Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’information dans les organisations : dynamique et complexité

 | 
Christiane Volant

Session B. Connaissances, travail collaboratif et technologies d’information communication

Introduction

Regina Maria Marteleto

Texte intégral

1Les différentes communications peuvent être regroupées sous deux axes thématiques principaux :

  1. les théories, mesures, procédés et méthodes des Sciences de l’Information et de la Communication, face aux nouveaux paradigmes de gestion et représentation des connaissances dans les entreprises comme les TICs et la transformation et modélisation des espaces organisationnels, dont celui de l’ambiance de travail ;
  2. les nouvelles TICs et l’organisation, représentation et récupération des informations en réseaux, dans le contexte organisationnel, le travail collaboratif, l’économie et les politiques de l’information.

2Au niveau plutôt micro-organisationnel, mais aussi au niveau macro-social, les différentes communications orientent leurs analyses sur les changements, gérés par la nouvelle économie mondialisée et les nouvelles technologies, dans les organisations et leur manière de produire des connaissances pour augmenter et spécifier la capacité productive et novatrice. Il s’agit de produire des nouveaux instruments et méthodes techniques, cognitifs, politiques, sémiotiques pour mieux gérer les connaissances et les informations dans ce nouveau contexte économique, en prenant en compte les différents milieux et pratiques culturelles des acteurs et des organisations.

3Un défi semble se présenter pour les Sciences de l’Information et de la Communication (SICs) dans ce nouveau paradigme d’une économie politique de l’information : faire glisser le regard porté sur les contextes politiques, publics et éducatifs où sont nées leurs questions épistémologiques et méthodologiques fondamentales, vers les contextes économiques et compétitifs des connaissances/informations dans le nouveau ordre global du monde.

Auteur

Professeure, Escola de Ciência da Informação, Universidade Federal de Minas Gerais

© Presses universitaires François-Rabelais, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540