Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'imposture littéraire dans les Provinciales de Pascal

 | 
Roger Duchêne

Documents

14. Théologie morale des jésuites, par A. Arnauld

Texte intégral

A. Table des matières

1Contre la morale chrétienne en général.

2Contre les commandements de Dieu, et premièrement contre les deux commandements généraux.

3Contre le Decalogue.

4Doctrine des jésuites touchant les sacrements. Du Baptême. De la Confirmation. De l'Eucharistie. De la Pénitence. De l'Ordre.

5De l'Extrême-Onction. Du Mariage.

6Contre l'Eglise et la hiérarchie. Contre le Pape. Contre les évêques.

7Deux déclarations solennelles [...]avec les contraventions publiques qu'ils y ont faites.

B. Comparaison du contenu des Provinciales et de la Théologie morale des jésuites

8PROV.

9IVe p. 77-78, 91. Conditions du péché Théol. mor., I, 3

10Ve p. 101. L'imago Lettre de Polémarque, p. 252

11p. 112. Opinions probables, Bauny Théol. mor., IV, 29

12p. 114-116, 117. Opinions prob. Sanchez, Em. Sa, Vasquez Théol. mor., I, 1

13p. 119. Les opinions probables et la confession Théol. mor., IV, 23, 24

14p. 120-122. Les docteurs substitués aux Pères Théol. mor., I, 2

15VIe p. 159. Le P. Cellot, Bruta ammalia Théol. mor., V, 38

16p. 162. Sur les valets qui se payent de leurs mains Théol. mor., III, 16

17VIIe p. 187. Sur le duel. Hurtado de Mendoza Théol. mor., III, 9

18p. 194-195. Tuer pour des médisances, le P. Hereau Théol. mor., III, 7

19Ville p. 227-228. Modèle de contrat usuraire Théol. mor., III, 15

20p. 233. Le brûleur de granges, Bauny Théol. mor., III, 18 p. 244. Sur la restitution, le P.Cellot Théol. mor., I, 5

21IXe p. 265. Le livre du P. Barry Théol. mor., IV, 12

22p. 270. Le style galant du P. Le Moyne Lettre d'un théologien, p. 254

23p. 275. Sur l'amour-propre d'auteur, Garasse Théol. mor., I, 4

24p. 275-276. Sur l'envie, Bauny Théol. mor., II, 8

25p. 278-279. Equivoques et restrictions mentales Théol. mor., III, 19

26p. 283. Sur la parure des femmes, Bauny Théol. mor., I, 10

27Xe Sur la pénitence Théol. mor., IV, 17-35

28p. 312. Sur l'expiation remise au purgatoire Théol. mor., IV, 21

29320. Entrer dans les lieux de débauche, Bauny Lettre d'un théologien, p. 271-272

30325. Attrition, Thèses de la Société Théol. mor., IV, 18

31327-328. Amour de Dieu, Ant. Sirmond Théol. mor.,U, 1-5, IV, 17

32(Tableaux extraits de l'article de G. Lanson, "Les Provinciales et le livre de la Théologie morale des jésuites", RHLF, 1900. Ses références à Pascal renvoient à l'édition Faugère, Hachette, 1886. Ses références à Arnauld à la deuxième édition de la Théologie morale).

C. Début de la Théologie morale des jésuites

33Contre la morale chrétienne en général

34I. Il n'y a presque plus rien qu'ils ne permettent aux chrétiens, en réduisant toutes choses en probabilités, et enseignant qu'on peut quitter la plus probable opinion que l'on croit vraie pour suivre la moins probable. En soutenant ensuite qu'une opinion est probable aussitôt que deux docteurs l'enseignent, voire même un seul.

35Tous leurs casuistes, Vasquez, Valentia, Enriquez, Lessius, etc. Sanchez, in Decal, 1.1, c. 5 Emman, Sa, in summa verb. dubium.

36II. Pour obliger le monde à suivre les nouveautés principales qu'ils ont introduites dans la morale chrétienne, ils enseignent que nous devons apprendre la règle de notre foi des anciens Peres, mais que pour celle des mœurs, il la faut tirer des docteurs nouveaux, qui est une chose très injurieuse à tous les Pères de l'Eglise.

37Valentía, Reginaldus et Cellot, de Hier., 1.8, c.16, p. 714.

38III. Il n'y a presque personne qui ne puisse trouver des excuses à ses crimes, si l'on admet les conditions qu'ils maintiennent être nécessaires, afin qu'une action soit mortelle, ne voulant pas qu'elle le puisse être, si elle ne procède d'homme, qui voie, qui sache, qui pénètre ce qu'il y a de bien et de mal en elle. Et soutenant qu'avant cette perquisition, cette vue et cette réflexion de l'esprit dessus les qualités bonnes ou mauvaises de la chose à laquelle on s'occupe, l'action avec laquelle on la fait n'est pas volontaire.

39Bauny, Som. des péchés, p. 906, éd. 5.

40[...] V. Ils ont tant peur qu'on ne restitue le bien d'autrui que Cellot ne craint point d'appeler le livre d'un casuiste qui avait empêché un homme de faire une restitution ordonnée par son confesseur, et qu'il allait accomplir, un effet de la prédestination de cette personne, et le prix du sang de Jésus-Christ.

41De Hier., Lib. 8, c.l6, p. 717.

© Presses universitaires de Provence, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540