Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

René Boylesve

 | 
François Trémouilloux

Chapitre I. Les origines

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il reste trois ans à la « Fête impériale » à battre son plein, lorsque René Tardiveau naît à La Haye-Descartes, en Touraine, le dimanche 14 avril 1867, à trois heures du matin. son père exerce la profession de notaire dans ce chef-lieu de canton du bord de la Creuse.

Intégrée à la maison familiale, l’étude donne sur une petite cour que ne parviennent pas à égayer franchement les rayons du soleil. Les pièces de l’ensemble du bâtiment sont humides et sans jour. À l’arrière « la remise et l’écurie donnaient sur une ruelle étroite et assez mal entretenue où l’on se heurtait à des charrettes à bras, à des tonneaux et aux appareils de M. Fesquet, qui était bouilleur de cru. il n’y avait donc rien d’attrayant à cet endroit, sauf peut être une branche d’acacia fleuri dépassant le mur de madame Aux enfants, et la légèreté du ciel de Touraine. »1

Maître François Pierre Auguste Tardiveau dispose d’une clientèle locale faite de bourgeois, de commerçants et des paysans de la région, plus ou moins ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540