Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le palais et son décor au temps de Jean de Berry

 | 
Alain Salamagne

3e partie. Les oeuvres architecturales

Trèves (Maine-et-Loire) une tour résidentielle du XVe siècle

Lucie Gaugain

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1871, à l’occasion d’une excursion en Anjou, les membres du Congrès archéologique de France soulignaient le bon état de conservation de la tour de Trêves, principal vestige d’une forteresse construite au xve siècle, à 12 km à l’ouest de Saumur, qui « ne cesse pas, malgré ses quatre siècles d’avoir par la blancheur de ses pierres, tout l’air d’être bâtie hier»1.

Le relief du site, fermé au sud-est d’un éperon rocheux barré de deux fossés et au nord de la Loire, se prêtait naturellement à l’implantation d’une fortification (fig 1). Pour Jacques Mallet, « c’est une vision typiquement féodale que nous voyons à Trêves, où l’église Saint-Aubin [xie siècle], menue et confiante, est écrasée par le donjon du xve siècle2 ». L’histoire de la seigneurie au cours du xie siècle est particulièrement bien documentée3. Les récits de la prise de Saumur par Foulques Nerra en 1025-1026 attestent alors de l’importance du site castrai de Trêves, mais en 1096, Foulques le Réchin, comte d’Anjou, le déman...

Auteur

Doctorante-CESR Université François-Rabelais-Tours

© Presses universitaires François-Rabelais, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable