Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Famille et éducation en Espagne et en Amérique Latine

 | 
Jean-Louis Guereña

Présentation

Jean-Louis Guereña

Texte intégral

1Sans doute est-ce une forme de folie de prétendre continuer à publier en ce début du XXIe siècle de gros volumes comme nous le faisons, et ce comme si l'informatique et l'électronique n'étaient pas passées par là. Du coup, nous sommes pleinement conscients que le délai avec lequel nous publions ce volume, le XVe de la collection "Études Hispaniques" des Publications de l'Université François Rabelais dépasse les limites du raisonnable. Et pourtant, nous prenons la responsabilité de le publier, et pas simplement par respect des engagements moraux pris envers les différents auteurs qui nous ont fait confiance durant toutes ces années.

2Il nous semble en effet que tout compte fait, et malgré quelques petits détails que le lecteur voudra bien nous pardonner (publications annoncées "sous presse" et parues effectivement depuis, par exemple), l'ensemble conserve un intérêt scientifique indéniable, que ce soit dans le cadre de l'Histoire de la Famille que dans celui de l'Éducation, et ce tant pour le domaine hispanique que pour l'aire hispano-américaine.

  • 1 Voir Francisco Chacón Jiménez, "La familia en España : una historia por hacer", in La familia en l (...)
  • 2 Signalons toutefois V. Llorent Bedmar (Ed.), Familia y Educación una perspectiva comporada, Sevill (...)

3L'Histoire et la sociologie de la Famille se sont certes développées fortement dans les dernières années, particulièrement de l'autre côté des Pyrénées, en particulier sous l'impulsion de Francisco Chacón Jimenez1, mais l'espace familial dans les processus éducatifs n'avait pas encore été analyse en profondeur, nous semble-t-il, dans les espaces hispanique et hispano-américain2 C’est ce à quoi s'attachent les contributions de ce volume structurées en trois grands axes. Temps des familles, temps scolaires ; École, famille, socialisation ; Modèles et contre-modèles.

  • 3 Jean-René Aymes, Eve-Marie Fell, et Jean-Louis Guereña (éds.) : Ecole et Société en Espagne et en (...)

4Le programme de travail ouvert par le CIREMIA en 1994 s'est donc attaché à analyser les rapports entre Famille et Education en Espagne et en Amérique latine Le CIREMIA a donc quitté le domaine de l'Education formelle ou il s'était cantonné jusque-là-que ce soit dans le cadre des enseignements élémentaires qu'universitaires3 - pour aborder un territoire plus vaste, au cœur de l'histoire des mentalités, de l'histoire sociale, ouverte récemment à la vie privée, et donc à l'espace de la famille. L'Education est à saisir ici non seulement comme processus formalisé d'apprentissages réglés de connaissances, mais surtout comme processus de socialisation.

5C'est dans ce cadre que s'est tenu à Tours le5e Colloque International du CIREMIA, sur le thème Famille et Education dans le Monde Hispanique et Hispano-Américain. Réalités et Représentations, dont nous présentons ici les Actes. Plus de cinquante communiquants y ont participé (en provenance principalement de France, d'Espagne, et de certains pays d'Amérique Latine). Il est à noter qu'à cette occasion un certain nombre de doctorante, issus de notre DEA, ou de tout jeunes docteurs, ont pu présenter leurs premières communications à un colloque international. Il nous paraît en effet important d'associer ainsi étroitement les jeunes chercheurs et de leur donner l'occasion de présenter publiquement leurs travaux.

6Le CIREMIA a également lancé un Séminaire, dont l'objectif est précisément de permettre de rencontrer des chercheurs extérieurs, familiers du thème de la famille, mais aussi de donner l'occasion à tous (tant chercheurs confirmés qu'étudiants de DEA et doctorante) d'exposer l'état de leurs recherches sur tel ou tel point du chantier, et donc de faire avancer collectivement la réflexion sur le programme en cours.

7Plus de vingt communications ont ainsi été présentées et discutées dans ce cadre lors des six séances du séminaire tenues de 1996 à 1998, et qui complètent la réflexion entamée lors du colloque. Nous tenons à remercier chaleureusement tous les chercheurs qui ont bien voulu répondre à notre invitation : Mariannick Guennec, "L'Education dans les romans de la génération de 1940 au Costa Rica", Manuel García Cartagena, "En busca de la familia dominicana", Dominique Gay-Sylvestre, "Famille et Révolution à Cuba, 1959-1989" (23 Mars 1996) ; Maria Enriquez, ''La famille paysanne costaricienne à travers des récits de vie", Florent Kohler, "Le patriarcalisme dans le Nordeste brésilien vu par Gilberto Freyre", Elvire Diaz, "La politique éducative de la IIe République vue par un humoriste Antoine Fraile "Le mouvement associatif galicien et le bilinguisme (1983-1993)" (23 Novembre 1996), Gloria Truche, "Famille et Education dans la littérature emblématique espagnole" Ève-Marie Fell, "Famille, Femme et Education dans le Pérou du XIXe siècle, François Soraruff, "Famille et Education en Equateur", Jean-Yves Kerzullec "Représentations du Costa Rica à travers les discours présidentiels (26. Avril 1997) ;· Fernando Copello, "L'enfant comme récepteur du Fabulario de Sebastian Mey", Sylvie Imparato-Prieur (Université du Havre) : "Famille et Education de a jeune fille en Espagne (deuxième moitié du XVIIIe siecle), Colette Rabaté "Famille et Education dans le Semanario Pintoresco Español (1836-1857)", Luis Martín (Université de Valenciennes) : "Education, Jeunesse et Politique dans l'Espagne du premier tiers du XXe siècle" (22 Novembre 1997) ; Francisco Chacón Jiménez (Université de Murcie), "Nuevas perspectivas sobre la sociedad española del Antiguo Régimen a través de la Historia de la Familia", Pierre Caspard (INRP-CNRS) "L'apport des écrits personnels à l'Histoire de l'Education" (10 janvier 1998) ; Hélène Bénard, "Le piano dans la maison espagnole au XIXe siècle, Celine Peyrol, "L'éducation féminine chez Galdós", Sévérine Dard (Institut Universitaire Européen, Florence), "L'éducation populaire à Barcelone au début du XXe siècle, José Parada, "Rol del Estado y de la familia en la formación del indígena venezolano" (14 Mars 1998).

8Depuis, le CIREMIA s'est intéressé à d'autres problématiques (limage notamment) qui témoignent du dynamisme des chercheurs qui le composent et de leur capacité à aborder divers chantiers tout en restant fidèles au programme général du Centre portant sur l'étude des processus historiques de transmission des savoirs et des idéologies dans le monde ibérique et ibéro-américain.

9Nous voudrions pour finir remercier tous ceux sans lesquels ce volume n'aurait pu voir le jour, et en particulier le Président Jacques Gautron et toute l'équipe présidentielle, qui ont constamment marque leur intérêt pour les travaux CIREMIA Nous ne pouvons bien entendu oublier Veronica Serrano-Ruhaut fidèle et précieuse secrétaire du CIREMIA, à qui l'on doit en particulier l'index onomastique qui rendra, nous l'espérons, service au lecteur.

Notes

1 Voir Francisco Chacón Jiménez, "La familia en España : una historia por hacer", in La familia en la España mediterránea (siglos XV-XIX), Barcelona, Editorial Crítica PP. 13-35, et Isabell Moll, "Historia de la familia. Una reflexión historiográfica", Ayer, Madrid, n° 40, 2000, pp. 227-237.

2 Signalons toutefois V. Llorent Bedmar (Ed.), Familia y Educación una perspectiva comporada, Sevilla, la Universidad de Sevilla. Departamento de Teoría e Historia de la Educación y Pedagogía Social, 1998, 731 p., et le numéro monographique de la Revista de Educación, Madrid (n° 325, mai-août 2001).

3 Jean-René Aymes, Eve-Marie Fell, et Jean-Louis Guereña (éds.) : Ecole et Société en Espagne et en Amérique latine (XVIIIe-XXe siècles), Tours, Publications de l'Université de Tours (Série "Etudes Hispaniques", V), 1985, 185 p. ; Jean-René Aymes, Eve-Marie Fell, et Jean-Louis Guereña (éds.) : L'enseignement primaire en Espagne et en Amérique latine du XVIIIe siècle à nos jours.-Politiques éducatives et Réalités scolaires. Actes du colloque de Tours (29-30 novembre 1985), Tours, Publications de l'Université de Tours (Série "Etudes Hispaniques". VI-VII), 1986, VIII-632 p. ; Jean-Rene Aymes, Eve-Marie Fell et Jean-Louis Guereña (éds.) : Ecole et Eglise en Espagne et en Amérique latine. -Aspects idéologiques et institutionnels. Actes du colloque de Tours (4-6 décembre 1987), Tours, Publications de l'Université de Tours ("Etudes Hispaniques", VIII-IX), 1988, IV-518 p. ; Jean-Louis Guereña, Eve-Marie Fell et Jean-René Aymes (éds.) : Matériaux pour une Histoire de la scolarisation en Espagne et en Amérique latine (XVIIIe-XXe siècles), Tours, Publications de l'Université de Tours (Série "Etudes Hispaniques", vol. X), 1990, VIII-184 p. ; L'Université en Espagne et en Amérique latine du Moyen-Age a nos jours. I.-Structures et Acteurs, Edition et Introduction par Jean-Louis Guereña, Eve-Mane Fell, et JeanRaié Aymes, TOUTS, Publications de l'Université de Tours (Série "Etudes Hispaniques", XI-XII), 1991, X-673 p. ; L'Université en Espagne et en Amérique latine du Moyen-Age à nos jours. II.-Enjeux, Contenus, Images, Edition et Introduction par Jean-Louis Guereña et Eve-Marie Fell, Tours, Publications de l'Université de Tours (Série "Etudes Hispaniques", XIII-XIV), 1998, VIII-685 p.

Auteur

C.I.R.E.M.I.A, Université François-Rabelais, Tours

© Presses universitaires François-Rabelais, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540