Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La couleur du temps dans la culture afro-américaine

 | 
Claudine Raynaud

Auteurs par ordre alphabétique

Texte intégral

Françoise CLARY

1Spécialiste de littérature et de civilisation afro-américaines, Françoise Clary est Professeur émérite (Université de Rouen), attachée à Duke University. Elle a publié Le Roman afro-américain de Chester Himes à Hal Bennett (Peter Lang, 1988), Black American Stories (Hatier, 1991), Jean Toomer et la Renaissance de Harlem (Ellipses, 1997), Pan-Africanisme : mémoire, culture et idéologie (L’Harmattan, 2002) ainsi que des articles dans différentes revues, sur la Discrimination Positive, la presse noire, l’islam afro-américain, notamment « L’Islam afro-américain entre universalisme musulman et nationalisme noir » (BDIC, 75, septembre 2004 : 39-49).

Cécile COTTENET

2Cécile Cottenet est Maître de Conférences à l’Université d’Aix-Marseille I et membre du CEAA. Elle a soutenu une thèse sur les histoires éditoriales de Charles W. Chesnutt et Jean Toomer, dans laquelle elle examinait les trajets de ces deux écrivains afro-américains jusqu’à la publication (2003). Elle travaille au croisement de l’histoire du livre et de l’édition américaine, et des études afro-américaines.

Wendy HARDING

3Professeur d’anglais à l’Université de Toulouse-le Mirail, Wendy Harding est co-directrice du Groupe d’Etudes Nord-Américaines (le G.E.N.A.). Elle a obtenu un doctorat de l’université du Connecticut, U.S.A. en 1985 et une HDR à l’Université de Paris-Sorbonne en 1999. Elle a publié dans les domaines de la littérature du Moyen Age anglais et des nouvelles littératures américaines. Son livre, A World of Difference : An Inter-Cultural Study of Toni Morrison’s Novels, écrit en collaboration avec Jacky Martin, est paru en 1994 à Greenwood Press. Elle travaille actuellement sur les concepts d’hybridité, de métissage et d’altérité dans la littérature américaine contemporaine.

Annie-Paule MIELLE DE PRINSAC

4Agrégée d’Anglais, Docteur ès Lettres et musicienne, Annie-Paule Mielle de Prinsac s’est d’abord intéressée à la musique élisabéthaine. Elle a obtenu une bourse de recherche à l’Université de Harvard où elle a travaillé sur la métaphore et la métamorphose dans les dernières pièces de Shakespeare. Elle a enseigné à l’Université de Madagascar. Elle est également spécialiste de littérature afro-américaine et a publié un livre sur Toni Morrison : De l’un à l’autre. L’Identité dans les romans de Toni Morrison, Editions Universitaires de Dijon, 1999. Elle a contribué des articles à Etudes Anglaises, à la collection Kaléidoscopes des EUD et aux éditions Ellipses consacrées à l’Agrégation, tant sur Shakespeare que sur la littérature américaine. Elle est aujourd’hui Maître de conférences à l’Université de Bourgogne et a été chercheur invité au Du Bois Institute à Harvard.

Isabelle ROUFFINEAU

5Agrégée d’anglais, Isabelle Rouffineau enseigne en classes préparatoires HEC au lycée Joachim du Bellay à Angers. Elle prépare actuellement une thèse à l’Université de Paris III intitulée : « La Jouissance et le sacré dans l’œuvre romanesque d’Alice Walker ». L’écrivain lui a accordé un entretien exclusif dans sa demeure de Berkeley en 2002. Elle a publié des articles issus des congrès de la SAES et dans la revue électronique Cercles. Ses recherches sont basées sur une lecture psychanalytique des textes littéraires (littérature américaine contemporaine). Elle s’intéresse également à l’anthropologie et à l’ethnopsychiatrie. Elle a participé à l’ouvrage collectif de la collection Ellipses Capes – Agrégation 2003 sur A Streetcar Named Desire.

Anne-Marie PAQUET-DEYRIS

6Anne Marie Paquet-Deyris est professeur de littérature américaine à l’Université de Rouen. Spécialiste de littérature afro-américaine, elle a publié en 1996 un livre intitulé Toni Morrison. Figures de Femmes aux Presses de Paris 4-Sorbonne. Normalienne, elle écrit aussi depuis de longues années sur les problèmes de l’adaptation cinématographique et la sémiotique de l’image.

Maïca SANCONIE

7Maïca Sanconie holds a Ph. D. Degree from the University of Paris III-Sorbonne Nouvelle, where she wrote a dissertation: Black Americain Painters: 1945-1980. Writer, translator, independent researcher, she has delivered papers and published several essays on African-American artists, translation and the relationship between literature and the arts. She has published two books of fiction. She is currently an editor for the Bénézit Dictionary of Painters and Sculptors (Editions Gründ, Paris).

Sophie VALLAS

8Sophie Vallas est Maître de Conférences à l’Université de Provence, Aix-Marseille I. Auteur d’une thèse et de divers travaux sur Paul Auster, elle a publié plusieurs articles sur la littérature américaine du XXème siècle.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540