Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’ouverture de l’Europe vers l’est

 | 
Gabriel Poulalion

Chapitre I. Les populations d’Europe de l’est

Chantai Blayo

Texte intégral

1Huit des dix pays qui contribueront à l’élargissement de l’Union Européenne en mai 2004 sont situés en Europe de l’Est et appartiennent à l’ancien bloc communiste dont les comportements et les évolutions démographiques se distinguaient dans les années quatre-vingt de ceux des autres pays européens.

2La chute du mur de Berlin a-t-elle eu des répercussions sur ces comportements et que doit-on attendre au plan démographique de cette ouverture de l’Europe à l’Est ?

3Pour répondre à cette question, nous nous proposons d’analyser l’évolution des indicateurs des principaux phénomènes démographiques, au cours de ces vingt dernières années, dans les pays accueillis dans l’Union en 2004 (Pays Baltes, Pays d’Europe centrale et Slovénie), mais aussi dans ceux qui frappent à sa porte (Bulgarie, Roumanie, Albanie, autres pays issus de l’ex-Union Soviétique, et de l’ex-Yougoslavie). Les figures de 1 à 11 illustrent les évolutions de ces indicateurs. Nous n’en ferons pas une description détaillée mais tenterons d’en faire ressortir les traits saillants et en particulier de mettre l’accent sur les ruptures de tendance éventuelles consécutives à l’effondrement des régimes communistes.

4La partie occidentale de l’Europe a connu, on le sait, des changements démographiques radicaux dans les années soixante-dix : de moins en moins de mariages et d’enfants par femme, de plus en plus d’enfants nés hors mariage, de plus en plus de divorces, des femmes de plus en plus âgées au mariage et à la naissance des enfants, mais aussi une mortalité infantile en forte baisse et un allongement de la durée de vie, qui avec la baisse de la fécondité a participé au vieillissement accentué des populations.

5Voyons ce qu’il en était à l’Est, à cet égard, au début des années quatre-vingt.

6Alors que la primo-nuptialité féminine avait déjà considérablement baissé en Europe du Nord et de l’Ouest, le premier mariage était encore la règle pour plus de 80 % des femmes à l’Est en 1980 (Figure 1) et les femmes se mariaient jeunes. Seules l’Allemagne de l’Est, la Hongrie et la Slovénie n’atteindront plus ce niveau en 1989, mais c’est après cette date qu’on assiste à une nette rupture dans l’évolution de la primo-nuptialité, ou du moins à une évidente inflexion de tendance quasi-simultanée dans tous les pays. Ce recul du mariage est un des phénomènes les plus marquants observés dès le début du changement de régime. Seule la Croatie connaît depuis 1991 une évolution inverse.

7A l’Ouest, la très forte hausse des naissances hors mariage avait compensé en partie et plus ou moins selon les pays, la baisse du nombre des mariages. A l’Est en 1980, on voit sur la figure 2, qu’un niveau d’environ 10 naissances hors mariage pour 100 naissances vivantes n’est dépassé que par l’Allemagne de l’Est, la Lettonie, l’Estonie et la Slovénie. Cette proportion s’accroît par la suite, et on constate là encore une accélération de la tendance dès 1990.

8L’évolution de la fécondité était, comme à l’Ouest, à la baisse mais en 1980 on comptait encore au moins 2 enfants par femme dans cette partie de l’Europe quand peu de pays atteignaient encore ce niveau à l’Ouest. La baisse se poursuit le plus souvent (Figure 3) mais les pays de l’ex-Union Soviétique connaissent une hausse de l’indicateur conjoncturel dans les années quatre-vingt. Après 1990, la baisse a plutôt tendance à s’accélérer et il ne reste plus en 2000 que trois pays (Albanie, Yougoslavie et Macédoine) à compter plus de 1,5 enfant par femme, les populations albanaises étant encore les plus fécondes d’Europe.

9L’effet des bouleversements politiques sur la fécondité se voit nettement sur l’indicateur conjoncturel mensuel de fécondité (Figure 4). Dans les 5 pays (Allemagne de l’Est, République slovaque, République tchèque, Hongrie et Pologne), pour lesquels Jean Paul Sardon a représenté l’évolution de cet indice, on observe nettement une rupture ou une accélération de tendance neuf mois après l’épisode politique marquant la fin de l’ancien régime.

10Alors que le remplacement de la génération 1930 est à peu près assuré dans tous pays, celui de la génération 1970 ne devait l’être qu’en Albanie (Figure 5). On notera que la chute de la descendance s’accélère dans certains pays à partir de la génération 1960.

11Si, en ce qui concerne la nuptialité et la fécondité, les comportements des européennes de l’Est s’occidentalisent et les niveaux des indicateurs tendent à s’aligner sur ceux des pays de l’Ouest, dans le domaine de la mortalité le fossé s’élargit entre l’Est et l’Ouest.

12Dans aucun pays l’espérance de vie à la naissance des hommes n’atteint 70 ans en 1980 (Figure 6). Elle est plutôt de l’ordre de 65-67 ans et s’élève à 75 ans chez les femmes (Figure 7). La surmortalité masculine est assez élevée. Ces faibles niveaux des espérances de vie à la naissance comparées à celles observées à l’Ouest de l’Europe se sont un peu améliorés entre 1980 et 1990, mais s’aggravent après la chute de l’ancien régime, en particulier dans les pays Baltes, les autres pays de l’ex-Union soviétique, en Hongrie, Bulgarie et Roumanie. L’espérance de vie féminine à la naissance diminue aussi dans plusieurs pays mais moins nettement. Les hommes ont plus souffert que les femmes des bouleversements politiques et même si par la suite les espérances de vie sont de nouveau à la hausse, l’écart s’est creusé entre l’Est et l’Ouest de l’Europe.

13La mortalité infantile a elle aussi accusé une hausse après 1990 dans plusieurs pays de l’Est (Figure 8) en raison de la détérioration des conditions économiques et sanitaires, mais en 2000 les décès de moins d’un an sont presque partout inférieurs à 15 pour 1 000 naissances vivantes et descendent presqu’à 5 pour 1 000 dans quelques pays.

14Natalité en baisse, mortalité en hausse conduisent au lendemain de la chute du mur à un accroissement naturel négatif dans presque tous les pays de l’ancien bloc communiste (Figure 9).

15Y échappent les pays de l’ex-Yougoslavie, l’Albanie, l’Azerbaïdjan, la Pologne et la Slovaquie. Avant 1989, seule la Hongrie connaissait un accroissement naturel négatif. C’est donc une situation inédite dans ces pays.

16L’ouverture des frontières a aussi entraîné un solde migratoire négatif presque partout, mais ce solde tend rapidement à se rapprocher à nouveau de 0 (Figure 10). L’émigration s’est dirigée vers l’Ouest mais il y a eu aussi beaucoup de mouvements internes à la région, en particulier dans l’ex-Yougoslavie, et des migrations de retour, notamment vers la Russie.

17Accroissement naturel négatif, solde migratoire négatif se conjuguent pour conduire à la dépopulation de presque tous les pays de l’Est depuis 1989 (Slovénie, Albanie, Bulgarie, Roumanie, Allemagne de l’Est, Hongrie, Pays Baltes et autres pays de l’ex-union soviétique, mis à part les pays du Caucase. Seules la Slovaquie, la Pologne, la Bosnie et la nouvelle Yougoslavie présentent encore un taux de croissance de la population positif en 2000, ce qui ne suffit pas à compenser la dépopulation des autres pays. La croissance est en revanche en moyenne encore positive (4 %o environ en 2000) dans le reste de l’Europe. Si l’on s’en tient aux seuls pays entrant dans l’Union en 2004 et en excluant Malte et Chypre, seules la Pologne et la Slovaquie ne se dépeupleraient pas.

18La transition vers l’économie de marché a entraîné des chocs démographiques non pas en raison des difficultés économiques (sauf en ce qui concerne la mortalité aggravée par la pauvreté et l’exclusion que la désorganisation sociale a engendrées) mais parce que vivre avec pour objectif prioritaire de produire et donc de consommer modifient les comportements démographiques. L’occidentalisation de ces comportements montre bien qu’ils sont fortement déterminés par le modèle économique dominant. Ce sont les facteurs sociaux liés à nos sociétés de production, consommation et concurrence, et non pas des facteurs individuels qui déterminent ces comportements.

19Les structures en conséquence se modifient. Ces populations vieillissent rapidement : en témoignent leurs pyramides des âges (Figure 12) et la répartition par grands groupes d’âge au 1er janvier 2000 (Tableau i dans lequel les pays sont classés par ordre décroissant de vieillissement). La Hongrie, la Bulgarie rejoignent la France dont les 65 ans et plus représenteraient à cette date 16 % de la population.

20La population de l’Union Européenne comptait 167 millions d’habitants à sa naissance (Europe des 6 en 1957) (Tableau II) et 372 millions au dernier élargissement à 15 pays en 1995. Les dix pays supplémentaires qui doivent la rejoindre en 2004 devrait conduire l’Union à compter 455 millions d’habitants. Elle formera alors le 3è ensemble démographique au monde après la Chine et l’Inde.

21La Pologne fournit 52 % de la population apportée par les dix nouveaux membres.

22Le poids démographique total des nouveaux arrivants (16 % du nouvel ensemble) est trop faible pour modifier sensiblement les indicateurs de cet ensemble, mais en ce qui concerne les dynamiques démographiques les tendances au vieillissement et à la faible croissance des pays d’Europe occidentale ne peuvent qu’être accentuées par l’élargissement à des pays dont les comportements démographiques rejoignent ceux de l’Ouest et où la dépopulation est déjà installée en raison d’une situation économique et sanitaire très détériorée.

  • 1 sonne es premiers mariages réduits

Figure 1 - Indice de primo-nuptialité1 féminine (p. 1 000 femmes)

Figure 1 - Indice de primo-nuptialité1 féminine (p. 1 000 femmes)

Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Etudes Démographiques

Figure 2 - Proportion de naissances hors mariages

Figure 2 - Proportion de naissances hors mariages

Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Etudes démographiques

Figure 3 - Indicateur conjoncturel de fécondité

Figure 3 - Indicateur conjoncturel de fécondité

Source JP Sardon, Observatoire démographique européen "Fécondité et transition en Europe centrale et orientale Dossiers et Recherches INED n°113

Figure 4 - Indicateur conjoncturel mensuel de fécondité corrigé des variations saisonnières et lissé par moyenne mobile Hoem sur 25 termes

Figure 4 - Indicateur conjoncturel mensuel de fécondité corrigé des variations saisonnières et lissé par moyenne mobile Hoem sur 25 termes

Source : JP Sardon. Observatoire démographique européen "Fécondité et transition en Europe centrale et orientale" Dossiers et Recherches INED n°113

Figure 5 - Descendance finale des générations féminines

Figure 5 - Descendance finale des générations féminines

Source : JP Sardon. Observatoire démographique européen "Fécondité et transition en Europe centrale et orientale" Dossiers et Recherches INED n°113

Figure 6 - Espérance de vie à la naissance (Hommes) en années

Figure 6 - Espérance de vie à la naissance (Hommes) en années

Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Études Démographiques

Figure 7 - Espérence de vie à la naissance (Femmes) en année

Figure 7 - Espérence de vie à la naissance (Femmes) en année

Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut national d’Études Démographiques

Figure 8 - Taux de mortalité infantile (p. 1000 naissances vivantes)

Figure 8 - Taux de mortalité infantile (p. 1000 naissances vivantes)

Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Études Démographiques

Figure 9 - Taux d’accroissement naturel (p. 1000)

Figure 9 - Taux d’accroissement naturel (p. 1000)

Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Études Démographiques

Figure 10 - Solde migratoire (p. 1000)

Figure 10 - Solde migratoire (p. 1000)

Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Études Démographiques

Figure 11 - Taux de croissance de la population (p. 1000)

Figure 11 - Taux de croissance de la population (p. 1000)

Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Études Démographiques

Figure 12 a - Pyramide des âges au 1er janvier 2000

Figure 12 a - Pyramide des âges au 1er janvier 2000

Données chiffrées : Annuaire démographique des Nations Unies 2000

Figure 13 b - Pyramide des âges au 1er janvier 2000

Figure 13 b - Pyramide des âges au 1er janvier 2000

Données chiffrées : Annuaire démographique des Nations Unies 2000

Bibliographie

RÉFÉRENCES

BLAYO Chantal, 1987, La fécondité en Europe depuis 1960 : convergence ou divergence in Actes du Congrès Européen de Démographie, Central Statistical Office of Finland, pp. 47-111.

MONNIER Alain, 1998, Europe de l’Est : une conjoncture démographique exceptionnelle, Espace, populations, Sociétés n°3 pp. 323-338.

SARDON Jean-Paul 2001, Fécondité et transition en Europe centrale et orientale, Dossiers et Recherches INED n°113 38 p.

DUMONT Gérard-François, 2003, Le cinquième élargissement démographique de l’Union Européenne. Population et Avenir n°661 pp. 4-8.

Notes de fin

1 sonne es premiers mariages réduits

Table des illustrations

Titre Figure 1 - Indice de primo-nuptialité1 féminine (p. 1 000 femmes)
Légende Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Etudes Démographiques
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 112k
Titre Figure 2 - Proportion de naissances hors mariages
Légende Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Etudes démographiques
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 100k
Titre Figure 3 - Indicateur conjoncturel de fécondité
Légende Source JP Sardon, Observatoire démographique européen "Fécondité et transition en Europe centrale et orientale Dossiers et Recherches INED n°113
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 88k
Titre Figure 4 - Indicateur conjoncturel mensuel de fécondité corrigé des variations saisonnières et lissé par moyenne mobile Hoem sur 25 termes
Légende Source : JP Sardon. Observatoire démographique européen "Fécondité et transition en Europe centrale et orientale" Dossiers et Recherches INED n°113
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 100k
Titre Figure 5 - Descendance finale des générations féminines
Légende Source : JP Sardon. Observatoire démographique européen "Fécondité et transition en Europe centrale et orientale" Dossiers et Recherches INED n°113
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 84k
Titre Figure 6 - Espérance de vie à la naissance (Hommes) en années
Légende Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Études Démographiques
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 532k
Titre Figure 7 - Espérence de vie à la naissance (Femmes) en année
Légende Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut national d’Études Démographiques
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 524k
Titre Figure 8 - Taux de mortalité infantile (p. 1000 naissances vivantes)
Légende Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Études Démographiques
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 596k
Titre Figure 9 - Taux d’accroissement naturel (p. 1000)
Légende Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Études Démographiques
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 548k
Titre Figure 10 - Solde migratoire (p. 1000)
Légende Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Études Démographiques
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 228k
Titre Figure 11 - Taux de croissance de la population (p. 1000)
Légende Données chiffrées : Observatoire démographique européen et Institut National d’Études Démographiques
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 276k
Titre Figure 12 a - Pyramide des âges au 1er janvier 2000
Légende Données chiffrées : Annuaire démographique des Nations Unies 2000
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 116k
Titre Figure 13 b - Pyramide des âges au 1er janvier 2000
Légende Données chiffrées : Annuaire démographique des Nations Unies 2000
URL http://books.openedition.org/pufr/docannexe/image/1589/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 71k

Auteur

Institut d’Etudes Démographiques (IEDUB) Université Montesquieu, Bordeaux-IV

© Presses universitaires François-Rabelais, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540