Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Yves Bonnefoy

 | 
Daniel Lançon
, 
Stephen Romer

Avant-propos

Daniel Lançon et Stephen Romer

Texte intégral

1Des journées de ce printemps 2005, nombreux étaient celles et ceux qui souhaitaient en retrouver les interventions et les voir rassemblées, et précisément à Tours, ville natale d'Yves Bonnefoy. Pour ses nombreux amis, ce fut à plusieurs titres émouvant de voir l'auteur de Rome, 1630 et de L'Arrière-pays, parler à quelques pas d'un grand tableau de Poussin au Musée des Beaux-Arts, et sentir comme à côté de lui l'écolier qui regardait, fasciné, une médiocre chromolithographie sur le mur de la maison familiale. Comme il se le rappelle ailleurs : « on y voyait un lac très bleu, avec des passages d'eau presque noirs sur un fond de montagnes roses... », image redoutable sans doute d'un « vrai lieu » qui aura longtemps hanté l'imagination de ce poète. Pour autant, Tours ce fut aussi le lieu des premières études, et, bien des années plus tard, d'expositions et de colloques (1978, 1993, 2001, 2005), manifestations universitaires et municipales qui transformaient sa ville en sujet vivant avec lequel converser, par exemple des origines de son engagement de poète et de penseur mais aussi des développements les plus contemporains de ses recherches comme nous pouvons le lire dans cet ouvrage.

2C'est en souvenir de belles circonstances (allocutions dans les musées, accompagnement critique lors d'une journée d'études à l'Université, entretiens publics avec des amis au théâtre) que nous avons souhaité mettre en avant cette nécessaire relation entre « amitié » et « réflexion » qu'indique le titre. Pour autant que l'homme soit encore cet arbre où des parentés reconnues sont à partager, l'unité de ce rassemblement de propos sur la traduction de la poésie (réflexions et pratiques en cours), les liens entre le théâtre et la poésie, la peinture et la poésie, apparaîtra, invitant lectrices et lecteurs à des « assentiments » qui sont la vraie vie de l'esprit.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540