Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Parures d’or et de gemmes

 | 
Valérie Gontero

Première partie. Le miroir du prince

Chapitre I. L’étoffe des héros

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les portraits occupent une place majeure dans les romans antiques, comme l’ont montré deux études d’ensemble, l’une d’Aimé Petit, l’autre de Catherine Croizy-Naquet. J’adopterai 1une attitude sensiblement différente de la leur en m’attachant au seul rôle du costume, invariablement paré d’orfèvrerie, dans le portrait. La description vestimentaire, partie intégrante du portrait traditionnel codifié par les Arts poétiques, suit la description physique. Après le corps, formé par Dieu ou, le plus souvent, par Nature, vient le costume, produit du travail humain. Les différents vêtements portés par les personnages fournissent un éventail de la mode du xiiesiècle, même si l’action est censée se dérouler pendant l’Antiquité. Cependant, loin de laisser libre cours à l’imagination des auteurs, le costume obéit à des règles précises, codifiées par la société médiévale. Miroir du prince, le costume doit refléter son rang et son pouvoir, voire, selon les circonstances, ses différentes fonctions. ...

© Presses universitaires de Provence, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540