Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

École et société en Espagne et en Amérique Latine (XVIIIe - XXe siècles)

 | 
Jean-René Aymes
, 
Ève-Marie Fell
, 
Jean-Louis Guereña

III – Documents

Présentation

Jean-René Aymes et Jean-Louis Guereña

Texte intégral

1Comme il a été annoncé dans l’avant-propos de ce volume, l’une des préoccupations essentielles des membres du groupe de recherche, conjointement avec la production d’études originales visant à combler des lacunes dans le domaine de l’histoire de l’éducation dans les pays ibériques, consiste à mettre à la disposition du lecteur un ensemble de documents de nature diverse (lois et règlements, extraits de manuels scolaires, textes importants de pédagogues...), qu’il est actuellement impossible ou difficile de se procurer sous la forme commode d’anthologies.

2Un prochain volume devrait être consacré à la publication de tels documents. Dans cette perspective, nous offrons ci-dessous deux séries de documents qui illustrent les travaux présentés par Jean-René Aymes et Jean-Louis Guereña.

3A l’inverse des autres textes auxquels se réfère l’article sur « Les ilustrados et l’enseignement élémentaire », le petit traité pédagogique du Père Sarmiento – dont l’original se trouve à la bibliothèque du monastère espagnol de Silos – figure dans un ouvrage ancien, celui de Maria Angeles Galiano, qui n’existe plus dans le commerce (Tres hombres y un problema – Feijóo ; Sarmiento y Jovellanos ante la educación moderna, C. S. I. C., Madrid, 1953).

4La loi de 1857 n’est certes pas un texte inconnu. Sa publication relativement récente dans la collection de documents publiés par le Ministère espagnol de l’Éducation sous la direction de Manuel Puelles (Historia de la educación en España. Textos y documentos, tome II. De las Cortes de Cádiz a la Revolución de 1868 ; Madrid, 1979, pp. 244-302) en a permis la diffusion en Espagne. Nous avons toutefois pensé utile d’en reproduire les extraits essentiels relatifs à l’enseignement primaire pour mieux illustrer l’article sur « L’État et l’École au XIXe siècle » à l’intention du lecteur français familiarisé avec la langue espagnole. Le caractère central de ce texte dans la politique éducative de l’État espagnol explique son inclusion : sans leur accorder une importance excessive, et à condition d’en déceler imprécisions, ambiguïtés et lacunes, les textes réglementaires autorisent en effet une première approche de la scolarisation et de la politique éducative.

© Presses universitaires François-Rabelais, 1983

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540