Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Parures d’or et de gemmes

 | 
Valérie Gontero

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De la tente d’Adraste aux armes d’Enéas, de la Chambre de Beautés au tombeau d’Alexandre, les parures d’or et de gemmes prêtent leur éclat multicolore au décor des romans antiques, invariablement marqué du sceau de l’orfèvrerie. Omniprésente, elle pare de sa splendeur les personnages, les monstres et l’espace urbain, mais elle orne également, et parfois même revêt, la pensée des poètes, sur le mode de l’integumentum. Élément moteur, elle constitue un catalyseur à plusieurs niveaux, de la lecture à l’écriture. Parallèle à la narration, la description d’orfèvrerie influence progressivement le déroulement de l’action, et oriente la fabula. Corollairement, l’orfèvrerie, qui requiert une poetria adéquate, exerce un impact sur l’écriture. « Romans antiques » ou « romans d’Antiquité », le Roman de Thèbes, le Roman d’Eneas, le Roman de Troie et le Roman d’Alexandre mériteraient aussi bien l’appellation de « romans orfévrés ».

Miroirs du prince, les romans antiques présentent un modèle pour l...

© Presses universitaires de Provence, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540