Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Parures d’or et de gemmes

 | 
Valérie Gontero

Première partie. Le miroir du prince

Chapitre II. Tout l’or de Byzance

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Parce qu’elle se situe au carrefour de différentes acceptions du savoir1, la ville collabore à l’élaboration du Miroir du prince2. Les héros des romans antiques sont avant tout des héros civilisateurs : ils développent la société urbaine et lui font atteindre un haut degré de raffinement. L’urbanité désigne en effet le raffinement des mœurs comme l’apanage de l’espace urbain. Le raffinement des mœurs se traduit notamment par les jeux, loisirs par excellence. Les échecs furent, par exemple, inventés à Troie :

Gieus establirent e troverent
Ou mainte feiz se deporterent.
Onques ne fu riche maistrie
N’afaitemenz ne corteisie
Dont l’om eüst delit ne joie,
Que ne trovassent cil de Troie.
Eschec e tables, gieu de dez
I furent, ço sacheiz, trovez,
E mainte autre uevre deportable,
Riche e vaillant e delitable. (v. 3177-3186)

Par ce raffinement proprement urbain, les personnages se rapprochent des dieux du paganisme, c’est en cela qu’ils sont présentés comme les précurseurs de la civilisation. Il existe...

© Presses universitaires de Provence, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540