Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les écritures de la douleur dans l’épistolaire de l’Antiquité à nos jours

 | 
Patrick Laurence
, 
François Guillaumont

Chapitre I − La souffrance : théories et réalités

La souffrance selon Saint Jérôme

Patrick Laurence

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Saint Jérôme a profondément marqué la fin de l’Empire et les débuts de l’Église : celui qui étudiait les Écritures rencontrait en lui l’un des plus grands exégètes de langue latine de son temps ; mieux encore, il osa braver les foudres de beaucoup de ses contemporains en révisant la traduction du Livre sacré pour proposer ce que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de Vulgate ; celui qui s’intéressait à la doctrine chrétienne avait également toutes les chances de le trouver sur son chemin au milieu des luttes pour l’orthodoxie, qu’il s’agisse d’origénisme, de manichéisme, de pélagianisme ou d’autres hérésies ; les adeptes - ou au contraire les adversaires - du mouvement monastique et de l’idéal de la virginité chrétienne ne pouvaient pas non plus ne pas savoir que Jérôme était l’un des porte-parole les plus ardents de ce mouvement spirituel. Mais, quelles que soient l’activité ou les préoccupations du moine de Bethléem vers lesquelles on se tourne, son existence révèle bien des bles...

Auteur

Université de Tours

© Presses universitaires François-Rabelais, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540