Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Recherche et développement régional durable

 | 
Corinne Larrue

Session 4. Les territoires du développement durable et le rôle du niveau régional / Territorial entities and sustainable development : the role of the regional level

Une problématique spécifique : la gestion des zones côtières

Résumé

Peter Burbridge

Texte intégral

  • 1 Directeur – Centre pour la gestion côtière du littoral – Université de Newcastle – Angleterre.

1Note portant sur l’auteur1

2Les problèmes des zones côtières sont nombreux. Ils sont liés aux interdépendances entre écosystèmes terrestres, côtiers et marins. Il y a un besoin urgent d’améliorer l’utilisation des expertises scientifiques et des connaissances produites par la recherche afin d’aider à résoudre ces problèmes.

3La gestion des zones côtières est plus complexe qu’on ne le pense généralement. Il faut mettre en place une politique qui traite en même temps des interactions terrestres et marines. Il est nécessaire de mettre en place une planification intégrée et des arrangements institutionnels qui permettent d’améliorer les compétences et les ressources humaines. Mais il n’existe pas un cadre universel ou une règle d’or pour la gestion des zones côtières.

4Les résultats du programme européen de démonstration de la gestion intégrée de zones côtières montrent que les modes actuels de gestion des zones côtières sont très sectoriels et ne permettent pas de gérer correctement ce système complexe. Les six évaluations thématiques qui ont été réalisées dans le cadre de ce programme européen ont produit un grand nombre d’informations sur de nombreux sujets. Mais comment ces informations sont elles utilisées ? Comment relier la planification spatiale à l’hydrologie et à la gestion des zones côtières ?

5Le fonctionnement du système de la recherche n’aide pas à cette intégration du fait de la nature sectorielle de la Science et du système qui fonde la reconnaissance scientifique.

6Aussi, trois priorités de recherche peuvent être dégagées :

  • Trouver de nouvelles voies pour intégrer les informations existantes dans le domaine social, de l’économie et de l’environnement afin de définir les facteurs clefs qui influencent l’utilisation des zones côtières et de leurs ressources ;
  • Trouver de nouvelles voies de communiquer ces informations aux décideurs, planificateurs et gestionnaires ;
  • et enfin, trouver de nouvelles voies pour utiliser ces savoirs afin d’améliorer les processus de gestion intégrée des zones côtières.

Notes

1 Directeur – Centre pour la gestion côtière du littoral – Université de Newcastle – Angleterre.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540