Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Galicie au temps des Habsbourg (1772-1918)

 | 
Jacques Le Rider
, 
Heinz Raschel

IIe partie. Diversité, interculturalité, conflits

De la « barbarie » et de la « civilisation »

Le conflit entre les étudiants polonais et ruthènes en 1907 et sa construction journalistique

Jan Surman

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Note portant sur l’auteur1

Le 23 janvier 1907 un groupe d’étudiants ruthènes2 a occupé l’Université de Lviv, blessé le secrétaire de l’université, Alojzy Winiarz, et détruit les galeries universitaires. Au cours des mois suivants, ils ont été arrêtés, libérés, puis à nouveau arrêtés. Ils ont commencé une grève de faim et sont finalement sortis de prison. La presse de Galicie, tout comme la presse internationale, a exagéré cette affaire, faisant état de violences extraordinaires autour de cet événement. La presse ruthène y a vu les couleurs sombres de l’oppression des Ruthènes par les Polonais galiciens, tandis que les médias polonais ne voyaient dans l’incident qu’une preuve de la barbarie russe. Des journaux autrichiens, français et allemands ont présenté la complexité des relations, en laissant entendre qu’ils soutenaient le point de vue ruthène, alors que – comme les périodiques locaux le mentionnaient – ils avaient pris une attitude pro-polonaise avant.

En employant des méthodes i...

Auteur

Doctorant, Institut d’histoire de l’Université de Vienne, Initiativkolleg „Naturwissenschaften im historischen Kontext“

© Presses universitaires François-Rabelais, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540