Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Saint François de Paule et les Minimes en France de la fin du XVe au XVIIIe siècle

 | 
André Vauchez
, 
Pierre Benoist

Vème partie. Les Minimes d’Auvergne et l’évêque Guillaume Duprat

Guillaume Duprat, un homme d’Église entre famille et dévotion

Christophe Vellet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les archives d’État de Florence conservent dans leurs fonds le texte d’une lettre datée du 23 novembre 1545 adressée par un Italien nommé Niccolo Modesti, secrétaire de Côme de Médicis, à un autre Italien, Pier Riccio, prévôt de Prato, en Toscane, et chanoine de la cathédrale de Florence. Le premier informait le second de l’arrivée prochaine à Prato de monseigneur Guillaume Duprat, évêque de Clermont, en provenance de Rome où durant deux semaines, il avait séjourné et résidé avec l’évêque de Prato qui avait ordonné à ceux de son diocèse de bien le recevoir. Venu en Italie pour prendre part au concile de Trente, Guillaume voulait se rendre à Prato qu’il disait être la ville d’origine de sa famille : ses ancêtres en seraient partis 180 ans plus tôt. En vain, fit-on rechercher trace de leurs armoiries dans les églises et les couvents de la cité éponyme des Duprat1. Cette lettre étant, en l’état actuel des connaissances, l’unique document qui évoque une origine italienne de la famille, ...

Auteur

Conservateur
Bibliothèque Mazarine – Paris

© Presses universitaires François-Rabelais, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable