Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'imposture littéraire dans les Provinciales de Pascal

 | 
Roger Duchêne

Documents

2. Constitution de N.S. Père le Pape Innocent X, par laquelle sont déclarées et définies cinq propositions en matière de Foi

Texte intégral

1Innocent, évêque, serviteur des serviteurs de Dieu. A tous fidèles chrétiens salut, et bénédiction apostolique.

2Comme ainsi soit qu'à l'occasion de l'impression d'un Livre qui porte pour titre, Augustinus Cornelii Jansenii Episcopi Iprensis, entr'autres opinions de cet auteur, aurait été mue contestation, principalement en France, sur cinq d'icelles ; plusieurs évêques du même royaume ont fait instance auprès de nous, à ce qu'il nous plût examiner ces mêmes propositions à nous présentées, et prononcer un jugement certain et évident sur chacune en particulier.

3La teneur des susdites propositions est telle qu'il s'ensuit ;

4La première ; Quelques Commandements de Dieu sont impossibles aux hommes justes, lors même qu'ils veulent et s'efforcent de les accomplir, selon les forces qu'ils ont présentes, et la grâce leur manque par laquelle ils soient rendus possibles.

5La seconde ; Dans l'état de la nature corrompue on ne résiste jamais a la grâce intérieure,

6La troisième ; Pour mériter et démériter dans l'état de la nature corrompue, la liberté qui exclut la nécessité n'est pas requise en l'homme, mais suffit la liberté qui exclut la contrainte.

7La quatrième  ; Les Semi-Pélagiens admettaient la nécessité de la grâce intérieure prévenante, pour chaque acte en particulier, même pour le commencement de la foi, et ils étaient hérétiques en ce qu'ils voulaient que cette grâce fût telle que la volonté humaine pût lui résister ou lui obéir.

8La cinquième ; C'est Semi-Pélagianisme de dire que Jésus-Christ est mort, ou qu'il a répandu son sang généralement pour tous les hommes.

9Considérant l'importance de cette affaire, nous avons fait que les cinq propositions qui nous ont été présentées dans les termes ci-dessus exprimés fussent, en présence de quelques cardinaux de la sainte Eglise romaine souventes fois assemblés spécialement pour ce sujet, examinées diligemment l'une après l'autre par plusieurs Docteurs en la sacrée théologie. Nous avons considéré à loisir et avec maturité leurs suffrages, rapportés tant de vive voix que pas écrit, et avons oui ces mêmes propositions et sur chacune d'ici elles en particulier, en différentes congrégations tenues en notre présence.

10Après avoir imploré avec sollicitude l'assistance du Saint-Esprit, enfin secourus de la faveur de cet Esprit divin, nous avons fait la déclaration et définition suivante ;

11La première des propositions sus dites ; [...] Nous la déclarons téméraire, impie, blasphématoire, condamnée d'anathème et hérétique, et comme telle nous la condamnons.

12La seconde ; [...] Nous la déclarons hérétique, et comme telle nous la condamnons.

13La troisième Nous la déclarons hérétique, et comme telle nous la condamnons.

14La quatrième ; [...] Nous la déclarons fausse et hérétique, et comme telle nous la condamnons.

15La cinquième ; [...] Nous la déclarons fausse, téméraire, scandaleuse ; Et étant entendu en ce sens, que Jésus-Christ soit mort pour le salut seulement des prédestinés, Nous la déclarons impie, blasphématoire, contumélieuse, dérogeante à la bonté de Dieu, et hérétique, et comme telle nous la condamnons.

16Partant nous défendons à tous fidèles chrétiens de l'un et l'autre sexe de croire, d'enseigner ou prêcher touchant lesdites propositions autrement qu'il est contenu en notre présente déclaration et définition, sous les censures et autres peines de droit portées contre les hérétiques et leurs fauteurs.

17Nous n'entendons pas toutefois par cette déclaration et définition faite touchant les cinq propositions susdites approuver en façon quelconque les autres opinions qui sont contenues dans le livre ci-dessus nommé de Cornelius Jansénius. Donné à Rome à Sainte-Marie Majeure, l'an de notre Seigneur 1653, le dernier jour du mois de mai et de notre pontificat le neuvième.

© Presses universitaires de Provence, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540