de l’Anschluss (1938). Elles ont été rassemblées après le décès de Menger fils par le Pr Roy Weintraub de l’université Duke. Elles sont cataloguées : Economists’ Papers. Series Three : the Papers of Carl Menger, 1840-1921, from the William R. Perkins Library, Duke University. Part1: Notebooks, Notes on Economic Principles and Notes on Money. Part2: Lectures, Notes on Methodology, Correspondence, Biographical Materials, Miscellanea and Printed Matter (including the annotated Grundsätze). A Listing Guide to Parts 1 & 2. Malborough, Adam Matthew Publications and Duke University, 1996. Ces archives ont également fait l’objet d’un numéro spécial de revue : supplément annuel de History of Political Economy, n 22, Bruce Caldwell (dir.), Menger and his Legacy in Economics, Durham-London, 1990.

Fonds Menger du « Centre pour la littérature des sciences sociales occidentales », université Hitotsubashi (Japon). Fonds catalogué ; catalogues disponibles sur place.il y a deux catalogues de ce Fonds Menger du « Centre de recherches sur la littérature des sciences sociales occidentales ». Le premier, datant de 1922, alors que l’université s’appelait encore « École supérieure de commerce de kanda » (au centre de Tokyo), est peu utilisable : Tokyo Shoka Daigaku Fuzoku Toshokan Karu Menga bunko mokuroku ; le second catalogue, de 1955, fut consulté et corrigé par l’historien autrichien Emil kauder : Hitotsubashi Daigaku Fuzoku Toshokan Karu Menga bunko mokuroku II. Les deux catalogues sont disponibles sur place.

Principaux articles concernant le Fonds d’archives de Hitotsubashi

Des trois Fonds, celui conservé au Japon est sans aucun doute le plus riche, notamment en raison des vingt mille volumes de la bibliothèque personnelle de l’économiste, dont nombre sont annotés. À noter en particulier, les riches notes manuscrites du volume des Grundsätze de 1871, destinées à une édition révisée pour laquelle elles ne serviront jamais (car, pour l’édition posthume de 1923, que donna le fils de Menger, ce dernier ne les avait déjà plus à sa disposition). Ces annotations sont encore inédites et font à l’heure actuelle l’objet d’un programme de traduction et d’édition, au sein du projet coordonné par Gilles Campagnolo « Carl Menger et l’évolution de l’École autrichienne ». Les principaux articles concernant le Fonds d’archives à Hitotsubashi sont les suivants :

– par Kinnosuke Ootsuka
Le périple des archives a été bien plus tard narré par le professeur éminent qui avait été l’étudiant chargé de la transaction d’achat auprès de la veuve Menger. Il faisait à cette époque (1921-1922) ses études à Berlin et à Vienne et avait eu vent de la décision de vendre la bibliothèque après le décès de Menger. Ont incidemment participé au volume d’essais divers concernant l’histoire de l’université Hitotsubashi, paru en 1975, okazaki yoshitomi et Mawatari Shoken, sous la direction d’ootsuka : Hitotsubashi Daigaku Fuzoku Toshokan Shi (Histoire de la bibliothèque rattachée à l’université Hitotsubashi).

– par Emil Kauder
Le contenu du Fonds Menger conservé au Japon avait été catalogué par les bibliothécaires japonais, mais ni exploré ni exploité véritablement avant les travaux de Kauder menés en 1959-1960. Kauder publia, d’une part, des transcriptions partielles d’annotations de Menger. Ces transcriptions de notes nous fournissent le texte des révisions manuscrites portées par Menger a posteriori sur ses Grundsätze de 1871, à la demande de son éditeur, ainsi que le « brouillon » de l’ouvrage (donc antérieur à lui) forgé à partir du manuel d’économie de Karl-Heinrich Rau :

  • Carl Mengers erster Entwurf zu seinem Hauptwerk « Grundsätze » geschriebenalsAnmerkungenzuden « GrundsätzenderVolkswirtschaftslehre » von K.-H. Rau, copie dactylographiée, Université de Hitotsubashi, 1963.Kader écrivit, d’autre part, plusieurs articles à ce sujet, notamment :»

  • Mengers nachgelassenen Papieren », Weltwirtschaftliches Archiv, vol. 89, 1962.

– par Gilles Campagnolo
Les travaux sur le Fonds Menger ont été menés de 1997 à 2007, et les articles portant spécifiquement sur la nature du Fonds d’archives sont les suivants :

  • « Un exemple de réception de l’économie occidentale au Japon : le Fonds Carl Menger de l’Université de Hitotsubashi », in N. Lucas et C. Sakai (dir.), Japon Pluriel4, publié par la Société française des Études japonaises, Arles, Philippe Picquier éditeur, 2001, p. 211-221.

  • « La bibliothèque viennoise de Carl Menger conservée au Japon : étude des sources d’une pensée économique », in Stieg G. (dir.), « Vienne 1900 », revue Austriaca, octobre 2000, n 50, p. 173-198. Version adaptée avec kôichi yamazaki (Université Hitotsubashi, Tokyo) : «Image 1.jpg Image 2.jpg Mengâ-bunko : aru keizaishisô no genshiryô », Bulletin of the Center for Social Science Literature, Tokyo, Hitotsubashi University Press, mars 2002, n°22, p. 23-39.

« Learning from Hitotsubashi’s Carl Menger Library (Questioning the origins of Austrian Economics) », Bulletin of the Center for Social Science Literature, Tokyo, Hitotsubashi University Press, mars 2000, no 20, p. 1-16.

Liste (partielle) des textes de Menger

La bibliographie des textes publiés par Menger dans le cours de sa vie se trouve à la fin du volume Iv des Gesammelte Werke (Schriftenverzeichnis, p. 325-332). Elle est complète en ce qui les concerne. En revanche, elle ne contient pas les inédits. Et, bien entendu, les textes publiés par Menger, notamment dans les journaux, ne sont pas tous reproduits dans les G. W. Dans la liste ci-dessous, les textes absents des G. W. sont indiqués par un astérisque. Le double astérisque désigne l’essai dont la première traduction française intégrale figure en document annexe du présent volume. Le lecteur trouve ici la notation standardisée des œuvres qui sert à les appeler dans les chapitres de ce volume.Grundsätze der Volkswirtschaftslehre, Wien, Wilhelm Braumüller, 1871. Noté [Menger, 1871]. Sur les volumes des Grundsätze envoyés par l’éditeur à l’auteur et conservés dans les Fonds d’archives situés à l’université Hitotsubashi (Japon) et à l’université Duke figurent des annotations manuscrites inédites de Menger. Seules celles sur le volume japonais (numéroté 3 par Menger) sont à coup sûr identifiables comme dues seulement à Menger père. L’édition est en préparation par Campagnolo.

* Grundsätze der Volkswirtschaftslehre, édition posthume donnée en 1923 par Karl Menger, fils de l’auteur (sans disposer des notes des archives Menger conservées au Japon). Référence complète : Grundsätze der Volkswirtschaftslehre. Mit einem Geleitwort von Richard Schüller, aus dem Nachlass herausgegeben von Karl Menger, Wien, Hölder-Pichler-Tempsky/ Leipzig, G. Freytag, 1923. Noté [Menger, 1923].

Untersuchungen über die Methode der Socialwissenschaften und der Politischen Oekonomie insbesondere, Leipzig, Duncker & Humblot, 1883. Noté [Menger, 1883].

Die Irrthümer [sic] des Historismus in der deutschen Nationalökonomie, Wien, Alfred Hölder, 1884. Il s’agit de lettres ouvertes censément adressées par Menger « à un ami », en réaction polémique à la recension peu amène des Untersuchungen de 1883 par Gustav von Schmoller, le chef de file de la « jeune » école historique allemande et le principal adversaire de Menger. Elles sont réimprimées dans le vol. III des G. W., p. 1-98. Noté « irrthümer » ou [Menger, 1884].

« Die Social-Theorien der classischen National-oekonomie und die moderne Wirthschaftspolitik », d’abord paru dans le quotidien Neue Freie Presse, Vienne, no 9470 et no 9472 des 6 et 8 janvier 1891, réimp. vol. III des G.W.,

p. 219-245. Noté « Die Social-Theorien… ». « Wilhelm Roscher », d’abord paru dans la Neue Freie Presse, Vienne, n 10708 du 16 juin 1894, réimp. vol. III des G.W., p. 273-281. Noté « Roscher… ».

« Eugen von Böhm-Bawerk », texte obituaire paru en 1915, réimp. vol. III des G. W., p. 293-307. Noté « Böhm-Bawerk » ou [Menger, 1915].

« Grundzüge einer klassifikation der Wirtschaftswissenschaften », de 1889, d’abord paru in Jahrbücher für Nationalökonomie und Statistik, nouvelle série, vol. XIX, p. 1-32, réimp. vol. III des G. W., p. 185-218. Noté « Grundzüge… » ou [Menger, 1889].

« Geld », Handwörterbuch der Staatswissenschaften, Jena, 1892, rév. en 1900 puis en 1909, p. 555-610. Noté « Geld » ou [Menger, 1892alld] quand l’édition de 1892 est utilisée, [Menger, 1909] quand c’est la dernière édition ; réimp. vol. III des G. W., p. 1-116.

« Die Valutaregulierung in Österreich-Ungarn », Jahrbücher für Nationalökonomie und Statistik, vol.II, III et IV, tirage spécial intitulé Beiträge zur Währungsfrage in Österreich-Ungarn, 1892 ; réimp. vol. IV des G. W., p. 125-188. Noté [Menger, 1892Val].

« Zur Theorie des kapitals », Jahrbücher für Nationalökonomie und Statistik, Jena, 1888, neue folge (« nouvelle série »), XVII (III) ; réimp. vol. III des G. W., p. 133-184. Noté [Menger, 1888a].

* Das Problem des Capitalzinßes, article publié à l’occasion de la sortie de l’ouvrage Einige Strittige Fragen der Capitalstheorie d’Eugen von Böhm-Bawerk, Wiener Zeitung, V. 30, III. Noté [Menger, 1900].

* recension et discussion du livre de Böhm-Bawerk Positive Theorie des Kapitalzinses [sic, on notera l’orthographe modernisée], dans le Literarisches Zentralblatt, v. 4, IV signé « C. M. ». Noté [Menger, 1903].

** « on the origin of Money », The Economic Journal, 1892, no2, p. 238-255. Noté [Menger, 1892an].

* « La monnaie, mesure de valeur » initialement publié sous la signature « Charles Menger », Revue d’économie politique, vol. VI, p. 159-175, 1892. Noté « La monnaie… » ou [Menger, 1892fr].

* Böhm-Bawerks Kapitalzinstheorie et les Geflügelte Worte sont des manuscrits non datés (le second sous forme de tableau) qui se trouvent dans les archives de l’université Duke (Caroline du Nord).

Textes disponibles en français (liste exhaustive)

La traduction française de « on the origin of Money », Economic Journal, 1892, n 2, p. 238-255 est le document joint en annexe du présent volume.

« La monnaie, mesure de valeur » initialement publié sous la signature « Charles Menger », Revue d’économie politique, 1892, vol.VI, p. 159-175. Devenu difficile d’accès, il est reproduit en appendice de G. Campagnolo, Carl Menger, Entre Aristote et Hayek : aux sources de l’économie moderne, Paris, CNRS Éditions, 2008, p. 206-220. Noté « La monnaie… » ou [Menger, 1892fr].

« Contribution à la théorie du capital », résumé-adaptation par Charles Secrétan de l’article Zur Theorie des Kapitals, Revue d’économie politique, 1887, n  2, p. 577-594. Noté [Menger, 1888b].

Recherches sur la méthode en sciences sociales, et en économie politique en particulier, traduction intégrale par Gilles Campagnolo de l’ouvrage Untersuchungen über die Methode der Socialwissenschaften und der Politischen Oekonomie insbesondere, Paris, Éditions de l’EHESS, 2010.

Les erreurs de l’historicisme dans l’économie politique allemande, traduction partielle par G. Campagnolo du pamphlet Die Irrthümer des Historismus in der deutschen Nationalökonomie in Recherches sur la méthode, op. cit. supra.

Principes d’économie politique, traduction intégrale par G. Campagnolo de l’ouvrage Grundsätze der Volkwirtschafstlehre (1871) – avec les annotations manuscrites de Menger sur son volume des Grundsätze, en préparation.

Traductions des principaux textes de Menger en anglais Principles of political economy, trad. des Grundsätze der Volkswirtschaftslehre de 1871 par J. Dingwall et B. F. Hoselitz, Glencoe, Illinois, The Free Press, 1950, rééd. New York, 1976 et 1981. Introduction de F. Knight. Noté [Menger, 1871/1950].

Problems of Economics and Sociology, trad. partielle des Untersuchungen de 1883 par f J. Nock, Urbana, 1963, version intégrale réimprimée et éditée par L. White : Investigations into the Method of the Social Sciences with Special Reference to Economics, New york, New york University Press, 1985. Lectures to Crown Prince Rudolf, éditées par E. Streissler, Aldershot, Edward Elgar, 1994, noté [Menger/Streissler, 1994].

Money, traduction de Geld (1909), in M. Latzer et S. Schmitz (dir.), CarlMenger and the Evolution of Payments Systems, Aldershot, Edward Elgar, 2002, p. 25-107.

« Toward a Systematic Classification of the Economic Sciences », trad. de l’essai Grundzüge de 1889, in L. Sommer (dir.), Essays in European economic Thought, Princeton, 1960, p. 1-38.

« Menger : Money as Measure of Value. Translated by G. Campagnolo », History of Political Economy, Duke University Press, été 2005, n 37/2, p. 245-262.

Traductions des principaux textes de Menger en italien

Principii fondamentali di economia, par M. Pantaleoni, imola, Paolo Galeati, 1909. Traduction des Grundsätze de 1871.

Principii fondamentali di economia politica, par R. Broglio d’Ajanoe et N. Bonelli, Bari, Laterza, 1925. introduction de M. Pantaleoni. Traduction de l’édition des Grundsätze de 1923 parue dans le Giornale degli economisti. Principii di economia politica, par E. franco Nani, Torino, UTET, 1976. introduction de G. P. franco. Traduction des Grundsätze de 1923.

Principii di economia politica, par R. Cubeddu et f. Monceri, Soveria, Rubbetino Editore, collection du « Centro di Metodologia delle Scienze Sociali » de l’université de Rome LUiSS, 2001. introduction de k. Milford. Traduction des Grundsätze de 1871.

Il metodo nella scienza economica, par G. Bruguier, in Nuova collana di economisti stranieri e italiani, Torino, UTET, 1937, vol. IV Economia pura, p. 3-190. Traduction des Untersuchungen de 1883.

Sul metodo delle scienze sociali, par f. Monceri, éditée par R. Cubeddu, Macerata, Liberi libri, 1996. introduction de k. Milford. Traduction des Untersuchungen de 1883.

Traductions des principaux textes de Menger en japonais

NB : les noms de famille japonais sont indiqués en majuscules Image 3.jpg (Kokumin Keizai-gaku Genri).Traduction des Grundsätze de 1871 par Image 4.jpg Image 5.jpg (Takuma yASUi, kiichirô yAGi), éditée par Image 6.jpg (Nihon keizai Hyôron sha), collection Image 7.jpgImage 8.jpg (kindai keizai-gaku koten Senshu), 1999.

Image 9.jpg (Ippan Riron Keizai-gaku) (2 vols). Traduction des Grundsätze de 1923 par Image 10.jpg (kiichirô yAGi, Tomotarô NAkAMURA), éditée par Image 11.jpg (Misuzu Shobô), 1982-1984.

Image 12.jpg (Shakai Kagaku no Hôhô ni kansuru Kenkyu). Traduction des Untersuchungen de 1883 par Image 13.jpg (Takeo TODA), éditée par Image 14.jpg (Nihon Hyôron sha), 1937.

Image 15.jpg (Keizaigaku no Hôhô ni kansuru kenkyu).Nouvelle traduction des Untersuchungen de 1883 par Image 16.jpg Image 17.jpg (kôji FUKUI, Syôzo YOSHIDA), éditée par Image 18.jpg (iwanami Bunko), 1988.

Correspondance de Menger

Non répertoriée, elle peut être partiellement retrouvée dans les Fonds d’archives mentionnés ci-dessus, ainsi que dans les correspondances d’autres auteurs avec qui Menger a échangé des lettres ; c’est, par exemple, en particulier le cas dans le deuxième volume de la Correspondence of Léon Walras and related papers, éditée par William Jaffé (t. 1 : 1857-1883, t. 2 : 1884-1897, t. 3 : 1898-1909, Amsterdam, North Holland Pub. Company, 1965).

Publications des membres du comité d’organisation du colloque concernant Menger et l’école autrichienne

Compagnolo G., Criticisms of Classical Political Economy, Londres, Routledge (version anglaise révisée et augmentée de [Campagnolo, 2004]), 2010(a).

« Friedrich August von Hayek, représentant du libéralisme “autrichien” au xxe siècle », in Kévorkian G. (dir.), La pensée libérale. Histoire et controverses, Paris, Ellipses, 2010(b), p. 161-178.

« Constitution d’une approche réflexive comparative du capitalisme : sur la nature de l’influence exercée par Carl Menger sur la pensée historique allemande entre Schmoller et Weber. », in alcouffe A. et diebolt C. (dir.), La pensée économique allemande, Paris, Economica, 2009, p. 171-200.

Carl Menger, Entre Aristote et Hayek : aux sources de l’économie moderne, Paris, CNRS Éditions, 2008(a), 241 p.

(dir.) Carl Menger. Neu erörtert unter Einbeziehung nachgelassener Texte / Discussed on the Basis of New Findings, Frankfurt/Main – Wien, Peter Lang Verlag, 2008(b), 250 p.

« Comprendre l’évolution d’une école de pensée économique : le cas de l’École autrichienne », Économies et sociétés, « Histoire de la pensée économique », 2008(c), 2008/5, n°40, p. 979-1016.

  • « Origins of Menger’s Thought in french Liberal Economists », Review of Austrian Economics, parue « en ligne » (URL : http ://dx.doi.org/10.1007/ s11138-008-0055-3) et en version papier en 2009, n°22/1, p. 53-79. Version française adaptée « pré-publiée » : « Carl Menger, lecteur des économistes libéraux français », Revue française d’économie, 2008(d), XXII /4, p. 139-198.

« De Carl Menger à karl Menger – à Charles Menger ? sur la diffusion de la pensée économique autrichienne », in U. Weinmann (dir.), Autriche-France : transferts d’idées / histoires parallèles ?, revue Austriaca, 2008(e), n 63, janvier 2008, p. 133-150.

Et Schefold B., « Théories de la connaissance en économie : théories rationnelles appliquées à l’économie et théorie intuitiveselon Edgar Salin », Asterion, 2007, n  5, p. 265-297, revue en ligne, http : //asterion.revues.org

« Note sur le raisonnement marginal version Carl Menger », Revue française de sociologie, 2005(a), n  46/4, p. 799-806.

« Money as Measure of Value. An English Presentation of Menger’s Essay in Monetary Thought », History of Political Economy, 2005, vol. 37/2, p. 233-244 et « Menger : Money as Measure of Value. Translated by G. Campagnolo », in : History of Political Economy, 2005(b), vol. 37/2, p. 245-261.

« La représentation du marché de Carl Menger », in G. Bensimon (dir.), Histoire des représentations du marché, Paris, Houdiard éditeur, 2005(c), p. 453-470.

Critique de l’économie politique classique. Marx, Menger et l’École historique, Paris, Presses Universitaires de France, 2004, 336 p.

« Une source philosophique de la pensée économique de Carl Menger :

L’Éthique à Nicomaque d’Aristote », Revue de philosophie économique, 2002/2, p. 5-35.

« Un exemple de réception de l’économie occidentale au Japon : le Fonds Carl Menger de l’université Hitotsubashi », in N. Lucas et C. Sakai (dir.), Japon Pluriel 4, Arles, Philippe Picquier éditeur, 2001, p. 211-221.

« La bibliothèque viennoise de Carl Menger conservée au Japon : étude des sources d’une pensée économique », Austriaca, octobre 2000, n 50 : Vienne 1900, p. 173-198 ; version japonaise (avec k.yamazaki) : « Mengâ-bunko : aru keizaishisô no genshiryô », Bulletin of the Center for Social Science Literature, mars 2002, n 22, p. 23-39.

Livet P., « Élaboration du concept d’école. L’exemple de Menger et de l’école autrichienne », in A. Bouvier et B. Conein (dir.), L’épistémologie sociale. Une théorie sociale de la connaissance, Éditions de l’EHESS, 2007, p. 295-316.

« Cardinality and ordinality in Menger’s framework », in G. Campagnolo (dir.), Carl Menger. Discussed on the Basis of New Findings, Frankfurt/ Main – Wien, Peter Lang Verlag, 2008, p. 187-200.

et NEF F., Les êtres sociaux, Paris, Hermann, 2009.

LORDON A. et OHANA. M., « Empirical Studies and Menger’s Methodology », présentation au colloque de l’INEM, Amsterdam, 19 au 21 août 2004, reprise sous le titre « Empirical studies and Mengerian methodology », in G. Campagnolo (dir.), Carl Menger. Discussed on the Basis of New Findings, Frankfurt/Main – Wien, Peter Lang Verlag, 2008, p. 201-216.

MAGNAN DE BORNIER J., « Comparing Menger and Böhm-Bawerk on Capital Theory », in G. Campagnolo (dir.), Carl Menger. Discussed on the Basis of New Findings, Frankfurt/Main – Wien, Peter Lang Verlag, 2008, op. cit, p. 217-232.

et Tosi G., Évolution et auto-organisation en économie, à paraître.

© Presses universitaires de Provence, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable