Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les arts de la ville dans le projet urbain

 | 
Pascal Sanson

Chapitre 4. Art de la rue et de l’espace public

Chanter sa ville : sémantique et médiation dans l’espace public toulousain

Caroline Lenoir

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lorsqu’un artiste « chante sa ville », il inscrit son message dans un système de médiation spécifiquement urbain. Il s’agit d’une vision artistique sur la ville portée par un artiste de la ville : la chanson devient alors un art de la ville. Chanter sa ville est à la fois un art dans la ville et un art de la ville.

La chanson est par définition un art dans la ville. La diversité des supports et des modes de diffusion permet à la musique et particulièrement à la chanson d’investir tous les lieux de la ville : espaces intimes, espaces commerciaux, espaces culturels, espaces publics urbains et espace médiatique local… La musique et les textes permettent à la chanson de véhiculer des émotions et des messages qui font lien auprès d’un public, habituellement fédéré par ses goûts musicaux, affinités artistiques ou idéologiques… La chanson sur sa ville rassemble un public urbain autour de sa citadinité1, de son appartenance territoriale. La dimension identitaire de ce type de chanson partici...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable