Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Recherche et développement régional durable

 | 
Corinne Larrue

Session 5. La mesure du développement régional durable / Measuring Sustainable regional development

Le rapport du Bade-Wurtemberg sur le développement durable

Résumé

Ortwin Renn, Rainer Carius et Christian Leon

Texte intégral

  • 1 Center for Technology Assessment in Baden-Wurttemberg, Stuttgart, Allemagne.

1Note portant sur l’auteur1

2Le Centre de Stuttgart est une fondation publique principalement créée pour donner aux décideurs un soutien en matière de choix scientifiques et techniques et notamment en ce qui concerne l'évaluation des impacts et des conséquences du progrès technique. La fondation travaille dans le cadre d'un réseau scientifique interdisciplinaire étendu.

3Les sujets principaux traités sont :

  • les conditions nécessaires à l'obtention d'un développement durable,
  • l'innovation en matière d'économie et d'emplois,
  • la qualité de la vie,
  • l'environnement,
  • et la communication.

4Le développement durable peut se définir selon différents points de vue. Pour nous, le développement durable fonctionne lorsque le capital de ressources naturelles est utilisé de telle manière que les générations futures n'auront pas l'impression d'être traitées de manière moindre que leurs prédécesseurs.

5A ce titre, nous ne souscrivons pas au développement durable vu comme un concept économique ou écologique ou scientifique. C'est pour nous un postulat éthique. Il y a un consensus pour dire que le développement durable est un modèle normatif qui renforce l'équité, l'égalité, au sein ou entre les générations.

6Il y a trois composantes essentielles de la durabilité :

  • la durabilité écologique : c'est ce qui permet l'utilisation des ressources naturelles en maintenant leur potentiel ;
  • la durabilité économique : c'est un développement qui crée la prospérité et le plein emploi pour tous ;
  • la durabilité sociale : c'est un développement qui satisfait aux besoins humains, et surtout prévient des conflits majeurs.

7Ces trois composantes doivent être considérées à égalité. Toutefois, les prendre en compte en même temps et dans la même mesure, apparaît impossible.

8Nous proposons une orientation en faveur de la durabilité écologique, parce que les ressources naturelles sont à la base de la prospérité et qu'elles satisfont aux besoins de base. Notre point de vue est que cette orientation permet l'utilisation des ressources naturelles en limitant le capital artificiel, sans détruire la ressource. Il faut adopter un point de vue pragmatique en disant que la durabilité est un ensemble d'objectifs qui permet l'utilisation de ressources naturelles, de manière à ce que le potentiel de ces ressources soit maintenu et exploitable pour les générations futures.

9Nous avons créé un système d'indicateurs en l'adaptant aux principales fonctions dévolues aux indicateurs. Trois fonctions apparaissent primordiales : la planification, c'est-à-dire l'identification des besoins les plus urgents en termes d'actions ; le « monitoring » qui permet de mettre en lumière les effets des actions, et d'identifier les actions nécessaires ; et la communication qui est nécessaire pour que le développement durable soit compris par les décideurs.

10Nous avons réalisé un rapport qui aborde les dimensions suivantes :

  • le capital humain : les indicateurs dans le domaine du capital humain sont des facteurs importants pour évaluer la capacité d'une société à se diriger vers le développement durable. Mais les données sont relativement limitées voir inexistantes. Plusieurs indicateurs sont révélateurs, notamment ceux reliés à la personne et au savoir ;
  • la qualité de l'environnement : sur ce thème, on s'est concentré sur les fonctions de l'environnement et avec pour objectif qu'elles restent constantes dans le temps. Nous sommes partis de la structure de l'OCDE, puis nous avons collaboré avec l'institut d'Etat pour la protection de l'environnement.

11Sur la base de ces indicateurs, on a élaboré des règles simples d'évaluation, qui permettent d'analyser les performances et les tendances. Ce travail n'est pas d'une pertinence extrême mais c'est un instrument facile à utiliser.

Notes

1 Center for Technology Assessment in Baden-Wurttemberg, Stuttgart, Allemagne.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540