Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

École et Église en Espagne et en Amérique Latine

 | 
Jean-René Aymes
, 
Ève-Marie Fell
, 
Jean-Louis Guereña

I. Introduction

Introduction

Jean-René Aymes, Ève-Marie Fell et Jean-Louis Guereña

Texte intégral

  • 1 Le premier eut lieu les 29 et 30 novembre 1985. Les Actes en ont été édités dans cette même collec (...)
  • 2 Deux journées d'étude furent consacrées en 1986 à l'approche de la scolarisation, et une en 1988 à (...)

1Le champ éducatif se trouve placé au cœur même de l'action évangélisatrice qu'entend poursuivre l'Eglise. C'est sur la nature et les formes de cet espace que prétendait réfléchir le deuxième colloque international organisé par le CIREMIA1 dans le cadre de son programme de travail sur l'enseignement primaire, son statut, ses formes, son évolution2. L'importance des institutions religieuses dans le monde ibérique, leur puissante influence dans la vie politique et sociale, commandaient la prise en compte de l'Eglise dans l'approche des phénomènes éducatifs. Les Actes de ce colloque Ecole et Eglise en Espagne et en Amérique latine. Aspects idéologiques et institutionnels permettent une approche diversifiée et renouvelée d'un domaine encore largement inexploré, tout au moins pour l'époque contemporaine.

  • 3 Le Colloque eut lieu les 10-13 septembre 1986 à Palma de Majorque (Boletín de Historia de la Educa (...)

2Le renouveau conjoint de l'histoire de l'Education et de l'histoire de l'Eglise a permis la sortie d'un double ghetto, le pédagogique et le religieux, et l'approche de ces questions dans une perspective d'histoire sociale. Quelques mois avant notre colloque, la section d'Histoire de l'Education de la Société Espagnole de Pédagogie organisait sa quatrième rencontre nationale sur le thème Iglesia y Educación en España. Perspectivas históricas3, montrant ainsi l'actualité et la vitalité de ce champ de recherche.

3Le sous-titre donné à notre colloque en indique assez précisément les orientations générales. Le processus sécularisateur et centralisateur de l'Etat, sa prise en charge du domaine éducatif, souvent au simple plan des bonnes intentions, et le fonctionnement de l'Eglise comme appareil, orientaient la recherche vers ces aspects idéologiques et institutionnels. Les matériaux que nous présentons permettent d'en mieux saisir les fonctions, les affrontements, les déplacements. Peut-on parler d'un affaiblissement progressif de l'Eglise, appareil très longtemps dominant, et qui concentre non seulement des fonctions religieuses, mais aussi scolaires, et une bonne partie des fonctions d'information et de culture ?

4Les 31 communications reprises dans les Actes, soit 23 pour l'Espagne, et 8 pour l'Amérique, ont été distribuées en sept ensembles : l'Eglise dans l'Ecole. Les catéchismes — Etat, Ecole, Eglise — l'Eglise menacée. Projets parallèles — l'offensive de l'Eglise. Congrégations et Education populaire — Famille et éducation chrétienne — Enjeux éducatifs en Amérique latine — Apostolat et laïcité au Mexique. Si le champ chronologique abordé est plus vaste que dans le colloque antérieur, puisqu'il s'étend du XVIe siècle à nos jours, permettant ainsi une vision globale dans le temps long des phénomènes, l'essentiel des contributions se réfère toutefois à l'époque contemporaine. Aucun travail en particulier n'aborde la période coloniale en Amérique. Malgré le déséquilibre entre les chapitres portant sur l'Espagne et l'Amérique latine, nous pensons utile la confrontation en un même lieu d'expériences et de situations très diverses dans la chronologie et la nature.

5Thématiquement, le colloque s'ouvrait à d'autres réalités que l'Ecole comme institution, en incluant en particulier le domaine de la famille comme espace spécialement sensible aux deux champs étudiés. Nous souhaitons poursuivre dans cette voie. L'Histoire de l'Education est un vaste terrain, non clos, que l'histoire de la famille, comme l'histoire des mouvements sociaux ou l'histoire de l'Eglise, par exemple, doivent pouvoir irriguer.

6Il faut aussi souligner la part prise par les études locales et régionales, qui voisinent avec les visions plus générales. Ainsi, pour l'Espagne, la plupart des ensembles régionaux sont abordés (Asturies, Catalogne, Andalousie, Pays Basque, etc.). Dans le continent américain, le Mexique, qui bénéficie d'un chapitre particulier, est l'objet de plusieurs études. Cette prééminence ne surprendra personne, l'historiographie mexicaine ayant pris elle-même sur d'autres pays une considérable avance. A ses côtés sont étudiés divers aspects et moments de l'histoire éducative de l'Equateur, du Chili et du Pérou. Deux thèmes dominent l'ensemble de la réflexion américaniste : les difficultés considérables que rencontre le processus de laïcisation des structures scolaires au XIXe siècle, et d'autre part l'emprise que gardent à notre époque les Eglises (car elles sont de plus en plus nombreuses) sur les mentalités et les systèmes éducatifs des pays les plus démunis.

7Le lieu central qu'occupe la catéchèse dans le fonctionnement même de l'Eglise nous autorise à arrêter sur elle notre attention. Le mode dialectique du couple questions/réponses, la mémorisation obligatoire par l'ensemble des enfants d'un corpus doctrinal, font du catéchisme un instrument essentiel, un véritable intermédiaire culturel. Il est clair que les instituteurs sont des catéchistes, et les grands textes qui formalisent le réseau scolaire en Espagne au XIXe siècle (1838, 1857) rappellent cette notion fondamentale. L'efficacité, l'accessibilité du catéchisme en autorisent d'ailleurs le détournement de la forme à des fins non religieuses.

8Etonnante variété des catéchismes ! Le religieux continue toutefois d'avoir la part belle, et ce sont souvent les mêmes textes (Ripalda, Fleury, Astete) qui continuent, au travers des siècles et des deux côtés de l'Atlantique, leur mission évangélisatrice et leur fonction de socialisation. L'Eglise et l'Ecole ne visent-elles pas les mêmes finalités ? Les difficultés que rencontre l'établissement d'un réseau laïque d'enseignement en témoignent Dépouillée de sa position dominante, l'Eglise ne baisse pas les bras. L'utilisation du catholicisme social comme instrument de la reconquête idéologique s'accompagne d'un renforcement du réseau éducatif religieux entre les mains des congrégations. L'étude des formes de religiosité devrait d'ailleurs nous éclairer sur cette relative déchristianisation en milieu urbain dont l'Eglise prend prétexte pour mener son offensive.

9L'utilisation de sources nouvelles, ou insuffisamment traitées jusqu'ici, témoigne de la vitalité et des possibilités des recherches en histoire de l'Education. Le programme de travail que le CIREMIA engage pour les prochaines années sur l'enseignement supérieur permettra, nous l'espérons, de poursuivre une fructueuse collaboration entre chercheurs français, espagnols, latino-américains et autres, et d'aborder les problèmes dans une optique comparatiste, en partant d'échantillons nationaux, de monographies locales ou d'ensembles disciplinaires.

Notes

1 Le premier eut lieu les 29 et 30 novembre 1985. Les Actes en ont été édités dans cette même collection en 1986 : L'enseignement primaire en Espagne et en Amérique latine du XVIIIe siècle à nos jours — Politiques éducatives et Réalités scolaires, X-632 p.

2 Deux journées d'étude furent consacrées en 1986 à l'approche de la scolarisation, et une en 1988 à : Maîtres et élèves. L'ensemble de ces interventions sera recueilli dans un volume qui clôturera provisoirement les travaux du CIREMIA sur l'enseignement primaire commencés avec la publication collective Ecole et Société en Espagne et en Amérique latine (XVIIIe-XXe siècles), 1983, 185 p.

3 Le Colloque eut lieu les 10-13 septembre 1986 à Palma de Majorque (Boletín de Historia de la Educación, Madrid, N° 10-11, janvier-décembre 1986, pp. 5-9). Les actes en deux volumes (Iglesia y Educación en España. Perspectivas históricas. IV Coloquio de Historia de la Educación, Palma, septiembre 1986, Palma, Universitat de les liles Balears, 1986, 426 et 250-202-88 p.) reproduisent les textes de 81 communications distribuées en quatre grands blocs (Eglise, Société et Education dans l'Espagne moderne et contemporaine. Apports de l'Eglise à la pensée pédagogique, Méthodes et techniques de l'éducation religieuse et confessionnelle, Méthodologie et concept de l'Histoire de l'Education).

Auteurs

Université de Tours

Université de Tours

Université de Tours

© Presses universitaires François-Rabelais, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540