Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Histoire du vers français. Tome IV

 | 
Georges Lote

Avertissement

Texte intégral

1Jean Stéfanini, professeur à l'Université de Provence (Aix-Marseille I) nous avait mis sur la voie des manuscrits laissés par Georges Lote, auxquels Jean Subrenat, Professeur et Directeur du Service des Publications de l'Université, s'était aussi intéressé. Nous avons pensé qu'il était souhaitable de publier la suite de l'Histoire du vers français, dont seuls les trois premiers tomes, consacrés au Moyen Âge, avaient paru (Première Partie : Le Moyen Âge, I, Boivin, 1949 ; II, Boivin, 1951 ; III, Hatier, 1955). L'ouvrage était presque achevé au moment de la mort de Georges Lote (1949) : les trois tomes consacrés au xvie et au xviie siècles et les trois tomes portant sur le xviiie siècle étaient prêts pour la publication ; les tomes concernant le xixe siècle ne sont pas dans un état d'achèvement comparable, ce qui oblige à réserver pour l'instant la décision de les publier. Il nous semble inutile de souligner les qualités de ce travail monumental, œuvre de toute une vie, qui mérite de figurer aux côtés de l'Histoire de la langue française de Ferdinand Brunot et de l'Essai de grammaire de la langue française de Jacques Damourette et Édouard Pichon : la richesse de la documentation et la diversité des perspectives en font, malgré sa date, un indispensable ouvrage de référence.

2Nous adressons nos plus vifs remerciements aux deux fils de Georges Lote, dont la confiance désintéressée nous a permis de disposer de l'ensemble des manuscrits laissés par leur père et plus particulièrement à M.C. Lote, pour l'aide dévouée qu'il nous a apportée ; nous remercions aussi l'Université de Provence, le Service des Publications ainsi que son Directeur, Jean Subrenat, pour avoir rendu possible cette édition.

3La publication se fera, comme pour le Moyen Âge, en deux groupes de trois tomes correspondant d'une part aux xvie et xviie siècles (tomes IV, V et VI) et d'autre part au xviiie siècle (tomes VII, VIII et IX). Ces volumes seront édités selon les principes déjà retenus pour les trois précédents et indiqués dans l'Avertissement du tome II du Moyen Âge : « Le texte est, cela va sans dire, celui de l'auteur, sans la moindre correction, ni de fond, ni même de forme ». Les références bibliographiques et l'index des tomes IV, V et VI se trouvent à la fin du tome VI et les notes de l'auteur sont regroupées en fin de chapitre. Les notes infrapaginales des éditeurs, appelées par des astérisques, se bornent à des indications concernant des lacunes ou des difficultés d'interprétation du manuscrit.

© Presses universitaires de Provence, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter