Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quatre ans de recherche urbaine 2001-2004. Volume I

 | 
Émilie Bajolet
, 
Marie-Flore Mattéi
, 
Jean-Marc Rennes

III. Modifications d’échelles, recomposition des systèmes territoriaux et gouvernance

Bilan des publications des géographes français sur la ville et les technologies de l’information et de la communication

Boris Beaude

Texte intégral

  • 1 Géographe, maître de conférence à l’IEP de Paris, doctorant, associé au Laboratoire Chôros de l’Éc (...)

1Note portant sur l’auteur1

GÉOGRAPHIE, VILLE ET TIC

2Ce bilan présente les différentes approches géographiques de la rencontre entre la ville et les technologies de l’information et de la communication. Longtemps négligée, et considérée comme un lieu émergent, la ville est à présent au cœur des problématiques géographiques, présentée comme une réponse singulière au problème que la distance pose aux sociétés. En revanche, les TIC restent un champ de recherche peu familier pour une discipline traditionnellement peu à l’aise avec ce qui n’est pas visible. La rencontre de ces deux champs dans le cadre de l’étude des relations que l’on peut établir entre la ville et les TIC est révélatrice de la difficulté de la géographie à penser l’organisation de l’espace contemporain, au même titre que l’ensemble des sciences humaines. Il apparaît que l’interaction physique à de moins en moins le monopole des relations de coexistence, ce qui impose un approfondissement des paradigmes dominants.

3En reprenant l’ensemble des publications des géographes français sur le sujet depuis une vingtaine d’années, ce bilan présente la dynamique de cette recherche, ses acteurs, les héritages et les perspectives de recherches. L’utilisation de l’Annuaire des géographes français, de la base de données Francis et de la base Urbamet aura été complétée par les références bibliographiques et les articles découverts au fil des lectures.

BILAN DES RECHERCHES

4Ce bilan permet de tirer quelques enseignements de la situation actuelle de la recherche en géographie sur le sujet. D’une part, il apparaît que cette recherche est marginale et que les publications sont excessivement rares. D’autre part, innovante quant à leur objet de recherche, on peut constater que ces analyses se résument pour une part non négligeable à une approche morphologique (géographie descriptive) ou technique (Système d’Information Géographique), ce qui semble anachronique dans la dynamique de la géographie urbaine.

5Il est possible de répartir les recherches selon six approches : les TIC comme outils pour l’étude de la ville ; la répartition spatiale de l’accès aux TIC ; la localisation d’activités liées aux TIC ; la relation entre TIC et localisation en général ; la relation entre TIC et mobilité ; la relation entre TIC et l’urbain comme production sociétale. Les travaux sont d’autant plus rares que la ville est abordée dans son ensemble.

GÉOGRAPHIE DES CHERCHEURS

6Par ailleurs, les chercheurs peuvent être distingués schématiquement selon trois catégories déterminées par la durée de leur investissement dans ce champ de recherche.

7Les chercheurs confirmés, qui travaillent sur le sujet depuis plus de dix ans (Henri Bakis, Gabriel Dupuy…), ceux en transition, qui intègrent peu à peu les TIC dans leur recherche (Michel Battiau, Annie Cheneau-Loquay,…), ou ceux, plus jeunes, qui consacrent une part importante de leurs travaux à cette thématique (Clarisse Didelon, Pascal Gillon, Blandine Ripert, Mathieu Vidal, Philippe Vidal,…). Le nombre croissant de jeunes chercheurs travaillant sur le sujet est encourageant, et confirme le renouveau actuel de la discipline autour de cette problématique.

8Enfin, ce bilan rappelle le contexte de la recherche internationale sur le sujet et souligne la marginalisation croissante des travaux français au cours de la dernière décennie, alors que la géographie française avait une situation privilégiée au début des années quatre-vingt.

9mailto:boris@beaude.net
Équipe d’Accueil MIT (Monde, Itinéraires, Territoires)

EA 2373
Institut de Géographie
191, rue Saint-Jacques
75005 Paris

Notes

1 Géographe, maître de conférence à l’IEP de Paris, doctorant, associé au Laboratoire Chôros de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, en Suisse.

Auteur

Responsable scientifique

© Presses universitaires François-Rabelais, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540