Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le palais et son décor au temps de Jean de Berry

 | 
Alain Salamagne

4e partie. Le décor

L’homme sauvage aux murs des palais

Claudie Vareille-Dahan

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le xive siècle est celui de l’ouverture vers la nature : le château de plaisance organise une transition avec son environnement ; la forêt, représentée dans des peintures profanes historiées, apparaît dès le xiiie siècle sur les murs des grandes demeures aristo-cratiques1. La chasse est illustrée par Matteo Giovanetti en 1343 dans la tour de la garde-robe du Palais des Papes d’Avignon ; elle est: bain de nature, loisir et entraînement à la guerre pour la noblesse. C’est aussi l’occasion, dans nombre de romans, d’une rencontre avec l’un des mythiques habitants de la forêt, l’homme sauvage, l’homme à l’état de nature, celui d’avant la civilisation, c’est-à-dire la christianisation. Drôlerie de l’univers des marges des livres d’heures comme de celles des romans, le thème de l’homme sauvage, créature jusque-là effrayante de la forêt, envahit tous les arts décoratifs, à commencer par les tapisseries. On le trouve au xiiie siècle sur des fresques, maintenant fort dégradées, au château de ...

Auteur

Doctorante - CESR Université François-Rabelais - Tours

© Presses universitaires François-Rabelais, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540