Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Saint François de Paule et les Minimes en France de la fin du XVe au XVIIIe siècle

 | 
André Vauchez
, 
Pierre Benoist

IIIème partie. Saint François de Paule, les Minimes et les Arts

Saint François et de Paule les Minimes au fil des collections du musée des Beaux-Arts de Tours

Danielle Oger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le musée des Beaux-Arts de Tours conserve un petit fonds d’œuvres et de documents dont l’histoire ou la thématique désignent saint François de Paule, l’ordre des Minimes, ses couvents. Ce fonds comprend onze peintures, deux sculptures, un dessin, une gravure, un ouvrage ancien, deux fixés sous verre et une aquarelle sur soie. De provenance fort diverse, il a pour origine les saisies révolutionnaires au couvent de Jésus-Maria du Plessis-lès-Tours1. Au xixe siècle il s’étoffe au hasard des apports du legs d’André Salmon (1862)2 et de l’acquisition de la collection d’Auguste Schmidt par la ville de Tours (1874)3. Au xxe siècle, notamment sous l’impulsion de Boris Lossky, conservateur du musée des Beaux-Arts de 1947 à 1965, il s’accroît grâce à des dons, des legs et des dépôts4.

Dès 1952, Lossky émettait, concernant la réhabilitation du château du Plessis-lès-Tours, le souhait de parvenir à consacrer une salle à l’ermite calabrais et d’organiser dans le château royal une petite expositio...

Auteur

Conservateur en chef
Musée des Beaux-Arts – Tours

© Presses universitaires François-Rabelais, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable