Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Parures d’or et de gemmes

 | 
Valérie Gontero

Deuxième partie. Une orfèvrerie encyclopédique

Chapitre IV. Une encyclopédie en images

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’occident médiéval considère les images comme un moyen d’enseignement et les assimile à un livre pour les illiterati. Cette théorie permet en premier lieu de donner un enseignement religieux, comme le souligne Jean Wirth :

Le christianisme étant devenu religion officielle, le décor figuratif évolue vers l’iconographie dogmatique. Dès la fin du ive siècle, il est justifié par les Pères cappadociens et par Paulin de Nole, comme un moyen d’édifier religieusement le peuple illettré1.

Les représentations qui ornent les cathédrales remplissent ce programme en proposant une authentique Bible en images, produit du travail concerté de la sculpture et de la peinture. Un passage du Conte de Floire et Blancheflor illustre parfaitement cette transformation du savoir livresque – escriture – en images – painture :

Molt a apris de l’escriture
qui puet savoir de la painture.
li fait i sont des ancissours,
les proueces et les estours. (v. 1873-1876)2

La vue et l’ouïe – les romans étaient lus à haute voix –...

© Presses universitaires de Provence, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540