Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Parures d’or et de gemmes

 | 
Valérie Gontero

Annexe

Annexe III. Tableau comparatif des gemmes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce tableau compare cinq manuscrits médiévaux des xiiPeP et xiiiPeP siècles, en prenant pour référence les soixante gemmes du De Lapidibus de Marbode de Rennes (De Lapidibus, considered as a medical treatise with text, commentary and C.W. King’s translation together with text and translation of Marbode’s minor works on stones by John M. Riddte, Wiesbaden, Franz Steiner Vertag GMBH, 1977 (Sudhoffs Archiv).

1) Le Lapidaire alphabétique de Philippe de Thaon, premier lapidaire en langue romane, date du début du xiiPeP siècle (édition P. Meyer, « Les plus anciens lapidaires français », dans Romania, n° 38, Paris, 1909, p. 481 -552)

2) Le lapidaire identifié par son incipit Evax fut un mult riches reis constitue une adaptation du De Lapidibus de Marbode.

Il apparaît dans les manuscrits B. n. F, fr. 14470, (édition L. Pannier, Les lapidaires français du Moyen Âge des xiie, xiiie et xive siècles, réunis, classés et publiés accompagnés de préfaces, de tables et d’un glossaire, Paris, Vieweg, 188...

© Presses universitaires de Provence, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540