Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Architectures au Maghreb (XIXe-XXe siècles)

 | 
Myriam Bacha

Partie III. Croisements de paradigmes architecturaux et trajectoires de professionnels

Le Mouvement moderne, le patrimoine et la figure des idéaux changeants

Jean-Baptiste Minnaert

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est en 1965 que Peter Collins publie Changing Ideals in Modern Architecture, 1750-1950. L’architecte, critique et historien d’architecture anglo-canadien y entreprend d’extraire l’histoire de l’architecture moderne des lectures unificatrices et des téléologies mises en place dès les années 1930 par Sigfried Giedion (1941), Henry-Russell Hitchcock (1932 ; 1958) ou Nikolaus Pevsner (1936). Peter Collins leur préfère une approche plurielle et composite, qui restitue la diversité et l’incertitude des idéaux qui ont orienté les débats architecturaux et façonné leur histoire durant deux siècles de révolution industrielle. Ces idéaux changeants de l’architecture des deux siècles précédents sont ainsi replacés dans une sorte de structure de malentendus1 sur laquelle repose l’histoire qui en a été écrite depuis les années 1930.

Il n’entre pas dans nos intentions de détailler ici les riches et subtiles problématiques développées par Peter Collins, mais seulement d’utiliser la figure des idéa...

Auteur

Minnaert Jean-Baptiste, professeur des Universités en histoire de l’art, Université François-Rabelais de Tours.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540