Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Négation

 | 
Stéphanie Bonnefille
, 
Sébastien Salbayre

Notices biographiques/Notes on contributors

Texte intégral

Nami Arimitsu

Is a lecturer at Toyo University, Tokyo, Japan. She specializes in semantics and pragmatics in theoretical linguistics. Her main interest is negation, especially indirect negative expressions which do not have direct negative markers such as “not” or “no”. Along these lines, she is interested in the phenomena of opposition, contrast, scale and negative value.

Nicolas Buté

Is teaching assistant (professeur agrégé) at the University of Paris IV La Sorbonne. He is currently working on a PhD on the translation of Elizabethan poetry under the supervision of Pr Pierre Iselin. He has published two articles on Elizabethan love poetry, one addressing the subject of intertextuality (in Anglophonia, French Journal of English Studies n° 13, ed. Yves Peyré. Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2003), the other the notion of genre (in Etudes Anglaises, Revue du monde anglophone n° 57/3, Paris, Didier Erudition/Klincksiek, juillet-septembre 2004).

Bert Cappelle

Is a post-doctoral researcher at K.U. Leuven, where he obtained a Ph.D. in linguistics with a thesis on verb-particle patterns in English. At campus Kortrijk of K.U. Leuven he currently works together with Renaat Declerck and Susan Reed on a project resulting in a multi-volume grammar of the English verb phrase. While his main interest remains with particle constructions, he sporadically writes about other constructional phenomena.

Gilles Chamerois

Enseigne actuellement à l'Université François Rabelais de Tours et termine une thèse sur l’espace, le temps et le savoir dans Mason & Dixon de Thomas Pynchon. Il a étudié des auteurs très divers, toujours avec le souci de confronter par la microanalyse le texte à son Autre, que cela soit le cinéma, la cartographie ou l’image en général.

Paul Chilton

Received his first degree and doctorate from the University of Oxford. He is currently professor of Linguistics at the University of East Anglia. His varied publications include work on French Renaissance literature and translation from French, as well as work in the analysis of political discourse and in cognitive linguistics. He is now working on spatial representation and the use of abstract spaces in a discourse-based model of grammatical constructions.

Guillaume Cingal

Ancien élève de l’E.N.S. (Ulm-Sèvres), agrégé d’anglais et Docteur ès Lettres, est Maître de conférences à l’Université François-Rabelais de Tours. Il a publié de nombreux articles dans le domaine des littératures africaines de langue anglaise.

Georgiana Colvile

Est Professeur d'études anglo-américaines à l'Université de Tours et a longtemps enseigné la littérature française et comparée et le cinéma à l'Université du Colorado (Boulder) et dans d'autres universités américaines. Elle est spécialiste du surréalisme, en particulier des femmes écrivains et artistes du mouvement, et travaille sur la littérature canadienne et sur le cinéma. Elle a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles dans ces trois domaines, en français et en anglais. Ses quatre derniers livres concernent les femmes surréalistes : une anthologie de trente-quatre femmes surréalistes, Scandaleusement d'elles (Paris, Jean-Michel Place, 1999) ; une édition des œuvres de Valentine Penrose, Ecrits d'une femme surréaliste (Paris, Joëlle Losfeld, 2001), une édition des lettres de Simone Breton, Lettres à Denise Lévy et autres textes (Paris, Joëlle Losfeld, 2005) et, avec Katharine Conley, les actes de leur décade à Cerisy-la-Salle de 1997 sur les femmes surréalistes : La Femme s'entête (Paris, Lachenal & Ritter, 1998).

Hélène Dachez

Est Maître de conférences à l’Université de Toulouse II-Le Mirail depuis 1999. Après avoir publié une thèse sur les romans de Samuel Richardson, elle a écrit plusieurs articles sur les principaux romanciers anglais du XVIIIème siècle. Elle s’intéresse au roman épistolaire et aux rapports entre le genre romanesque et la médecine de cette époque.

Simon Dubois Bouchereau

Professeur certifié d’anglais dans l’académie de Nice, est inscrit en Master 2 à l’Université François Rabelais de Tours sous la direction de Claudine Raynaud. Il s’intéresse à la relation entre littérature et linguistique, en particulier dans l’œuvre d’Anaïs Nin.

Frédérique Fouassier

Has just completed her PhD on the representations of female transgression on the Elizabethan and Jacobean stage at the Centre des Etudes Supérieures de la Renaissance in Tours. She teaches translation and English literature at the English department of the University of Tours. She was awarded a prize from the Société Française Shakespeare for her MA dissertation on the Renaissance female theatre audience in 2000 and got the agrégation in 2001, after a year spent as a teaching assistant at the French department of the University of Bristol, UK.

Jacqueline Fromonot

Est Maître de conférences à l’université Paris VIII-Saint-Denis. Spécialiste du roman britannique du XIXème siècle, elle s’intéresse aux problèmes de narratologie et travaille sur l’implicite et sur le rapport de la fiction à la vérité.

Megan Kerr

Megan Kerr is a graduate of the University of Cape Town and the University of Oxford and specializes in poststructural and deconstructive theory, with subsidiary interests in hypertext fiction and contemporary British novelists. Her work is published in Postmodern Culture and is forthcoming in New Writing: the International Journal for the Theory and Practice of Creative Writing.

Karen Kow Yip Cheng

Is a lecturer at the University of Malaya. Her first degree is in English Literature, and she holds a Master’s Degree in Linguistics. Her PhD is in the area of Child Language. She has published widely in the areas of Child Language, Applied Linguistics, Gender, Children’s Literature and Bilingualism. Her publications can be found in TESOL, International Journal of the Sociology of Language, Multilingua and Peter Lang. Her other areas of research include Second Language Acquisition, Intercultural communication, Malaysian English and Sociolinguistics. In her capacity as lecturer, she also supervises Master’s and PhD students. Currently, she is Deputy Dean in the Faculty of Languages and Linguistics and oversees the Undergraduate program. She also sits on the Quality Control Panel for evaluating English Language textbooks for Malaysian primary schools. She is examiner for the Malaysian Matriculation English Language paper.

Jean-Rémi Lapaire

Is Professor of Cognitive Linguistics at Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3. He is currently developing new poetic and phenomenological accounts of grammatical structure, based on the lexical and syntactic evidence displayed by natural languages. His contention is that grammar is adaptative, imaginative and body-based. He recently released a DVD (Grammar in Motion) demonstrating that gesture, posture and sensation may be used efficiently to conceptualize grammatical notions and constructions.

Henri Le Prieult

Est Maître de conférences à l’Université de Toulouse II-Le Mirail. Linguiste angliciste, il centre ses recherches sur l’histoire des théories linguistiques et l’épistémologie de la linguistique. Auteur d’une Grammaire de l’anglais et d’articles sur l’histoire des théories linguistiques, il s’apprête à publier un ouvrage intitulé Grammaticalité : traditions et modernités aux Presses Universitaires du Mirail.

Barbara Lewandowska-Tomaszczyk

(PhD 1972, Dr habil. 1987) is Professor of English language and linguistics at the University of Lodz, where she holds the position of professor Ordinarius and chair of English language. She is also honorary professor in linguistics and modern English language at the University of Lancaster. Her research interests are primarily in semantics and pragmatics of natural language, corpus linguistics and their applications in translation studies and lexicography. She has published books and papers in the area of Cognitive Linguistics (Depth of Negation: A Cognitive Linguistic Study, Lodz, Lodz University Press, 1996; Cognitive Linguistics Today (coeditor) Frankfort a. Main: Peter Lang, 2002), translation and corpus linguistics, and organized numerous international conferences and seminars. Over the years Prof. B. Lewandowska-Tomaszczyk has been invited to read papers at international conferences and to lecture and conduct seminars at European and American universities. She served in the Board of Consulting Editors for Cognitive Linguistics till the year 1998 and has been President of the Polish Cognitive Linguistics Association since 2002. She is Vice-President of the Linguistic Committee of the Polish Academy of Sciences and member of many international linguistic associations and committees. Barbara Lewandowska-Tomaszczyk can be reached at the following address: blt@uni.lodz.pl.

Yves-Bernard Malinier

Enseigne à l’Université Paris VIII. Spécialiste de linguistique énonciative de l’anglais et, en particulier, de l’interface sémantique/syntaxe pour tout ce qui relève des formes dites « non canoniques » en anglais actuel.

Catherine Mérillou

Est Maître de conférences à l’Université de Limoges (département d’anglais) où elle est membre du Centre de Recherches Sémiotiques. Elle participe également aux travaux du Forell de Poitiers. Travaille en linguistique énonciative. Domaines de recherche : contrastivité (anglais-français), interférences de langues, traductologie.

Guy de Montjou

Enseigne la linguistique et la linguistique appliquée à la traduction en licence à l’université de Versailles-Saint-Quentin. Il s’intéresse tant au système grammatical de l’anglais qu’à l’étude des paramètres intervenant dans le passage d’une langue à l’autre, du français vers l’anglais ou de l’anglais vers le français. Il participe régulièrement aux activités de recherche du groupe de linguistique de l’institut Charles V (Université Paris VII) dirigé par Alain Deschamps.

Gilbert Pham-Thanh

Est maître de conférences à l’Université Paris XIII. Il a soutenu une thèse sur le dandysme dans la littérature britannique du XIXème siècle, et poursuit son exploration des champs de l’esthétique, de l’élégance, des mœurs, du dandysme et de la définition de la masculinité.

Arnaud Regnauld

Ancien élève de l’École Normale Supérieure Fontenay-St. Cloud (Lyon-LSH) et agrégé d’anglais, est Maître de conférences à l’Université de Paris VIII-Saint-Denis. Il a écrit une thèse et publié plusieurs articles sur l’œuvre de John Hawkes. Il travaille actuellement sur les nouvelles de Carter Scholz et Diane Williams.

Simone Rinzler

Est Maître de conférences à l’Université Paris X-Nanterre. Linguiste de formation, elle a travaillé sur le passif avant de s’orienter vers la pragmatique, la stylistique, la théorie littéraire et la philosophie du langage. Elle s’intéresse actuellement à la question des jeux de langage dans les textes de fiction et de non-fiction ainsi qu’au genre du manifeste de revendication identitaire, en particulier dans le corpus post-colonial (Mudrooroo, Rushdie, Solanas, Saro-Wiwa). Son travail actuel vise à l’élaboration d’une théorie de la non-fiction. Elle s’intéresse à l’aspect politique du langage et défend le concept de linguistique engagée.

Judith Roof

Is the author of four books on issues of narrative, sexuality, and contemporary crises of representation: Come as You are: Narrative and Sexuality, Reproductions of Reproduction: Imaging Symbolic Change, All about Thelma and Eve: Sidekicks and Third Wheels and Understanding Fiction. She is Professor of English at Michigan State University.

Eve Sweetser

Is a Professor in the Department of Linguistics at the University of California at Berkeley, where she also teaches in the Program in Cognitive Science and the Program in Celtic Studies. She is the author of From Etymology to Pragmatics (Cambridge, 1990), co-author with Barbara Dancygier of Mental Spaces in Grammar: Conditional Constructions (Cambridge, 2005), and co-editor with Gilles Fauconnier of Spaces, Worlds and Grammar (Chicago, 1996). She has also published various articles on topics such as cognitive linguistic approaches to syntax, semantics, metaphor, constructional meaning, and colinguistic gesture.

Tomasz Swoboda

Docteur ès lettres, auteur d’une thèse intitulée « L'expérience temporelle dans le roman décadent », est Professeur adjoint à l'Université de Gdańsk. Spécialiste de théorie littéraire, de littérature comparée et des rapports entre la littérature et les arts visuels, il a traduit Poulet (La Pensée indéterminée) et Vovelle (La Mort et l'Occident) en polonais.

Jean Szlamowicz

Normalien, agrégé d'anglais et docteur en linguistique anglaise, Jean Szlamowicz est Maître de conférences à l'Université d’Orléans. Il est par ailleurs traducteur et également critique musical pour le mensuel Jazz Hot. Ses domaines de recherches en linguistique concernent l’oral mais aussi l’analyse de discours. Auteur de Outils pour le commentaire de traduction (Ophrys, 2004), il s’intéresse également aux théories de la traduction ainsi qu’au domaine afro-américain.

Anne-laure Tissut

Est Maître de conférences à l’Université François Rabelais de Tours. Spécialiste de littérature américaine contemporaine, elle est l’auteur de Paul West : la prose à sensations (Belin, 2003) ainsi que de plusieurs traductions dans le domaine américain.

Virginie Tröger-Belser

Est professeur agrégé à l’Université Paris X.

James W. Underhill

Est Maître de conférences à l'Université Stendhal à Grenoble où il enseigne la traduction. Il a enseigné la littérature à l’Université Charles à Prague et à l’Université de Paris VIII où il a soutenu sa thèse sur le rapport entre la voix et la versification dans la traduction de la poésie avec Henri Meschonnic. Ses articles portent sur la poétique, la métaphore et la traduction.

Peter Vernon

Following a career with the United Nations in New York and, for sixteen years, serving as British Council Professor in various countries, Peter Vernon, since 1991, has taught British and American Literature at the University of Tours. He has published some twenty-five articles, and recently edited and introduced Seeing Things (GRAAT 28), and L'Allusion et L'Accès (GRAAT 31). He is an elected Fellow of The English Association.

Nathalie Vincent-Arnaud

Est Maître de conférences depuis 1995 au département d’anglais de l’Université de Toulouse II-Le Mirail où elle enseigne la stylistique, la linguistique, la version littéraire et journalistique ainsi que la musique anglaise. Elle consacre l’essentiel de ses activités de recherche aux domaines de la stylistique et de la linguistique appliquée à la littérature, notamment britannique du XXème siècle, ainsi qu’à l’étude des formes musicales dans la littérature.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540