Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Village et ville au Moyen Âge

 | 
Bernard Gauthiez
, 
Elisabeth Zadora-Rio
, 
Henri Galinié

IV. VARIATIONS

Introduction

Bernard Gauthiez et Elisabeth Zadora-Rio

Texte intégral

1L’étude de Stéphane Joly sur Alfred le Grand et les burhs planifiés anglo-saxons, qui ouvre cette quatrième partie, a les vertus d’un apologue : elle montre comment la séduction exercée par un beau modèle peut faire tourner les têtes et tenir lieu d’argumentation. Plus sérieusement, elle illustre les risques de surinterprétation que l’on encourt lorsqu’on cherche à tout prix à faire coïncider les données archéologiques avec les informations provenant des sources écrites.

2La question des modèles – ceux des acteurs de l’urbanisme, cette fois, et non ceux des archéologues et des historiens – est également présente dans les études suivantes, qui s’efforcent de rendre compte des spécificités des trois régions les mieux représentées dans le volume : la Normandie, le Languedoc et l’Anjou-Touraine. Elle est centrale, en particulier, dans le chapitre que Bernard Gauthiez a consacré à la Normandie, dans lequel il cherche à expliquer la forme des opérations d’urbanisme par l’influence de la culture savante. Les agglomérations d’Anjou-Touraine, qui ne révèlent que très peu de traces de planification, jouent ici le rôle de contre-épreuve : comment définir les différences culturelles qui rendraient compte d’un tel écart des modèles d’urbanisme ?

3Les analyses montrent à l’évidence que les périodes majeures d’urbanisation diffèrent d’une région à l’autre : alors que le mouvement ne va guère au-delà du milieu du XIIe s. en Normandie et en Anjou-Touraine, il connaît son essor principal au XIIIe s. en Languedoc et en Auvergne. Les différences morphologiques reflètent donc à la fois un décalage chronologique et des pratiques régionales distinctes, sans qu’il soit toujours aisé de faire la part des deux.

Auteurs

Direction de l’Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture et de la Communication, Paris

CNRS, Laboratoire Archéologie et Territoires, Tours

© Presses universitaires François-Rabelais, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540