Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les entreprises de biens de consommation sous l’Occupation

 | 
Sabine Effosse
, 
Marc de Ferrière Le Vayer
, 
Hervé Joly

Quelle place pour l’automobile ?

Jean-Louis Loubet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’automobile est-elle un bien de consommation ? Ses trois grands constructeurs, Citroën, Renault et Peugeot, font les plus gros efforts depuis les années 1920 pour y parvenir, notamment grâce à la mise en service d’usines modernes au quai de Javel à Paris et à Levallois pour le premier, à Billancourt (ancienne Seine) pour le deuxième et à Sochaux (Doubs) pour le troisième. La crise des années 1930 est l’occasion pour Citroën et Peugeot de nettement progresser en matière de productivité et d’adaptation des produits aux spécificités des marchés. Tous deux s’appuient sur des modèles différents, conçus pour les temps de crise, donc susceptibles de mieux répondre aux attentes des clients. La 7CV à traction-avant Citroën et les 201 et 202 Peugeot marquent des progrès en matière d’abaissement des coûts de fabrication et d’utilisation, permettant à leurs fabricants d’occuper les premiers rangs de la profession à la veille de la guerre. C’est la première fois qu’un même type de voiture attei...

Auteur

Université d’Evry Val d’Essonne, LHEST et IDHE

© Presses universitaires François-Rabelais, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540