Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

René Boylesve

 | 
François Trémouilloux

Chapitre II. Courance

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La maison des maîtres « se composait de deux corps de bâtiments réunis et communiquant, mais d’aspect comme d’origine très divers. Les communs et un assez grand pavillon carré à haute toiture de briques formaient le reste d’un ancien “château des Gelinottes” acheté quelques années avant la Révolution […]. »

Une fois la tante Félicie seule propriétaire,

elle avait jugé nécessaire d’accommoder la maison au goût du jour, et, à côté du joli pavillon Henri IV, elle avait fait construire économiquement, par un petit architecte du pays, ce que l’on est convenu d’appeler une maison bourgeoise […] C’était une maison de pierres blanches taillées […] il y avait en tout trois fenêtres de façade, un seul étage au dessus du rez-de-chaussée, […] un beau toit d’ardoises […]. Tout ce qui faisait partie de ce jeune bâtiment recevait l’épithète de « grand ». On disait le grand salon, le grand vestibule, le grand corridor, les grandes chambres, par opposition aux pièces du vieux pavillon en crépi, mais o...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540