Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

René Boylesve

 | 
François Trémouilloux

Chapitre III. À la Haye : Rosa, la rose

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce deuil est aussi l’occasion, pour maître Tardiveau, de reprendre René et Marie, accompagnés de leur grand-mère, à La Haye où vers la fin de cette même année il acquiert une grande maison. Cette demeure est plus apte à recevoir une famille qui va s’agrandissant puisqu’il aura, dans les années qui suivent son remariage, trois enfants de sa seconde femme.

La maison est idéalement située, dans le haut du village. Elle domine la grande rue qui descend jusqu’à l’église et, plus loin, la Creuse ; poste d’observation idéal pour ses habitants, leur permettant, à volonté, de voir ce qui se passe en ville. L’enfermement vécu dans le clos de la Barbotinière se mue, pour les enfants, en une ouverture sur le monde extérieur. Sans doute aussi un sentiment de fierté, celui d’appartenir à la bourgeoisie de la ville, gonfle-t-il de temps à autre le cœur de René.

Ce plaisir, que goûte aussi maître Tardiveau, la famille toute entière le paiera très cher. L’acquisition s’est faite en opposition aux souh...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable